Roman "jeunes adultes"

Autour de Jupiter de Gary D. Schmidt

Autour de Jupiter

titre original : Orbiting Jupiter

Auteur : Gary D. Schmidt

trad. de l’anglais (États-Unis) par Dominique Kugler

210 p.

Bayard, 2019


résumé
Quand Jack rencontre Joseph, son nouveau frère adoptif, il sait déjà trois choses sur lui : Joseph a presque tué un professeur. Il a été enfermé en rééducation à Stone Mountain. Il a une fille. Son prénom est Jupiter. Et il ne l’a jamais vue. Ce que Jack ne sait pas, c’est à quel point Joseph est désespéré de retrouver sa petite fille. Et jusqu’où lui, Jack, sera prêt à aller pour l’aider. Mais quand de nouveaux liens se tissent, d’anciennes blessures se rouvrent, et le passé rattrape toujours ceux qui tentent de l’oublier. 

cequejenaipensé Jack, Joseph. Deux garçons, deux familles différentes. Jack, 12 ans, vit dans une ferme avec des parents aimants. Ces derniers ont choisi de devenir une famille d’accueil et le premier enfant qi leur sera confié est Joseph. Jack ne sait pas grand chose de lui. Il sait qu’il a failli tuer quelqu’un, qu’il a une fille, qu’il a 14 ans et qu’il sort d’un centre de rééducation. Quand on fait la connaissance de Joseph on sent que c’est un jeune homme blessé et en colère, et que son seul désir et de connaître sa fille, de pouvoir l’aimer.
Joseph ne dit rien, ou presque, il est taciturne, renfermé. Au collège, on le surnomme le Taré. Cela met Jack en colère qui le défend naturellement, même s’il est plus jeune. Un lien est en train de naître entre les deux garçons, une certaine complicité. Joseph, peu à peu, se détend, se met à sourire, et on découvre en même temps que Jack ce qui lui est arrivé, comment il est devenu père et pourquoi on lui interdit de la voir.
Et la colère, la tristesse, nous envahit face à l’injustice dont il a été victime et dont il est encore victime. Comme si le sort s’acharnait sur ce pauvre garçon , comme si on oubliait son âge…
C’est une lecture prenante, troublante, émouvante qui aborde les différences de classes sociales, les préjugés, la peur de l’autre, l’altruisme, la confiance et la générosité. Jack et ses parents ne jugent pas le passé de Joseph, ne l’évoquent pas. Ils sont tout simplement là pour lui, lui tendant une main, lui donnant une chance, enfin, d’avoir une vie qu’il mérite.
Les personnages sont humains (c’est déjà ce que j’avais apprécié dans ma lecture de Jusqu’ici tout va bien). Gary D. Schmidt nous raconte la vie de personnages malmenés à qui on offre une nouvelle chance, un nouveau départ. J’ai apprécié la façon dont il donne la parole aux ados, des ados capables de réflexions, de raisonnements et d’agir pour le bien d’autrui.
– Tu n’es pas seul.
Il a hoché la tête de haut en bas.
– Non, tu n’es pas seul.
– Si.
– Tu m’as, moi.
Il a eu un petit rire triste, avant de répondre :
– Jackie, j’ai toute une vie d’avance sur toi.

12992811_10209213650040435_505270499_n Une très belle lecture. Intense et émouvante.

Une réflexion sur “Autour de Jupiter de Gary D. Schmidt

  1. Pingback: C’est lundi que lisez-vous ? #464# | Les Lectures d'Azilis

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s