Bande dessinée

Jamais de Duhamel

Jamais

Auteur :  Duhamel

56 p.

Grand angle, 2018

résuméTroumesnil, Côte d’Albâtre, Normandie. La falaise, grignotée par la mer et le vent, recule inexorablement de plus d’un mètre chaque année, emportant avec elle les habitations côtières. Le maire du village parvient pourtant, tant bien que mal, à en protéger les habitants les plus menacés. Tous sauf une, qui résiste encore et toujours à l’autorité municipale. Madeleine, 95 ans, refuse de voir le danger. Et pour cause. Madeleine est aveugle de naissance

cequejenaipensé Troumesnil… petit village de Normandie où vit Madeleine, 95 ans. Sa maison est menacée par les éléments : chaque année, un mètre de falaise disparaît. Il est urgent qu’elle quitte son domicile mais elle défie l’autorité municipale et ne veut pas quitter son foyer. Madeleine est aveugle de naissance et semble ne pas se rnedre compte du danger qui la menace un peu pus chaque jour…

Quand on ouvre cette bande dessinée, on ne peut manquer le joli clin d’œil à nos gaulois préférés! Mais si dans la bande dessinée de Goscinny tout le village tient tête à la menace gauloise, ici seule Madeleine fait l’irréductible.

Un sacrée bout de femme cette Madeleine. Depuis la disparition en mer de son mari il y a des années de cela, elle se débrouille seule malgré son handicap. elle vit là à flan de falaise avec son chat. Mais son mari semble toujours être à ses côtés. elle lui prépare ses repas, lui parle, sous l’œil interrogatif de son chat.

Très vite, se dessine donc le caractère déterminée de cette femme. On s’attache à ce personnage atypique. On a un peu pitié du maire qui ne sait plus comment faire pour la déloger. Il semble avoir tout essayé! Il faudra l’intervention d’une tiers personne pour comprendre pourquoi Madeleine est si déterminée.
Le personnage de Madeleine est terriblement attachant, le scénario est à la fois drôle, émouvant et sensible. Duhamel aborde avec beaucoup de tendresse le destin des personnes délogées à cause de l’érosion et des menaces climatiques. Le graphisme apporte un plus à l’atmosphère de cette bande dessinée, aussi agréable à lire qu’à regarder.

 

Les articles sont regroupés chez Stephie cette semaine.

12 réflexions sur “Jamais de Duhamel

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s