Bande dessinée/Documentaires

Les Martinets se cachent pour dormir de Franco Sacchetti

184547945_10225303400752577_710031393457069798_nLes Martinets se cachent pour dormir

Auteur : Franco Sacchetti

Titre original : Dove i rondani vanno a dormire

traduit et adapté par Marcel S. Jacquat

n.p.

Salamandre / Editions de la Girafe, 2021

résumé Entre BD et documentaire, ce livre innovant raconte de façon originale la vie des martinets noirs, des oiseaux qui passent le plus clair de leur temps en vol, même pour dormir, et ne se posent que pour nicher. A travers l’histoire du sauvetage d’un oisillon tombé en pleine rue au milieu d’une ville, l’ouvrage donne des informations très précises sur l’espèce. Au fil de dessins superbes mêlant infographies, poésie, humour et suspense, il met en valeur le travail de nombreux professionnels, bénévoles et associations pour protéger ces oiseaux attachants. Il invite à faire en sorte que maisons, immeubles et monuments publics de nos villes puissent encore accueillir leurs nids. Une condition essentielle pour la survie de l’espèce.

cequejenaipensé Hybride de genres, nous sommes ici à la croisée de la bande dessinée, du documentaire voire même du carnet de voyage.
Zoé, 10 ans, va passer quelques jours de vacances à Trieste où vit sa grand-mère. Un grand voyage pour une jeune fille curieuse ! Sur place, elle assiste à la chute d’un oiseau qui s’est pris un fil électrique en volant. Elle lui sauve la vie, in extremis, alors qu’une voiture arrive. L’oiseau, qu’elle prend tout d’abord pour une hirondelle, est blessée. Mais comment l’aider. Heureusement, la voisine de sa nonna est une experte ! Biologiste à la retraite, elle est passionnée d’ornithologie. Grâce à elle, Zoé – et en même temps le lecteur, va apprendre qu’il s’agit en réalité d’un martinet noir. Que l’on confond souvent avec l’hirondelle. Et pourtant ces deux oiseaux font partie de deux familles (Hirundinidae pour l’hirondelle et Apodidae pour le martinet). 185366632_10225303401032584_9002114542691099745_n

Grace à son savoir, nous allons en apprendre plus sur sa migration, sa nidification, son habitat, son régime alimentaire, mais pas seulement.

En effet, l’homme a un gros impact sur ce petit oiseau qui anime le ciel les beaux jours venus. Leurs cris et leurs vols sont immanquables. L’état de la population du martinet est étroitement lié à l’architecture humaine. En remontant dans le temps, l’oiseau était un animal de forêt, s’abritant, nidifiant, dans les trous formés par divers oiseaux (pics , torcols ou autres). Mais l’homme a construit des villes, a fait disparaître les arbres au profit de tours et de maisons. Alors le martinet (et d’autres, comme l’hirondelle ou le faucon, mais ici c’est bien de lui dont il s’agit) a évolué pour s’adapter. la forme de ses pattes, pour s’accrocher aux murs, la forme de ses ailes…

184790733_10225303401592598_8309737396390993705_n

Mais revenons à l’oiseau trouvé par Zoé. Elle ne peut s’en occuper seule. C’est donc l’occasion pour l’auteur, Franco Sacchetti, de mettre en avant le travail d’un centre de protection qui accueille chaque année des oiseaux blessés, accidentés par l’activité humaine. Ils nourrissent, pansent, se substituent aux parents et tentent au mieux de les aider à reprendre leur vie sauvage le plus rapidement possible.

184586294_10225303402232614_8088010216740385875_n

Cette BD/documentaire est passionnante et j’ai appris beaucoup. Je suis quelqu’un qui aime observer les oiseaux. Je suis une fan de rapaces mais pas seulement. J’aime observer les oiseaux qui virevoltent dans mon jardin, les observer prendre un bain dans une soucoupe,… et les martinets font partie de ce tableau. Il suffit de lever la tête et d’observer leur ballet aérien. J’ai donc été ravie d’en découvrir plus sur leur histoire, leur comportement et tous les moyens mis en place pour les protéger. En passant par le regard de l’enfant, l’auteur permet un dialogue facile d’accès, permet de transmettre des connaissances orthologiques précises mais en vulgarisant le tout pour le rendre accessible au plus grand nombre, enfants comme adultes.

Et même si la publication est d’origine italienne, l’adaptation propose une liste de centre de soins accueillant des martinets en France, en Suisse, en Belgique et au Luxembourg.

Pour rappel :

mon code promo AZI18 est toujours actif :
il vous donne droit à un numéro supplémentaire
sur votre abonnement d’un an.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s