Roman jeunesse

Le Journal de Gurty : Le Fantôme de Barbapuces de Bertrand Santini

Le Journal de Gurty : Le Fantôme de Barbapuces


Auteur : Bertrand Santini

173 p.

Sarbacane, 2020 (Pépix)

résumé Un zeste de frisson, un grand bol d’aventure et quelques graines de réflexion écologique pour faire pousser les jeunes esprits…
Et dire que j’étais venue en Provence dans l’espoir de passer des vacances tranquilles… Raté !
Dès mon arrivée, Fleur et moi avons été embarquées dans une histoire pas possible de pirate fantôme, de poux qui chantent et de piscines qui explosent par magie. Heureusement, on a survécu à cette aventure, et finalement, on a eu plus de rires que de mal !

çacommencepar « Ding, ding Dong… Bienvenue en gare d’Aix-en-Provence! » a dit la voix du train.
– Debout, Gurty. On est arrivés ! a fait Gaspard en bâillant dans son fauteuil.

cequejenaipensé Gurty ! Gurty! Gurty! Oui oui elle est de retour! Et elle a su se faire attendre! Après une sortie repoussée pour cause de vous-savez-quoi (j’ai l’impression d’être dans Harry Potter quand je dis ça!!), Gurty pointe enfin le bout de sa truffe en librairie dès aujourd’hui ! Moi j’ai eu la chance de l’accueillir chez moi dès la semaine dernière et donc de découvrir ses nouvelles vacances peu reposantes comme à chaque fois !
La voilà de retour dans sa tendre Provence. Elle a hâte comme à chaque fois de retrouver sa grande copine Fleur. Elle a prévu de lézarder, de se reposer… surtout avec cette grosse chaleur qui l’épuise! Mais évidement des vacances sans histoires gurtyesques elle ne connaît pas et heureusement pour nous.
Gurty et Fleur vont croiser Ftéphanie qui à leur grand désarroi est pleines de puces, poux et autres vermines! Alors pour l’éviter, elles se retrouvent près du potager de Pépé où Fleur pense avoir trouvé un œuf magique… alors qu’il s’agit en réalité d’un crâne humain! Gaspard découvre cacher à l’intérieur une carte au trésor ! Mais l’écureuil qui fait hihi se jette sur l’occasion pour faire tourner nos deux amies à quatre pattes en bourrique! Leur ennemi juré va leur faire croire qu’il s’agit du crâne maudit du terrible Barbapuces, et en le déterrant elles ont attiré la malédiction sur elles! D’abord méfiantes, elles vont vivre quelques frayeurs qui les poussent à douter (enfin surtout Gurty!).
Une septième aventure trépidante, drôle, épique ! Bertrand Santini sait une nouvelle fois renouveler son intrigue tout en restant fidèle au caractère de sa petite chienne si attachante ! A chaque fois que j’ouvre un des journaux de Gurty, je me retrouve sans peine dans la peau d’un enfant. J’ai les zygomatiques en action, l’esprit qui part en Provence vivre les aventures auprès des personnages. Je savoure à chaque fois ma lecture. J’aime relire certains passages et m’amuser des situations dans laquelle se met Gurty ou ce qu’elle oblige – souvent accidentellement – à faire aux humains (la réalisation vase à l’école va laisser des traces !! et la piscine en forme d’Olaf!).
Ah et quand même que je vous rassure! On croise bien mon autre personnage préféré : Tête-de-fesses! Et bien oui Gurty ne serait par Gurty si ce chat n’était pas là !!
Les chapitres sont courts, le vocabulaires simples et accessibles, une mise en page aérée et illustrée, une histoire avec de nombreux passages drôles avec un humour qui ne laissera pas les enfants indifférents. Quant aux adultes ils y trouveront aussi leur plaisir car l’auteur laisse quelques références à leurs intentions!
Encore une super aventure de Gurty! On ne peut que craquer pour cette petite chienne !!

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s