Albums

Le Parfum des grandes vacances de Thibault Prugne

Le Parfum des grandes vacances

Auteur : Thibault Prugne

Editions Margot, 2019
 

résumé Je me souviens de sa cabane qui flottait dans les champs comme un phare sur l’océan ; des feuilles du vieux frêne scintillant au soleil, de l’odeur du linge qui séchait au fond du jardin, du bourdonnement des abeilles et du chant des mésanges.
Pépé Léon faisait partie de ces gens qui aimeraient que rien ne change jamais. Qui ne veulent pas refaire le monde, juste vivre au milieu et l’écouter respirer.

 

 

cequejenaipensé J’aime énormément le travail de Thibault Prugne (Le Dompteur de vent, Le Souffleur de rêves)  et j’étais très curieuse de découvrir son dernier livre paru aux éditions Margot : Le Parfum des grandes vacances. Entre les quelques illustrations que j’avais pu déjà découvrir et ce titre prometteur, j’avais hâte de m’embarquer dans un récit qui s’annonçait déjà poétique! 

Et j’ai été ravie! Forcément !

Une jeune fille se voit confier par sa mère à son grand père qu’elle connaît très peu., un grand-père excentrique sui vit au milieu de nulle part, coupé du monde. La jeune fille, dont on connaîtra le prénom seulement à la fin du récit, a voulu  nous raconter cet été unique, qui a changé sa vie et pas seulement parce qu’elle a apprit à connaître son Pépé Léon.

La jeune fille nous invite à regarder autrement la nature, à l’écouter, à la vivre. A prendre le temps de vivre à son rythme, à la respecter. A profiter de chaque petit moment.

Nous sommes en période de guerre, comme l’évoque la narratrice rapidement au début de l’histoire, et pourtant grâce à l’insouciance de l’enfance, et la magie du lieu où elle évolue, on l’oublie et on profite, on se régale de chaque double page, pour le récit envoûtant, pleins de poésie, pour les illustrations, véritables tableaux. Les illustrations sont soignées, fines, pleines elles aussi de poésie. On y figure une atmosphère estivale, innocente, nonchalant. Et pourtant, derrière les leçons du grand-père se cache une menace, une menace lié à l’activité humaine. Cette bulle de rêverie et de félicité reste fragile, suspendu à un fil. Il faut la chérir et profiter de chaque moment offert.

À cet instant, je ne savais pas si je devais en vouloir à pépé Léon ou le remercier de m’avoir fait oublier l’époque dans laquelle nous vivions.

Cet album est superbe. Je ne peux me lasser de le feuilleter. A découvrir le plus vite possible !

Une réflexion sur “Le Parfum des grandes vacances de Thibault Prugne

  1. Pingback: Throwback Thursday #2020-30 – Les Blablas de Tachan

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s