Bande dessinée

Et à la fin, ils meurent de Lou Lubie

couv5399143Et à la fin, ils meurent
la sale vérité sur les contes de fées

Autrice : Lou Lubie
245 p.
Éditions Delcourt, 2021

résuméDe l’Antiquité à Perrault et Grimm, Lou Lubie présente les versions authentiques et croustillantes des contes, où la fin heureuse s’arrose à la vodka et le prince n’est pas si charmant. À travers ces récits savoureux, l’autrice aborde avec humour une réflexion sur l’éthique des contes : violence, sexisme, racisme… une exploration culturelle et littéraire passionnante !

cequejenaipensé Avec cette bande dessinée, j’ai ravivé mes souvenirs d’étudiante! J’aurai adoré l’avoir entre les mains et l’inclure dans les références bibliographiques de mon mémoire de fin d’études sur les contes.
Lou Lubie avec énormément de dérision et d’humour nous invite à remonter aux origines des contes. Pas de fioritures, pas de dentelles. Rien que la vérité !
De nos jours, les versions des contes classiques sont arrivées jusqu’à nous de façon très très édulcorées. Mais à l’origine et selon les conteurs, les contes étaient plus sombres, beaucoup plus violents et souvent très « interdit aux moins de 18 ans! ». Lou Lubie nous décortique quelques contes connus tout en nous présentant le contexte et les habitudes des auteurs (les plus connus) qui les ont mis par écrit entre le XVIIème et le XIXème siècle : Giambattista Basile, Charles Perrault et les frères Grimm. Chacun les ayant adapté à leur époque, à leur pays. Elle nous parlera aussi des légendes mythologiques, d’Andersen et les contes traditionnels d’autres pays.
Je pense que vous ne verrez plus Cendrillon (j’ignorais son passé de meurtrière!), Raiponce, la Petite Sirène ou encore la Belle au bois dormant de la même façon !
296024580_366592542293666_1247869984081727754_n
Cette bande dessinée est d’une vraie richesse documentaire ! Les faits historiques, le travail de documentation sur les différentes versions, sans parler du travail d’illustration. Et tout ça avec une généreuse dose d’humour que j’ai personnellement adoré! J’ai aimé ce décalage entre l’image qu’on se fait du conte, la réalité, et les commentaires imagés de l’autrice.
Les dessins sont là pour servir ce travail de recherche et l’analyse de l’autrice. Le tout en seulement deux couleurs : orange (quasi fluo) et violet. Cela donne une ambiance particulière, permettant de se concentrer aussi sur ce qu’on nous raconte. Ses illustrations semblent au premier regard toutes mignonnes, toutes sages… mais détrompez-vous ! Tout comme les contes nous semblant inoffensifs et légers ! Ici on a du sang, de la torture, du sexe, des manipulations et des morts… beaucoup de morts !
294665378_2036198109904301_7824615769390651023_n
Vous l’aurez compris : ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains! Mais si vous êtes un adulte : foncez!!
A noter : il existe une application (IOS et Android) pour vivre l’album en réalité augmentée!
296192872_1230391941044006_8269550790651431619_n
en brefUne bande dessinée d’une grande richesse : documentée, instructive, surprenante, drôle !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s