Roman

Thérapie du crime de Sophie Jomain et Maxime Gillio

Thérapie du crime

Auteurs : Sophie Jomain et Maxime Gillio

413 p.

J’ai lu, 2019 (thriller, 12394)

résumé Alice Rivière est psychothérapeute depuis douze ans et essaye de soigner ses patients par la joie et la singularité. Lorsque le capitaine Marc Capelle se rend dans son cabinet pour l’interroger sur un patient soupçonné d’être un tueur en série et qu’il oublie le dossier sur le bureau, la curiosité de la psychologue est piquée.
çacommencepar Cette plaque est vissée depuis huit ans sur la porte de mon cabinet. Sexologue… Personne n’imagine tout ce à quoi et à qui j’ai accès avec un titre pareil. Les âmes en dérive, les accros aux films pornos, les nymphomanes, les impuissants, les frigides, les couples en perdition, les célibataires endurcis, les coincés, les toujours vierges à quarante ans, les cougars, les hommes pumas… Et je ne compte pas ceux et celles qui sont persuadés de payer pour des travaux pratiques dispensés par mes soins.

cequejenaipensé Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en commençant ce roman à quatre mains. Quand j’ai rencontré les auteurs il y a quelques mois au salon Lire en poche, j’ai pu apprécier leur complicité jusque dans la dédicace qu’ils ont laissé dans mon exemplaire. J’ai ressenti leur alchimie aussi dans leur façon d’écrire ensemble. Ils se répondent, s’amusent ensemble avec leurs personnages. 

Nous avons donc ici deux personnages : Alice Rivière, thérapeute spécialisée dans la sexologie et Xavier Capelle, un policier bourru mais plein de charisme.

– Au sujet d’hier soir et de ce qui s’est passé entre nous, je…
– De ce qui ne s’est « pas » passé, me coupe-t-elle.
– OK. Alors de ce qui « aurait pu » se passer.
– De ce qui ne se « passera  » pas.
 » Putain, elle va me faire tous les modes et tous les temps ? « 

Alice est un psychologue assez originale dans ses méthodes de travail mais elle connaît un certain succès (pour certains patients elle s’en passerait bien). Son quotidien est chamboulé par la réapparition dans sa vie de Xavier. C’était son premier amour, son premier amant. Qui a disparu brusquement, sans laisser ni nouvelles ni adresses. elle en a terriblement souffert. Xavier a besoin d’elle dans une de ses enquêtes. Il est persuadé qu’un de ses clients pourraient être en tueur (peut-être même en tueur en série). Le problème c’est que sa hiérarchie ne le croit pas et le prend pour un fou. On va découvrir un Xavier assez abrupt, passionné, et prêt à tout pour élucider ces meurtres.

Non mais qu’est-ce qu’ils ont tous avec leurs procédures ou leurs commissions rogatoires ? On ne peut plus interroger le moindre témoin sans que celui-ci se soit maté vingt-cinq séries policières et se croie dans un épisode de NCIS.

Ces retrouvailles vont être électriques! La rancœur et la colère habitent Alice mais pas seulement. Elle veut des explications mais pas que… Réticente au départ elle va se prendre au jeu car malgré tout elle se dit que ce patient a peut-être bien quelque chose de suspect.

Nous avons là un thriller assez atypique. Car au-delà des éléments d’une enquête classique, il y a beaucoup d’humour dans les plumes des auteurs. Ils ont su à la fois me surprendre dans le déroulement de l’intrigue, faire monter le suspens psychologique, me faire sourire et offrir une très chouette fin. Un très bon mélange.

J’ai beaucoup ce duo de personnages (et leur relation orageuse!) et j’aimerais bien les retrouver dans une ou plusieurs enquêtes!

 

 

 

2 réflexions sur “Thérapie du crime de Sophie Jomain et Maxime Gillio

  1. Pingback: Super Héros – 1. Origines de Maxime Gillio |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s