Roman policier / Thriller

Le Vertige de la peur de Linwood Barclay

9782714494047ORILe Vertige de la peur

titre original : Elevator Pitch

Auteur : Linwood Barclay
trad. de l’anglais (Canada) par Renaud Morin
505 p.
Belfond, 2022


résuméAlors que la population n’ose plus sortir de chez elle, que les services de maintenance sont saturés, que la Bourse dégringole, deux flics désabusés et une journaliste tenace vont s’engager dans une course contre la montre pour résoudre ces affaires avant l’inauguration de la plus grande tour résidentielle de Manhattan, prévue pour la fin de la semaine…
cequejenaipensé New York est sur le point de connaître une semaine encore plus stressante qu’habituellement.
Un lundi matin comme les autres. La semaine qui redémarre, le train-train du quotidien… Comme beaucoup, dans cette ville verticale, les trajets pour aller ou rentrer du boulot passent bien souvent par les ascenseurs. Or dès la première heure, l’un d’eux « agit » bizarrement. Il monte, descend, se bloque… jusqu’au drame.
Un accident rare, tragique mais qui arrive ? Peut-être…
Mais dès le lendemain, un second « accident » se produit.
La presse, la police et la mairie sont en alerte. Les appareils sont-ils sûrs ? Sont-ce des événements accidentels et isolés ? des coïncidences ? des attentats ?
Mon Dieu, que doit-on ressentir dans un ascenseur en chute libre ? se demanda Barbara. Savoir ce qui va arriver et ne rien pouvoir y faire…
La presse, notamment en la personne de Barbara Matheson, doute. Tenace, cette dernière ne lâche pas le maire surtout que l’inauguration du plus grand building est prévue d’ici la fin de semaine.
Pour les flics : même combat. Surtout que pour eux s’ajoutent une enquête sur le meurtre d’un homme travaillant dans le domaine des entretiens d’ascenseurs…
Pour les habitants, l’inquiétude monte en flèche. Et on peut les comprendre… Vous monteriez dans un ascenseur dans ces conditions ? Sans la moindre arrière pensée ? En toute confiance ?
Le Maire, Richard Hadley, n’est pas serein non plus car il n’a pas plus de réponses que ça. Pas le moindre début de pistes. Entre les arrangements politiques, économiques et la sécurité, il perd de son assurance. Enfin un peu seulement. Car cet homme est le portrait type du politicien :  hautain, autoritaire, prêt à tout pour garder son pouvoir (un homme détestable sur bien des points).
Richard Headley était arrivé à son bureau de l’hôtel de ville de bonne heure et il avait bien faire comprendre à Valérie et au reste de son cabinet que, à moins que la statue de la Liberté ne retrousse sa jupe pour patauger jusqu’à Jersey City, il ne voulait pas être dérangé.
Dans ce nouveau roman, Linwood Barclay prend en otage une ville entière. Il mêle les affres de la politique (locale et diplomatique avec la présence des Russes), une enquête policière complexe, une enquête journalistique orientée, le poids d’un courant de pensée américain prônant la supériorité des villes côtières sur le reste de la population américaine (accompagnée d’acte terroriste le plus souvent),…
Cela donne comme résultat une intrigue riche et surtout sous haute tension. On ressent l’angoisse de chaque personnage, y compris du maire qui perd de plus en plus ses moyens. On sent leurs doutes, leurs incertitudes, leurs questionnements… Et le lecteur a les mêmes. On cherche à comprendre, à trouver le mobile derrière tout ça. Si et comment les différents éléments sont liés.
Quand l’auteur nous propose une première hypothèse, je me suis dit que c’était trop évident, trop convenu… J’imaginais une solution plus complexe, plus profonde, plus pernicieuse. Que l’auteur attendrait afin de dévoiler son jeu.
C’est la première règle qu’on apprend en école d’ingénieurs. Quand il y a un pépin, mettez-le sur le compte du mort.
Avec Linwood Barclay, il faut savoir lire entre les lignes, soupçonner, interroger, décoder les comportements, démêler les affaires.
En multipliant les points de vue, l’auteur propose au lecteur une vue d’ensemble sur le contexte sociale et géopolitique dans cette ville démesurée. Une véritable superposition de vies : à nous d’en démêler les fils…
Quant aux personnages, ils sont eux-mêmes pris dans les filets de l’intrigue, jonglant entre leurs soucis personnels et les événements qui se jouent dans leur ville. Chacun d’entre eux, y compris le maire – à mon corps défendant-, nous invitent à faire preuve d’empathie pour appréhender leurs actes, leurs dires.
en brefUn thriller prenant et stressant de la première à l’ultime page. Alors prêt à monter dans l’ascenseur ?
 

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s