Roman policier

Au loup de Lisa Ballantyne

Au loup

titre original : Little Liar

Autrice : Lisa Ballantyne

trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Carla Lavaste

332 p.

Belfond, 2019 (Belfond noir)

résuméL’accusé : Nick, prof de théâtre au collège, époux et père comblé, est un homme épanoui. Un soir, une visite de la police. Le voilà accusé d’agression sexuelle par une de ses élèves de douze ans.
En quelques heures, l’angoisse, la honte, l’épouvante s’abattent sur sa vie. Alors que l’opinion publique crie au loup, Nick doit faire face au raz de marée qui menace d’engloutir sa réputation, son travail, sa famille.
La victime : Angela déteste ses parents, ses camarades, sa vie. Après un suicide raté, elle explique son geste à sa mère : son professeur de théâtre l’a touchée, contre son gré. Le mot est lâché. La voilà soudain propulsée au centre de toutes les attentions, mais aussi la cible des pires ragots au collège. Dépassée par les événements, elle se réfugie dans un mutisme qui sonne comme un appel au secours.
Coupable ou innocent ? Victime ou menteuse ? Ce qui est certain, c’est qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Pour ces deux êtres blessés, le salut ne pourra advenir qu’à une seule condition : que la vérité éclate au grand jour.

çacommencepar Cogne, cogne, cogne.
Angela baisse les yeux sur ses mains et vit que leurs articulations étaient rouges de sang. Un sang qui n’était pas le sien. L’attroupement s’était formé très vite, des élèves de son année – des collégiens de douze ou treize ans-, repoussés à coups de coude par les plus grands.

cequejenaipensé D’un côté nous avons Nick. Un père de famille aimant, un mari passionné. Acteur, il donne également parfois des cours au collège. 
De l’autre, nous avons Angela. Jeune fille d’à peine 13 ans, mal dans sa peau, en colère contre tout le monde et en particulier sa mère à qui elle fait vivre un enfer. Elle déteste tout le monde, se déteste et a l’impression que tout le monde la déteste aussi.
Après une nouvelle rixe au collège, une nouvelle dispute éclate entre la mère et la fille. Les mots durs volent entre elles. Angela tente de mettre fin à ses jours mais se trompent de médicaments… Un appel à l’aide. Un poids qui se libère : un professeur a abusé d’elle, M. Dean. Nick.
Un soir, la police sonne et embarque Nick. Pour lui, cette accusation est un coup de massue. Il est innocent. Il n’a rien fait à cette jeune fille à part sentir la colère et son besoin d’attirer l’attention. Pourquoi l’accuse-t-elle? Dans les jours et les semaines qui vont suivre, le temps de l’enquête, son monde s’écroule. Son entourage qui le soutient au départ, commence à douter. Lui, angoisse. Il a honte car oui c’est vrai il a des choses à se reprocher mais pas ça! Heureusement, sa femme est là pour le soutenir, le défendre. Quitte à en perdre des plumes.
Il pensa se mettre à genoux devant elle comme il l’avait fait une fois, avant leur mariage, quand elle avait menacé de le quitter et de rentrer en Espagne. Sauf que, cette fois-ci, un tel geste ne suffirait pas.
Lisa Ballantyne écrit ici un super roman qui tient dans le doute son lecteur. On est toujours sur un fil, en équilibre. Qui dit la vérité?
J’ai adoré cette lecture en équilibre, justement parce qu’on n’arrive pas à se décider sur le qui croire ! Sur un thème pareil, l’entreprise est risquée. La calomnie, les rumeurs, les dégâts d’une fausse accusation, la douleur de la victime… Qui croire l’accusé ? la victime? Et si jamais la victime a inventé tout ça? Comment lui pardonner? Et pourquoi incriminer cette personne ? Et l’accusé est-il si innocent qu’il le prétend? Bref rien n’est tout blanc ni tout noir! Il va falloir faire confiance à l’autrice pour éclaircir tout ça ( mais ouvrez bien l’œil car je me rends compte maintenant qu’elle a laissé pleins d’indices pour comprendre!).
Bref, on hésite, on culpabilise, on a mal au cœur pour Nick mais aussi pour Angela. C’est troublant et fascinant à la fois.
J’adore le titre VF choisi ! Il est exactement dans l’idée de l’intrigue bien plus que le titre VO qui en dit beaucoup trop à mon sens.
en brefTroublant et efficace !

Une réflexion sur “Au loup de Lisa Ballantyne

  1. Pingback: C’est lundi que lisez-vous ? #413# |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s