Roman jeunesse

La Révolte des animaux moches de Coline Pierré

La Révolte des animaux moches

Autrice : Coline Pierré

ill. de Anne-Lise Combeaud

200 p.

éditions du Rouergue, 2018 (Dacodac)

résumé
Depuis qu’un langage universel a été inventé et qui permet à tous, humains ou non, de communiquer, il n’y en a plus que pour les chevaux. A cause d’eux, les animaux moches sont délaissés et méprisés. La révolte gronde.

çacommencepar En 2034, au programme d’histoire de la classe de CM1, on étudie l’année 2018.
Sven la hyène est passionné d’histoire et il est impatient d’en savoir plus sur cette époque importante.

cequejenaipensé Dans un futur pas si lointain, Sven la hyène est un élève assidu, sérieux et qui adore l’histoire. Il y a quelques années, un langage universel a été découvert. Depuis les animaux et les humains cohabitent dans une aussi belle entente que possible et surtout comme désormais toutes les espèces confondues se comprennent et peuvent communiquer ensemble, de nouvelles lois ont été établi sur la base de l’égalité. Mais voilà… le constat est là… tous les animaux n’ont pas tout à fait les mêmes droits. Sur le papier oui mais pas dans la réalité. Les métiers les plus sympas, les mieux rémunérés, les logements les plus luxueux sont pour les animaux beaux. Les chevaux, les chats, les chiens, les lapins… sont des animaux qui réussissent dans cette nouvelle vie. Par contre, pour les animaux moches c’est une tout autre histoire… Habitation délabrée, vétuste, dans des quartiers peu sécurisés. Des métiers dits « essentiels » mais peu reluisants.
À cet instant précis, Sven décide que cette période de l’histoire sera sa nouvelle époque préférée. Il veut être le digne descendant de ceux qui se sont battus pour l’égalité entre les animaux et les humains. Quand il sera grand, lui aussi se battra pour ses droits.
C’est ce constat qu’a fait Sven et ses nouveaux amis dans la cour de récréation. Ils font partis des « parias », des isolés. Alors Sven la hyène, Pascale la mygale, Marie-Odile la crocodile et Issa le boa vont se serrer les coudes (pour ceux qui en ont!!) et monter une véritable rébellion! Il y en a assez de ces discriminations, de ces injustices! Ils veulent avoir les mêmes possibilités qu’un chat ou encore qu’un cheval! Ils rêvent d’un monde plus juste et ils ont décidé d’agir : manifestations, actions coup de poing! Ils ne manquent pas d’idées !
J’ai lu dans mon magazine de sciences qu’ils [les poulpes] sont très intelligents. Et puis ils sont libres. On ne grimpe pas sur leur dos, on ne les coiffe pas, on ne les inscrit pas à des concours idiots. Ils ne sont les jouets de personne. Personne ne leur dit ce qu’ils doivent faire ou comment ils doivent s’habiller. Comme ils sont moches et qu’ils font peur, on leur fiche la paix.
Ce roman jeunesse est un beau plaidoyer contre les discriminations dont le monde d’aujourd’hui fait preuve. En le transposant dans le monde des animaux, l’autrice Coline Pierré y ajoute l’humour afin de démontrer l’incohérence, les contradictions et l’absurdité de certains préjugés.
Le récit est dynamique et j’ai adoré la drôle d’équipe qui s’active sous nos yeux. Ils sont tous très attachants. J’ai apprécié leur motivation et leur humour.
Les petites illustrations qui accompagnent le texte sont signées Anne-Lise Combeaud : elles apportent une touche supplémentaire à la fantaisie du récit.
Une jolie satire de notre société qui s’appuie beaucoup trop souvent sur les préjugés. Ouvrons les yeux, apprenons à nous connaître !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s