Bande dessinée

Surface de Matz, Luc Brahy et Olivier Norek

couv46525433Surface

Auteurs : Matz, Luc Brahyet Olivier Norek
136 p.
Éditions Michel Lafon, 2022

résuméIci, personne ne veut plus de cette capitaine de police.
Là-bas, personne ne veut de son enquête.

cequejenaipensé Le Père Noël a été hyper sympa avec mon père en lui apportant cette bande dessinée… et je la lui ai piqué aussitôt !
Le roman éponyme d’Olivier Norek m’avait énormément plu. Lu en 2019, l’histoire était encore bien présente à mon esprit. J’étais donc très curieuse de la redécouvrir à travers les images de quelqu’un d’autre. Et c’est une adaptation très réussie du roman (en même temps, l’auteur d’origine faisant partie de l’aventure, il était difficile de trahir l’œuvre originale).
 Noémie est capitaine chez les Stups à Paris. Une intervention a mal tournée pour elle. Elle a touchée gravement et défigurée. Même si l’interpellation a été un gros succès, sa réintégration pose soucis à cause de son visage. Les grands patrons jugent que ses coéquipiers seront forcément déconcentrés. Alors on l’envoie reprendre du service très loin, dans un coin à l’abandon pour fermer un commissariat.
Une fois sur place, elle découvre un village tranquille, paisible avec un taux de criminalité quasi inexistant. Pourtant, un corps va refaire surface au milieu du lac qui a recouvert il y a plus de 20 ans l’ancien village. Ce corps ou plutôt ce squelette va remuer un passé que certains voulaient oublier. Mais Noémie ne va pas lâcher le morceau. Cette histoire va réveiller la policière qui est en elle, va l’aider à passer à autre chose après ce drame. Elle veut des réponses, coûte que coûte, pour prouver à la hiérarchie et aussi à elle-même qu’elle est encore là.
L’enquête est fidèle à mes souvenirs même si j’ai l’impression que tout se passe beaucoup plus vite, format bande dessinée one-shot oblige. Les illustrations ajoute à la dureté des faits. L’intrigue est sombre, le personnage principal est à fleur de peau mais déterminée.
IMG20221229165621IMG20221229165633
en bref Très bonne adaptation !

2 réflexions sur “Surface de Matz, Luc Brahy et Olivier Norek

  1. J’ai toujours une petite frustration avec les adaptations bd de romans… Il y a des scènes qui me marquent dans le roman que j’espère retrouver dans les BD, et fatalement, vu le format court, bien souvent elles n’y sont pas.
    tu n’as jamais ce ressenti?
    Belle journée à toi

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s