Roman "jeunes adultes"

Genesis Alpha de Rune Michaels

009494641Genesis Alpha

Auteur : Rune Michaels

trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Nicole Hesnard

219 p.

Milan, 2021
 

résumé
Max et Josh sont deux frères, presque des jumeaux, malgré la différence d’âge. Josh adore, adule son frère. Ils sont tous les deux passionnés par un jeu vidéo qui s’appelle Genesis Alpha. Ils pourraient y jouer des heures. Mais cette complicité bascule le jour où Max est accusé du meurtre d’une jeune fille, Karen. Toute la famille est choquée, surtout Josh qui ne peut pas croire que son frère ait commis un meurtre.
 
cequejenaipensé Genesis Alpha, de l’islandaise Rune Michaels, est une des valeurs sûres des éditions Milan. En effet, il s’agit ici de sa troisième réédition (la première en 2008, puis 2013). Je trouve que la nouvelle couverture, signé Sébastien Thibault, reflète à merveille ce roman.
Josh est très proche de son grand-frère Max. C’est un modèle pour lui. Ils aiment passer du temps ensemble notamment à jouer à un jeu vidéo en ligne, Genesis Alpha. Sur ce jeu, ils ont chacun leur avatar et ont construit une histoire, une équipe. Josh y passe la majorité de son temps.
Du jour au lendemain, tout bascule : Max est arrêté pour le meurtre d’une jeune femme, Karen.  est-il coupable ? comment ? pourquoi? les questions accablent Josh et ses parents. Assommés, persuadés d’une erreur judiciaire, ils sont harcelés par les médias. Et les secrets de la famille remontent, et avec eux une partie d’accusation.
En effet, Josh est ce qu’on appelle un « bébé-médicament ». Max a été atteint d’un cancer rare et les thérapies classiques ne fonctionnaient plus. Alors ses parents, dont sa mère qui est biologiste, prennent la décision ultime : le bébé-médicament. Des cellules choisies, analysées, conservées pour soigner. Si Josh n’était pas né, Karen serait encore en vie. Voilà ce que Josh entend, lit, commence à penser. Car il doute de son frère après lui avoir rendu visite. D’autant plus que la jeune sœur de Karen, Rachel, a pris contact avec lui : elle a des preuves de la culpabilité de Max. Et pour elle, Josh est lui aussi un criminel, pour l’avoir sauvé mais aussi parce qu’il va devenir comme lui. C’est sa logique. Et Josh commence à la croire.
Deux cent pages qui nous tiennent en haleine. Sur la culpabilité de Max au départ, mais très vite le thème évolue et se concentre sur la génétique, sur l’identité de Josh. En ayant des gènes choisis pour soigner, va-t-il devenir un monstre lui aussi?  Est-ce inné ou acquis ?
Le doute, la peur, l’angoisse, les incertitudes, les remises en question… l’univers bien tranquille de Josh vole en éclat. Et cela va aller bien plus loin encore…Josh n’a que 13 ans et il assiste à ça de façon assez calme malgré la tourmente. Il est sous le choc. Apprend et appréhende tout ça de façon très mature. Il a peur oui. Il ne comprend pas tout aussi. Mais il réfléchit, se renseigne. Parfois il perd son sang-froid ce qui me parait tout à fait logique mais il sait prendre du recul pour réagir.
L’autrice, Rune Michaels, questionne les manipulations génétiques d’un point de vue biologique, sociologique et philosophique.
en bref Entre thriller psychologique, roman de société et science fiction, ce roman paru en VO en 2007 reste toujours un sujet fort, d’actualité et riche en réflexion.

Une réflexion sur “Genesis Alpha de Rune Michaels

  1. Pingback: C’est lundi que lisez-vous ? #520# | Les Lectures d'Azilis

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s