Roman

Prince captif – 3. Le Roi de C.S. Pacat

Prince captif

Tome 3 : Le Roi

Titre original : Kings rising

Autrice : C.S. Pacat

traduit de l’anglais (Australie) par Mathias Lefort

376 p.

Milady, 2017

 


Deux princes, une seule guerre.

La vérité a été révélée, et Damen, l’esclave du prince Laurent, doit faire place à Damianos, prince héritier d’Akielos, l’homme que Laurent a juré de tuer.
L’avenir de deux royaumes est en jeu. Cernés par l’armée de Kastor au sud et les forces du régent au nord, Damen et Laurent n’ont d’autre choix que s’allier pour reconquérir leurs trônes respectifs. Mais même si la fragile confiance qu’ils partagent résiste à la révélation de la véritable identité de Damen, celle-ci suffira-t-elle pour venir à bout de la dernière et plus impitoyable manigance du régent ?

 

– Damianos !
Damen se tenait au pied des marches de l’estrade alors que son nom montait en exclamations choquées et incrédules de la foule amassée dans la cour. Nikandros s’était agenouillé devant lui, à l’instar de l’armée derrière lui.

Cinq ans pratiquement jour pour jour que je vous ai parlé de ma lecture du tome 2 de cette saga. Mes souvenirs étaient donc bien lointains quand j’ai commencé ma lecture. Surtout en ce qui concernait la fin du second tome qui était assez flou. Par contre je me rappelais très bien de Damen et Laurent. Il faut dire qu’ils sont charismatiques ces deux là!
Maintenant que l’identité de Damen a été révélé, Laurent ne doit plus faire face à Damen l’esclave séduisant mais à Damianos, le prince, celui qui a tué son frère et qu’il a juré de tuer en représailles. Leurs deux royaumes sont en crise, avec à leurs têtes des dirigeants manipulateurs, sournois, avides de pouvoirs. Malgré les réticences de Laurent, Damen et lui vont devoir s’allier pour récupérer leurs couronnes. On va alors assister à un jeu complexe de manigances politiques et diplomatiques.
Côté romance, Laurent se bat avec ses sentiments pour Damianos. Il est partagé entre sa promesse de vengeances et son désir indéniables pour lui. Quant il cède à sa passion, Laurent n’est plus le même. Il baisse petit à petit les défenses qu’il s’est construite autour de sa personnalité pour se protéger, pour ressembler à ce qu’on attendait de lui. Il en devient touchant, fragile même par moment. C’est assez déroutant de le voir comme ça d’ailleurs.
Ce dernier volet de cette tragédie est toujours aussi prenant, il se dévore : le rythme est soutenu, les rivalités sous tension, les complots se jouent et se déjouent, la tension sensuelle et émotionnelle des deux héros.
Ce dernier tome répond à nos attentes et on laisse nos héros dans un avenir pas forcément plus facile mais avec de nouveaux combats à mener pour eux et leurs peuples.
Une fin de trilogie dans la logique des premiers tomes : addictif, passionnant et complexe.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s