Bande dessinée

Salon Dolorès et Gérard de Sylvian Cabot

Salon Dolorès & Gérard

Auteur : Sylvain Cabot

128 p.
Michel Lafon, 2019

résumé Michel, 19 ans, apprenti coiffeur, s’imagine que les filles sont toutes des princesses et qu’il faut avoir un corps parfait pour oser les embrasser avec la langue. Heureusement, au salon Dolorès et Gérard, Carole, une jeune coiffeuse de 27 ans, va se révéler un véritable guide pour Michel.

Une comédie originale dans les coulisses d’un petit salon de coiffure !

 

cequejenaipensé 19 ans. Début de la vie d’adulte pour Michel, apprenti coiffeur. Mais ce n’est pas le seul apprentissage qu’il entreprend! en effet, il n’est encore jamais sorti avec une jeune femme. Il pense ne pas être assez bien pour plaire à l’une d’entre elle.  Aussi, cette entrée dans le monde du travail va lui être bénéfique à bien des égards grâce notamment à ses collègues féminines.

Ses amis tournent en boucle sur le fait d’être encore innocent avec les femmes. Ça en devient une obsession et ça déprime aussi notre jeune homme! Heureusement pour lui, il s’épanouit dans son nouvel emploi. Il apprend le métier, les coupes et couleurs, mais aussi tout ce qui concerne le relationnel avec la clientèle. Au fil des pages, on le sent s’affirmer, prendre confiance en lui, prendre goût au métier qui s’ouvre à lui. Ses collègues sont très attachants aussi. Il y a de la vie,de l’énergie dans ce petit salon de quartier. Il y fait bon, malgré les humeurs des uns et des autres. Il y a beaucoup d’empathie, de soutien et d’entraide. Notamment avec sa maîtresse de stage, Carole, une jeune femme débordante d’énergie, qui va faire battre le cœur du jeune homme. Malgré son émoi, c’est avec elle qu’il va oser poser certaines questions, qu’il va apprendre pleins de choses sur les femmes et la psychologie féminine (en observant, en écoutant et en questionnant : mine de rien un salon de coiffure est un sacré laboratoire pour analyser le comportement humain!!).

Plus qu’une BD abordant l’entrée dans la vie active, Sylvain Cabot nous offre ici une bande dessinée d’apprentissage de la vie, en abordant avec beaucoup de délicatesse et de justesse les premiers sentiments amoureux. Il le fait avec beaucoup d’humour également. On s’amuse en lisant cet album. On pourra se reconnaître dans son personnage timide et introverti qui petit à petit s’épanouit et s’ouvre aux autres… (dans la limite du raisonnable!).J’ai également beaucoup apprécié les illustrations un peu à l’ancienne, volontairement intemporelles. Pas de chronologie précise, pour montrer que ce thème est intemporel et toujours actuel. La timidité maladive du héros se ressent dans les dessins expressifs et les coloris employés. 

Une lecture vraiment très sympa que je ne peux que vous conseiller!

Les articles sont regroupés chez Stephie cette semaine.

4 réflexions sur “Salon Dolorès et Gérard de Sylvian Cabot

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s