Roman "jeunes adultes"/Un mot Des titres

Gros sur le cœur de Carène Ponte

Gros sur le cœur

Autrice : Carène Ponte

253 p.

Michel Lafon, 2018

résumé C’est l’histoire d’une adolescente sans doute un peu trop ronde, sans doute un peu trop fragile.
C’est l’histoire d’un nouveau lycée, des yeux qui dévisagent, des yeux qui jugent.
C’est l’histoire d’un professeur d’allemand qui séduit.
Mélissa, 17 ans, suit ses parents dans une nouvelle ville, un nouveau lycée.
Année de terminale sur la corde raide. Année charnière entre dégoût de soi, et renaissance.

çacommencepar – Tu crois qu’on sera toujours amies ? Une fois que j’aurai déménagé ?
J’ai posé la question comme ça, dans un souffle. Cela fait des jours que j’essaie de ne pas y penser, en vain.

cequejenaipensé Dans sa dédicace, Carène Ponte me confiait sa Mélissa, me demandant d’en prendre soin… Et c’est bien ce que j’ai eu envie de faire tout au long de ma lecture. Une lecture qui m’a profondément touchée car elle a fait écho à ce que j’ai pu vivre dans mon adolescence (ou même plus récemment).

Mélissa doit déménager pour la énième fois. Elle doit quitter sa vie, son lycée, ses amis… et surtout sa meilleure amie. Elle sait ce qu’elle va de nouveau endurer. Et ça ne va pas louper : dès le premier jour, les premières moqueries sur sa façon de s’habiller, sur son physique…

Je remonte l’historique de la page, pendant près de trois heures, je lis chaque post, chaque commentaire qui sont comme autant de coups de couteau dans une plaie à vif.

Au fil des jours, Mélissa subit, s’isole, pleure… la colère est là, la tristesse et le désespoir aussi. Son seul rayon de soleil c’est David, son prof d’allemand. Il est beau, gentil, attentionné. Et il semble qu’elle lui plaît…

Ce roman est un texte fort, essentiel. Carène aborde ici plusieurs thèmes : le harcèlement, la confiance en soi et l’abus d’autorité. Cela fait peut-être beaucoup pour un seul et même roman, pour un seul et même personnage… Peut-être… c’est vrai… mais Carène Ponte le fait avec beaucoup d’intelligence et de sensibilité. On sent que c’est un sujet qui lui tient à cœur. Et elle a bien raison.

– Mais tu as vu sa dégaine aujourd’hui ? glousse une fille.
Je reconnaît la voix de Morgane. Instantanément, je retire ma main de la poignée. Comme si elle était devenue brûlante après avoir été chauffée à blanc au chalumeau.
– De qui tu parles ?
– De Mélissa Sac à gras ! Il faudrait que quelqu’un lui dise que plus personne ne s’habille comme ça. Et puis aussi qu’elle devrait arrêter le beurre. C’est très mauvais pour les hanches. Il ne faut pas qu’elle se plaigne après, la Grabeau, qu’on se moque d’elle.
Elle éclate de rire.
– Sac à gras, ça lui va bien, tu ne trouves pas ? poursuit-elle. Ce n’est pas très éloigné de son nom de famille mais c’est bien plus parlant. J’adore !
Ses mots me font l’effet d’une gifle.

Cette lecture, de par son thème, m’a émue. Le personnage de Mélissa est vraiment attachant. On ne peut qu’aimer son humour, sa fragilité, sa détresse (et son amour pour les livres!) On partage son envie de se faire oublier, son envie de croire en l’amour… J’avoue j’ai pleuré pour elle… avec elle.

Mon père a moyennement apprécié que je veuille emporter tous mes livres.
– Tu les as déjà lus, ces bouquins, tu ne les reliras pas. Quel intérêt des les garder ? On ne pourrait pas les jeter ? Ça prend une place folle, et ça pèse une tonne !
– Mais je ne vais pas jeter mes livres ! Ils sont à moi. Tu te rends compte que jeter un livre, c’est un sacrilège ? Tu n’as qu’à pas m’obliger à déménager.

Pour conclure, je dirai qu’il faudrait qu’un max d’adolescents lise ce roman. Il faut parler du harcèlement, plus on en parle plus les victimes oseront en parler et auront le soutien nécessaire.

 

Lu dans le cadre du challenge Un mot des titres
(et merci Katalyn pour le cadeau!
😀 )

 

4 réflexions sur “Gros sur le cœur de Carène Ponte

  1. Pingback: Challenge Un mot, des titres : les billets (session 61 : COEUR) |

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #403# |

Répondre à Stellade Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s