Roman "jeunes adultes"/SF / Fantastique

Dividing Eden – 1 de Joelle Charbonneau

Dividing Eden

Autrice : Joelle Charbonneau

trad. de l’américain par Amélie Sarn

303p.

Milan, 2018

résuméLorsque leur père le roi et leur frère aîné meurent, les jumeaux Carys et Andreus doivent s’affronter dans une série d’épreuves pour déterminer lequel des deux régnera sur le royaume d’Eden. Eux qui n’ont jamais pensé à accéder au pouvoir et qui ont passé toute leur vie à se protéger mutuellement se retrouvent en concurrence pour la première fois. Andreus bénéficie du soutien du Conseil, Carys de celui du peuple. Impossible a priori de les départager, mais, dans l’ombre, chacun intrigue pour voir son favori monter sur le trône.Malgré leur attachement, s’engage une bataille sans merci entre le frère et la sœur. Jusqu’où sont-ils capables d’aller pour obtenir la couronne ? Peuvent-ils continuer à se faire confiance ? Doivent-ils écouter les conseils de ceux qui, prétendument pour leur bien, les éloignent l’un de l’autre ?

çacommencepar La liberté n’était qu’un mythe. Voilà ce qu’elle pensait.
Son frère, lui, prétendait que l’on pouvait se sentir libre même entouré de murs.
Carys aimait son jumeau, mais il avait tort. La liberté était un mirage – un mirage tentant, attrayant, mais qui restait toujours hors de portée.

cequejenaipensé Au premier coup d’œil, j’ai été charmé par la première de couverture française et je me suis demandée ce qu’il pouvait bien se cacher sous cette dualité affichée. Et j’ai adoré cette lecture! C’est un premier tome réussi où l’autrice, Joelle Charbonneau, a su justement dosé les spécificités d’un tome d’introduction, la présentation des personnages et de son univers et les multiples rebondissements.

Dans une première partie, elle nous présente ses deux héros, les jumeaux Carys et Andreus. Ils vivent dans une ville entourée d’un mur qui les protège d’une menace extérieure ainsi que de la guerre qui fait rage. D’ailleurs, leur père le roi et le prince héritier sont sur le champ de bataille et ils attendent leur retour prochain. On comprend assez vite que les codes de cet univers semblent complexes. Les lois se mêlent aux prophéties et croyances ainsi qu’à un peu de magie.
Carys est la combative de la fratrie. Depuis toujours elle sert de bouclier à son frère plus en retrait et qui cache un lourd secret qui pourrait bien troubler la vie royale et de la cité. Dès les premières lignes on sait qu’il y a ce secret et évidement on brûle de savoir lequel!! J’ai vraiment adoré le personnage de Carys. Elle a un sacré caractère. Pour ceux qui ne la connaisse pas intimement, elle est quelqu’un de très froid, peu paraitre cruelle, hautaine. Mais nous qui la côtoyons de plus près et qui avons connaissance de son fardeau, on se rend compte que ce n’est qu’une façade. Au contraire, c’est quelqu’un d’altruiste et à l’écoute de ce qui l’entoure. J’ai eu mal à ses côtés par rapport à ce qu’elle est capable de vivre par amour pour son frère. Andreus, quant à lui, m’a semblé touchant dans un premier temps puis au fil du récit son personnage prend une ampleur inattendue, parfaite pour le récit mais…

On entre dans un milieu où manipulation et trahison vont bon train. On ne sait à qui se fier. Chacun porte un masque en société. Masque que l’on voit fluctuant selon les points de vue abordés par l’autrice. En effet, celle-ci donne tour à tour la parole à Carys et à Andreus, ce qui apporte un vrai intérêt à la narration, nous permettant de voir l’ensemble de la situation et de savoir de qui se méfier! Ah les manigances à la cour! Ce n’est pas nouveau comme thème, mais j’ai vraiment apprécié la façon de l’aborder ici et puis la fluidité de la plume de Joelle Charbonneau n’y est pas pour rien! elle a l’art et la manière de décrire les situations et les sentiments de chacun. On se retrouve pris dans l’engrenage du récit : tout se passe en très peu de jour. On prend le train en marche et on ne peut plus s’arrêter.

La seconde partie, donne une nouvelle énergie à la narration en instaurant le motif de la rivalité frère/sœur. J’ai été surprise par cette partie qui donne une nouvelle orientation à l’intrigue pour finir en un final ouvert, et pleins de belles promesses! J’ai hâte de lire la suite maintenant!!

en bref Un premier tome réussi à travers une intrigue solide et des personnages emblématiques! Bref, on en redemande !

la première de couverture originale

 

3 réflexions sur “Dividing Eden – 1 de Joelle Charbonneau

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #356# |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s