Roman "jeunes adultes"/SF / Fantastique

Loki : Les racines du mal de Mackenzi Lee

couv8884577Loki : Les racines du mal

Titre original : Loki: Where Mischief Lies

Autrice : Mackenzi Lee

trad. de l’aglais par Alice Gallori

Lu par Alexis Victor

9h11

Audiolib, 2021 (Imaginaire)
Hachette, 2021 (Heroes)

 résumé Une question nous hante depuis des siècles : pouvons-nous changer notre destin ?

Bien avant d’affronter les Avengers, le jeune Loki souhaite désespérément faire ses preuves et endosser le rôle du héros. Dans son entourage, pourtant, tous le soupçonnent d’être mauvais et retors. Exception faite d’Amora. L’apprentie magicienne d’Asgard semble être son âme sœur, la seule à priser la magie et le savoir et, peut-être, à voir ce que Loki recèle de meilleur.
Mais lorsque les deux amis provoquent la destruction de l’un des artefacts les plus précieux du royaume, Amora est exilée sur Terre, où ses pouvoirs s’évanouiront inexorablement en une longue agonie. En l’absence de la seule personne ayant jamais considéré sa magie comme un don, et non comme une menace, Loki sombre peu à peu dans la frustration à l’ombre de son frère Thor, le prince adoré de tous.
Des années plus tard, Odin l’envoie sur Terre a n d’élucider une série de morts mystérieuses ayant sans doute été provoquées par la magie. Une enquête qui obligera Loki à explorer le Londres du XIXe siècle en affrontant ses propres envies et désirs : au fond, qui veut-il réellement être ?

cequejenaipensé Vous le savez si vous me suivez depuis longtemps, j’ai des goûts très variés en matière de lectures. Littérature jeunesse comme littérature adultes. Policier, thriller, contemporain, SF, fantasy, fantastique, feel good, romance… J’aime changer d’univers pour vivre le plein d’émotions…

Il en va de même en ce qui concerne les séries tv et les films. J’aime quand il y a de l’action, du suspens, de l’humour, de l’émotion. Et c’est ce que je retrouve dans l’univers Marvel. Ça vous ne le savez peut-être pas : j’aime beaucoup cet univers et je ne me lasse pas de regarder les films de Stan Lee. J’avoue que je n’ai pas souvent eu l’occasion de lire les comics d’origine mais je compte bien y remédier un jour.

Selon la période de visionnage, j’aime l’un ou l’autre de ces personnages. Mais Loki a une place particulière. J’aime la richesse de sa personnalité, son humour teintée d’ironie, sa part sombre, sa part de mystère.

Dans le roman de Mackenzi Lee, nous remontons dans le temps (par rapport à ce qu’on peut connaître du personnage par rapport aux films – je ne peux pas dire par rapport à la série que je n’ai pas encore visionné). Avant sa rencontre avec les Avengers. Le jeune Loki est en permanence mis en comparaison avec son frère Thor. Il a l’impression de décevoir continuellement son père. Encore et toujours. Quoiqu’il fasse. Malgré son envie de bien faire, ses actes prennent une tournure avantageuse pour lui mais qui prennent des allures de trahison ou d’erreur pour son dieu de père. D’ailleurs Odin est au fait d’un nouvel oracle. Un de ses fils va être à la tête d’une armée de mort vivant et va menacer la sérénité d’Asgard. Et forcément les doutes sur l’identité de ce fils ne fait aucun doute justement vu ce qu’on peut penser de lui.

Retors, malveillant, fourbe (selon les uns) Loki use de magie plutôt que de force. Seule, Amora l’apprentie magicienne d’Asgard croit en lui. Tous les deux semblent être des âmes sœurs… Malheureusement, ensemble, involontairement (ou pas), ils vont commettre un acte impardonnable. Amora sera bannie au grand dam de Loki. Mais lui aussi va devoir faire face au courroux de son père même si cela prendra plus de temps.

Dans ce roman, Mackenzi Lee s’attarde donc avec ingéniosité et curiosité à ce personnage emblématique de la mythologie Marvel. Remonter le passé, pour remonter à la naissance de sa personnalité complexe. Aux origines de son mal être. Car on sait qu’il est nourri par la jalousie qu’il voue à son frère mais aussi par son admiration. On comprend qu’il a aussi du grandir, devenir quelqu’un, en entendant sans cesse qu’il décevait. Que son destin était déjà écrit. Qu’il causerait la perte de son peuple, de ses pairs. Comment devenir un héros, un modèle dans de telles conditions. Et pourtant, il veut montrer qu’il peut aussi faire preuve d’héroïsme, qu’il peut réécrire son destin, son histoire.

On le suit ici sur plusieurs années, dont une bonne partie sur Terre où il devra prêter main forte à une équipe d’enquêteurs un peu spéciaux. J’ai aimé le voir hautain, surprenant, drôle, maladroit, blessé… L’autrice a su à merveille retranscrire ce que je pensais/ressentais sur lui.

Et je dois avouer qu’Audiolib propose ici une version juste magique! En effet, ce n’est autre qu’Alexis Victor lui-même qui lit ce roman. C’est-à-dire la voix de Loki / Tom Hiddleston au cinéma (mais aussi de Jude Law ou encore Bradley Cooper) ! Ce qui a pour résultat, forcément, d’ajouter au côté séduisant et cinématographique au roman. Pour les connaisseurs, pas besoin de vous décrire cette voix qui colle à merveille à ce personnage d’exception !

en bref Un roman qui revient sur la construction de la personnalité d’un personnage emblématique de l’univers Marvel : Loki. Un personnage mauvais ou pas tout à fait… Qui sait !!

Merci à Audiolib et à Netgalley pour cette audiolecture !

 

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s