SF / Fantastique

Scorpi – 1. Ceux qui marchent dans les ombres de Roxane Dambre

Scorpi – 1. Ceux qui marchent dans les ombres


Autrice : Roxane Dambre

450 p.
Le Livre de poche, 2019

 

résumé
Par un de ces orages d’été dont Paris a le secret, Charlotte, 23 ans, découvre un petit garçon blotti au pied de son immeuble, ses cheveux sombres ruisselant d’eau, son T-shirt plaqué par la pluie.

Charlotte, qui est la gentillesse même, lui propose de s’abriter chez elle. L’enfant la suit sans un mot. D’ailleurs, il parle très peu, mais quand il parle c’est pour dire des choses ahurissantes : ses parents et son grand frère seraient des tueurs à gages aux pouvoirs mystérieux, baptisés les Scorpi. Lui-même, Élias, serait en apprentissage. Et sa phrase fétiche semble être : « Tu veux que je le tue ? »

Charlotte n’en croit pas un mot, d’abord. Mais bientôt elle découvre dans son salon une version 25 ans d’Elias, un grand brun aux yeux bleu outremer qui a l’air de débarquer d’un autre monde. Adam, le fameux frère, vient d’entrer dans sa vie, et celle-ci va tourner à la cavalcade.

Poursuivie par des inconnus, repérée par la police, rendue chèvre par ses « invités », Charlotte arrivera-t-elle à maîtriser la folie tantôt joyeuse tantôt angoissante que devient son destin depuis qu’elle a rencontré les Scorpi ?


 
cequejenaipensé Mais pourquoi n’ai-je pas lu ce roman plus tôt ??? Bon Ok ça ne fait pas si longtemps que ça qu’il était dans ma PAL… depuis octobre 2019 et ma rencontre avec l’autrice, Roxane Dambre au salon du livre Lire en poche de Gradignan. Je me suis régalée avec cette lecture à la fois fantastique pleine d’humour et d’aventure.
Charlotte est une jeune femme qui cherche à faire ses preuves dans un nouveau boulot qu’elle apprécie mais qui ne l’a rend pas complètement heureuse à cause d’un gros lourd sexiste et harceleur.
Un soir, elle découvre un jeune garçon qui s’est abrité de l’orage devant son immeuble. N’écoutant que son cœur, elle lui propose de venir se sécher et se réchauffer chez elle. Et ça va changer toute sa vie !
Elle a tout d’abord du mal à croire à ce que raconte l’enfant, Elias : sa mère l’aurait mis dehors pour un an, il doit faire son apprentissage de tueurs à gages, il a des pouvoirs surnaturels, il fait partie d’une organisation efficace… Dans tout ça, Charlotte comprend surtout qu’il vit dans un monde de violence et son réflexe est de vouloir le protéger et de comprendre avant de prévenir ses parents et/ou les autorités de sa présence.
Une chose est sûre Elias tient des propos plutôt surprenants voire même incroyables. Et pourtant…
Dès le lendemain, elle va comprendre l’ampleur de tout ça… quand un « Elias » format adulte fait irruption chez elle. il s’agit d’Adam, le grand frère. Lui aussi est en décalage par rapport au monde normal… mais c’est peut-être logique vu que ni lui ni Elias… ne sont humains !
Charlotte est tout d’abord sonnée, un peu hébétée, mais son côté « bisounours » est top : elle décide de les « éduquer » à devenir des gens normaux, ou en tout cas elle ne veut pas être au courant de leurs activités… en savoir le moins possible! Et c’est pas gagné ! Surtout qu’Adam est plutôt pas mal, qu’elle semble être attirée par lui… et qu’il se révèle être le meilleur tueur à gage actuel…
Oups! la vie plus ou moins paisible de Charlotte va prendre une toute autre tournure.
J’ai adoré le décalage du comportement, des réactions d’Adam et Elias par rapport au monde de Charlotte. C’est drôle, naïf, mignon même alors qu’ils sont des tueurs expéditifs… Dans le même temps, j’ai aimé le personnage de Charlotte : elle a des réactions à la fois naturelles et surprenantes. Des réflexes comme de s’occuper du jeune Elias, de préparer à manger, de ressentir de l’empathie pour lui et de prendre soin de lui et en même temps, accepter (plus ou moins) cette nouvelle réalité qui s’offre à elle.
J’ai bien aimé l’idée de cette entreprise occulte de tueurs à gages appliquant un code très strict vis à vis de leurs contrats. J’ai apprécié aussi toute la mythologie qu’a su créé l’autrice autour de ces créatures de l’ombre », leur mode de vie, les relations entre les différents êtres de magie.
Bref : j’ai adoré ce premier tome et il me tarde de lire les suivants (il faut que j’aille en librairie très vite !!)
en bref  Surprenant, drôle, fantastique : un régal de lecture!
 

Lu dans le cadre de mon challenge Un mot des Titres

4 réflexions sur “Scorpi – 1. Ceux qui marchent dans les ombres de Roxane Dambre

  1. Pingback: Challenge Un mot, des titres : les billets (session 75 : MEMOIRE) | Les Lectures d'Azilis

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s