Roman

Dérangée de Céline Khoury Farah

couv69988716Dérangée

Autrice : Céline Khoury Farah
187 p.
Le Livre et la plume, 2022


résuméDérangée ? Romane ?
Selon sa mère, Romane est une erreur, une ombre au tableau qui met à mal l’harmonie familiale. Son frère la voit comme une créature à deux visages, l’un brillant, l’autre cruel. Pour le directeur du lycée, bien que talentueuse, Romane a terni la réputation de son établissement. Sur le web, on la décrit comme un monstre qu’il faut à tout prix stopper. Pourtant, la bibliothécaire parle d’une adolescente curieuse et attachante. Sa psychothérapeute pense qu’elle souffre simplement d’un grand manque affectif.
Romane, elle, dirait qu’elle avance seule, dans un monde qui lui est inadapté.
Et vous, qu’allez-vous penser d’elle ?

 
cequejenaipensé Et vous, qu’allez-vous penser de Romane ?
C’est par cette phrase que se conclue la quatrième de couverture…
Et bien à la fin de ma lecture… j’ai bien du mal à répondre à cette simple question !
Romane, c’est l’héroïne (si l’on peut dire) de ce roman. C’est une ado. C’est elle qui raconte ce qui lui est arrivée ces derniers mois, à quelques instants, de commettre un geste fatale. C’est elle qui va se raconter.
Elle est une jeune fille qui se dit intelligente. D’ailleurs, elle s’exprime dans un vocabulaire qui n’est pas vraiment celui auquel on s’attend chez une adolescente. Elle est sûre d’elle. Assez condescendante. Elle prend les autres de haut. Elle se sent tellement intelligente qu’elle n’apprécie pas ou très peu les contacts avec ses semblables.
Ils devraient se douter qu’il est bien facile de basculer du statut de bourreau à la position de victime. Des loups ne devraient pas juger des requins.
Dès les premières pages, elle se dévoile et partage sa passion, un loisirs assez…particulier.
Romane est une ado torturée, avec une facette très sombre. Même si pour elle, elle est tout à fait dans la norme… ou plutôt dans sa norme. Elle aime expérimentée, observée le domaine de la douleur. Elle y prend beaucoup de plaisir. Un plaisir très malsain.
Dans une seconde partie, la jeune fille partage ses séances chez une psychothérapeute. Des séances où elle se livre mais surtout des séances où elle prend conscience de certaines choses en elle. Qu’elle pensait comprendre mais qui s’éclaire d’une autre façon.
Et pour nous, lecteur, on découvre une adolescente en souffrance, en mal d’amour, en manque d’attention de la figure maternelle.
Ce mal-être nourrit par ses lectures scientifiques et par les réseaux sociaux va prendre une forme malsaine, avec de la maltraitance animale.
Céline Khoury Farah, dont c’est ici le premier roman, nous propose un récit fort et torturé. Sombre et douloureux. Dans les méandres d’un jeune esprit torturé en construction.
Notre rencontre avec Romane n’est pas simple. Elle n’est pas accessible. On se heurte à une personnalité complexe, peu avenante, assez antipathique. Et il sera difficile de ressentir de l’empathie pour elle. Pourtant, quand elle évoque sa relation avec sa mère, une relation basée sur le rejet et la honte, on ne peut qu’avoir un pincement au cœur pour elle, se demandant si ça a joué ou non sur la construction de sa déviance malsaine. Mais pour le reste de sa personnalité, il y a à la fois une forme de curiosité malsaine et de dégoût pour ce qu’elle fait. Une part de moi avait envie de comprendre ce qu’elle pouvait ressentir et une autre, plus importante, était plutôt écœurée.
On a tous une mère, mais un enfant a besoin d’une maman !
En ce qui concerne l’écriture de l’autrice, j’ai eu besoin d’un petit moment pour m’adapter au style pédant de la jeune fille. Comme je le disais un peu plus haut, le style est assez précieux, ampoulée, avec un vocabulaire peu commun pour une adolescente (par exemple avec le terme « satisfecit » utilisé plusieurs fois). Mais j’ai vite compris qu’il allait parfaitement avec ce personnage arrogant qu’est Romane.
Alors qui penser de Romane ? Jeune fille malade ? dérangée ? malheureuse ? Définitivement perdue ?
A vous de juger !
 
en brefUn roman perturbant… voire dérangeant.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s