Romance

La Caresse des flocons de Nora Roberts

La Caresse des flocons

recueil de 3 romans :
La Promesse de Noël (First impressions)
L’Eclat d’une passion (Untamed)
L’Invitée de l’orage (This Magic moment)

Autrice : Nora Roberts
trad. de l’américain par Karine Xaragai, Fabrice Canepa et Dominique Duboux
538 p.
Harper Collins, 2017


 

 

cequejenaipensé Les trois romans sont sortis au début des années 80.

La Promesse de Noël

Shane vient d’hériter de la maison de sa grand-mère. Et elle est bien décidée à y vivre son rêve : elle va rénover la vieille bâtisse pour en faire un petit musée local et surtout y ouvrir une brocante. Shane est une passionnée d’histoire. Après avoir passé plusieurs années en tant qu’enseignante, elle est heureuse de revenir sur ce lieu plein de souvenirs et de promesses. Et dans cette petite ville où les rumeurs circulent à 300 à l’heure, il y a de quoi alimenter les conversations. En effet, un nouvel habitant vient de s’installer dans la maison voisine de Shane. Une maison à rénover elle aussi. Vance, ce nouveau voisin, ne semble pas prêt à vouloir créer une convivialité. Leur première rencontre est difficile. Il est tout le contraire de Shane qui est pétillante, espiègle, hyperactive, drôle. Lui est plutôt bourru, secret, peu amical. Et pourtant, une étincelle naît entre eux.
J’avais besoin de légèreté et envie de jolies romances c’est pourquoi j’ai commencé ce recueil d’histoires romantiques de Nora Roberts. Malgré la couverture et le titre plutôt hivernaux. Je m’attendais donc à des histoires de Noël mais en fait pas du tout. Il faut attendre pour les trois romans le dénouement pour arriver à cette saison-ci. Donc pour ça bonne surprise (parce que même si j’aime les romances de Noël ce n’est pas vraiment l’époque!!). J’ai beaucoup aimé le personnage de Shane qui est volontaire, déterminée, joyeuse. Elle n’a pas été aidé dans son passé (que dire de son ex petit ami ou encre de sa mère qu’on a envie de jeter d’un pont de cent mètre de hauteur?).
Le seul point noir (et je pourrais le reprocher à ces romances présentes dans ce recueil) c’est que je trouve que ça va un poil trop vite entre les personnages principaux. Ils se connaissent à peine mais répondent à une subite impulsion sensuelle. Et puis ils essaient de reprendre leur vie. J’aurai peut-être aimé que ce premier baiser arrive peut-être un peu plus tard. Car au final on a quand même droit au jeu de séduction entre les deux héros, ce qu’on aime principalement dans ce genre littéraire!

L’éclat d’une passion

Ce second roman s’attarde sur le personnage de Jo Wilder. Elle vit depuis toujours dans un cirque où elle s’épanouie en tant que dresseuse de lions. Elle est passionnée par son mode de vie, son métier et ses gros chats. Elle a été élevée à la mort de ses parents par le directeur du cirque qu’elle a toujours considéré comme un mentor. Ce dernier vient de décéder et son fils, Keane, qui ne connaissait ni son père ni le monde circassien, hérite du cirque. Alors que Jo est en colère et part septique sur cet « étranger », elle va tomber sous son charme, bien malgré elle.
J’ai aimé que Nora Roberts sorte du cadre habituel de ses romances en intégrant son histoire dans le monde du cirque. Elle arrive très bien à retranscrire ce mode de vie atypique et la passion de son personnage féminin. C’est peut être ce qui m’a le plus intéressée ici. L’histoire d’amour en elle même était agréable mais sans plus.

L’Invitée de l’orage

Ryan a rendez-vous chez un (peut-être) nouveau client pour la boîte de production de son père. Père qui n’est jamais satisfait du travail de sa fille et qui ne lui montre son affection que très occasionnellement. Ryan arrive donc dans une demeure ancienne, à l’atmosphère très angoissante. Et quand la porte s’ouvre sur un majordome au physique particulier, l’angoisse monte d’un cran. Puis elle fait la connaissance de ce nouveau client : Pierce Atkins, un célèbre et talentueux illusionniste. Mystérieux, sûr de lui, il a tout pour faire hérisser le poil de Ryan. Celui-ci va mettre ses sentiments à rude épreuve. Mais une chose est sûre c’est qu’il la comprend très bien et qu’il va tout faire pour qu’elle puisse montrer de quoi elle est capable.
J’ai aimé l’originalité du sujet et l’attirance des personnages qui se tissent sous nos yeux. Mais ce que j’ai préféré c’est le caractère de l’héroïne, déterminée et combative (un trait de caractère qui revient régulièrement dans les romans de Nora Roberts).

Ces trois romances ont bien joué leur rôle : apporter de la tendresse dans un moment morose de ma vie. J’avais envie de cocooning et elles ont bien rempli leur job. Même si j’ai trouvé deux-trois choses trop rapides.
Et je ne comprends pas trop le titre car à part les dénouements (donc seulement une grosse dizaine de pages) se passent en hiver!
 

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s