Roman "jeunes adultes"

Le Peuple de l’air – 1. Le Prince Cruel de Holly Black

51+X0mRLThLLe Peuple de l’Air
1. Le Prince Cruel

Titre original : The Folk of the Air, book 1: The Cruel Prince

Autrice : Holly Black
Traduit par Leslie Damant-Jeandel
Lu par Zina Khakhoulia

11h50

Audiolib, 2022
Éditions Rageot, 2020

résuméJude a 17 ans et vit à la Haute Cour de Domelfe dans le royaume de Terrafæ. Enlevée au monde des mortels lorsqu’elle n’était qu’une enfant et élevée avec ses sœurs parmi les puissants, elle a appris à se protéger des sortilèges et à se battre à l’épée. Pourtant, elle subit jour après jour les moqueries et les insultes. Car elle n’est qu’une humaine, vouée à la mort, dans un monde où règnent les Fæs, créatures sublimes, immortelles… et cruelles.

Personne ne la hait plus que le Prince Cardan. Le plus jeune des héritiers de la couronne semble décidé à lui nuire. Jusqu’à la tuer ? Mais Jude, elle, est prête à tout pour gagner sa place à la cour et reprendre le pouvoir sur sa vie.

cequejenaipenséComme l’impression de lire ce roman 15 ans après tout le monde! On en a énormément parlé. On en parle encore énormément. Une collègue d’une autre bibliothèque était tellement enthousiaste en parlant de ce roman que je me suis dit qu’il fallait absolument que je le lise un jour! Et ce jour est arrivé grâce à la version Audiolib! Et je n’ai qu’un mot pour décrire cette écoute : ADDICTIF !

Dès le matin au réveil : hop j’allumais mon téléphone, lancer l’application et je me préparais avec les mots et les personnages de Holly Black, avec la voix envoûtante de Zina Khakhoulia… Autant dire que j’ai raté une ou deux fois l’heure de mon départ au boulot (ok peut-être un peu plus mais chut !!).

Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas plongée dans un univers signé par l’autrice. Je me rappelle ma découverte de ces romans Les Chroniques de Spiderwick dans une édition en petit format, avec des pages au bord ciselés comme s’il s’agissait d’un carnet ancien. J’avais adoré l’idée, j’avais adoré l’ambiance.

Cette fois, elle nous embarque dans un royaume plus dangereux, plus cruel : celui de Terrafae. Jude et ses sœurs ont été enlevées à leurs parents par un homme puissant, un Fae, qui est le père d’une de ses sœurs et qui deviendra leur père adoptif. Près de 10 ans plus tard, Jude s’est adaptée à ce nouveau monde, à leurs coutumes et surtout à survivre. Car elle est une mortelle au milieu de ces êtres quasi immortels. Elle n’a pas de pas de pouvoirs, elle est fragile. Mais c’est surtout une jeune femme en colère. Elle a été contrainte d’accepter son nouveau statut, et sa nouvelle vie, mais elle hait ce monde qui n’est pas le sien. Et pourtant…

Même si elle est protégée par des grigris magiques des sortilèges des Faes, elle n’est pas à l’abri des brimades, du harcèlement, des tortures qu’on lui fait régulièrement subir.  Et en premier rang, le Prince Cardan qui semble bien décidé à lui faire vivre le pire.

Jude accepte, la plupart du temps sans broncher. Mais sa haine et sa colère se nourrit de tout ça. Elle se démène pour atteindre e but qu’elle s’est fixée : devenir chevalière du roi. Elle est quelqu’un de patient, de réfléchi, d’entêté, mais surtout elle est déterminée.

Dans ce premier tome, l’autrice nous plonge dans cet univers, nous amène à en comprendre les codes dans une première parie. On y découvre les principaux protagonistes, l’ambiance cruelle et dangereuse dans lequel une simple humaine évolue. On y découvre les règles de la Cour, les manigances et les ententes. Jude va voir le chemin de son destin accéléré quand un frère du Prince Cardan viendra lui proposer d’entrer à son service. Ce dernier est destiné à prendre la relève de son père le Roi dans très peu de temps.

Mais les choses vont mal tournées.

Le roman devient encore plus sombre, l’action se précipité, s’accélère. Et la capacité de raisonnement et d’anticipation de Jude va prendre toute son ampleur. Elle va jouer un rôle capital au sein de la cour mais pas celui auquel elle s’attendait. Et pour quelqu’un qui dit détester ce monde, j’ai trouvé qu’elle mettait bien du cœur à l’ouvrage pour le protéger du pire. Jude est un personnage très intéressant. elle a la tête sur les épaules, a une grande capacité de réflexion et connait sur le bout des doigts le fonctionnement de la cour pour l’avoir observée et étudiée de nombreuses années. Parfois, elle a des doutes sur ses actions mais en ayant pris les choses en main, elle sait qu’elle n’a pas trop le choix pour sauver ce qui est à sauver. On ne sait pas vraiment pourquoi c’est elle qui prend tout le poids de ces complots sur ces épaules, mais cela semble naturel, comme si c’était la seule à pouvoir agir, les autres étant plus des spectateurs du drame se jouant sous leurs yeux.

Ce roman est très riche tant d’ans l’action, dans l’univers imaginé, dans les personnages tout aussi charismatiques les uns que les autres. La suite s’annonce tout aussi riche et complexe ! J’ai déjà hâte de m’y plonger !!

Bref, je suis très enthousiaste sur ce premier tome, on peut même dire que c’est un coup de cœur! Et la version Audiolib portée par la voix de Zina Khakhoulia est exceptionnelle : elle a su capter les émotions, la détermination de Jude, elle a su s’adapter aux différents caractères des personnages prenant la parole. Je les ai entendu prendre vie, je les ai vu se mouvoir… Non mais on est d’accord : il faut une adaptation cinématographique ou en série de ce roman ! Il le faut !

Un roman fantastique passionnant, captivant et surtout ADDICTIF !
Merci à Netgalley et Audiolib pour cette écoute.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s