Roman

Une présence dans la nuit d’Emily Elgar

Une présence dans la nuit

titre original : If you knew her

Autrice : Emily Elgar

trad. de l’anglais par Carla Lavaste
392 p.
Belfond, 2018 (Le Cercle)

résumé Infirmière en soins intensifs, Alice Taylor le sait : séparer travail et sentiments est primordial dans son métier. Mais l’arrivée d’une nouvelle patiente fait bientôt chavirer cette ligne de conduite…
Fauchée par un automobiliste anonyme, Cassie Jensen est plongée dans un coma dont personne ne sait si elle sortira un jour. Mais alors que la famille de la jeune femme se précipite à son chevet, Alice s’interroge : pourquoi nul ne semble dévasté de chagrin ? Ignorent-ils tous la grossesse de Cassie ? Se pourrait-il qu’elle ait caché d’autres secrets à ses proches ?
De son lit, face à celui de Cassie, Frank aussi observe. Il sait que Cassie est en danger ; il connaît même l’identité du chauffard et son mobile. Pourtant, Frank ne peut rien révéler. Atteint du syndrome d’enfermement, cet homme est prisonnier de son propre corps, et seules ses paupières peuvent bouger…
Mais parviendra-t-il à se faire comprendre d’Alice, avant qu’il ne soit trop tard ?

çacommencepar L’obscurité semble l’attirer en son sein, étreinte glaçante tandis qu’elle remonte l’allée et s’enfonce dans une nuit épaisse comme de la mélasse. A chaque inspiration, l’air froid lui électrocute les poumons et ses jambes, certaines de la direction à suivre, se meuvent de leur propre volonté.
 cequejenaipensé Alice est une infirmière passionnée par son travail : infirmière en réanimation. Depuis des semaines, elle s’occupe de Frank, plongé selon les médecins dans un coma irréversible, en mort cérébral. Mais son instinct lui dit qu’il s’agit plutôt d’un syndrome d’enfermement. Et c’est bien le cas : Frank est enfermé dans son corps. Il entend tout, voit, ressent mais ne peut s’exprimer. Jour après jour, il entend les confessions d’Alice qui se confie à lui comme s’il était un thérapeute. Elle est de manière générale très attentionnée envers ses patients mais peut être encore plus avec lui, grâce à ses confidences. Un jour, Cassie est admise en réanimation. Elle a été renversée par une voiture et est en coma profond. est-ce vraiment un accident ? une tentative de meurtre? Alice est très surprise des réactions de son mari et de la belle-mère. Que cache cette famille? Frank est là et il sait… mais comment prévenir.
Le calme que j’avais éprouvé avec Alice à mes côtés a été balayé par une peur panique, une peur si intense que je suis sûr d’avoir frémi.
Premier roman d’Emily Elgar, Une présence dans la nuit se révèle surprenant et par moment oppressant. Nous suivons en alternance les voix de Frank, enfermé dans son corps, celle d’Alice, avec ses relations avec ses patients et sa vie privée, et Cassie, avant l’accident. Peu à peu, se dévoile au lecteur les tenants et aboutissants autour du mystère Cassie. On ressent la douleur, l’angoisse, l’impuissance de Frank. On ressent les angoisses, les désirs, la curiosité, l’implication d’Alice. On ressent les doutes, la peur, les rêves perdues de Cassie. Les destins de ces trois personnages sont ici intimement liés. Emily Elgar tisse leurs histoires avec patience et passion. Le roman est tout simplement passionnant. Personnellement j’ai eu du mal à le lâcher. On a envie de savoir ce qu’il s’est passé pour Cassie et comment Frank va parvenir à prévenir de ce qu’il a découvert… (enfin en tout cas on l’espère vivement!). Le lecteur vit un grand panel d’émotions à la lecture. On est prit dans le rythme même si le début est un peu lent. L’autrice a choisi de poser des bases solides à son récit avant de passer à la vitesse supérieure dans la psychologie de ses personnages. Vérité ? Mensonge? Il faut arriver à déjouer les faux semblants. Et la fin m’a laissé coite ! Honnêtement, je pensais un peu à cette fin mais je ne savais pas si l’autrice aller oser cette voie là. Et je suis vraiment ravie du dénouement choisi.
12992811_10209213650040435_505270499_n Un premier roman que j’ai  pris beaucoup de plaisir à lire, je suivrais sans aucun doute les prochaines publications d’Emily Elgar.

2 réflexions sur “Une présence dans la nuit d’Emily Elgar

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s