Roman policier

Des yeux dans la nuit de Chevy Stevens


Titre : Des yeux dans la nuit

Auteur : Chevy Stevens

413 p.

L’Archipel, 2014

Résumé :
Nadine Lavoie, dont la fille Liza âgée d’une vingtaine d’années a fugué sans laisser de nouvelles, est psychiatre dans un hôpital de Vancouver. Lorsqu’une patiente, Heather, lui est confiée après une tentative de suicide, Nadine commence avec elle une thérapie afin qu’elle lui raconte son histoire. Au fil des séances, Nadine apprend qu’Heather est membre d’une secte. Surtout, elle se rend compte qu’il existe de troublants parallèles entre la vie d’Heather et la sienne. Mais, lorsqu’elle veut fouiller son propre passé, Nadine se retrouve face à un trou noir, ayant effacé de sa mémoire de nombreux souvenirs traumatisants d’adolescence. Pourquoi sa mère les a-t-elle emmenés son frère et elle vivre dans une commune isolée de l’île de Vancouver ? Pourquoi sa famille a-t-elle été détruite ? Et pourquoi le nom d’Aaron Quinn, le gourou de la secte d’Heather, lui inspire-t-il des sentiments de terreur ? Plus Nadine avance, plus elle sent une menace peser sur elle. Elle se sent observée, le danger se rapproche. Ce sera lui ou elle. 
********************
Les premiers mots
La première fois que j’ai vu Heather Simeon, elle était recroquevillée en position fœtale sur son lit d’hôpital, blottie sous une couverture bleues, les poignets ceints de bandages blancs.
********************

Ce que j’en ai pensé

 Les deux précédents thriller de l’auteur m’avaient emportée (Séquestrée, Il coule aussi dans ses veines) et ce dernier n’a pas fait long feu non plus!

Dans les deux premiers, les « victimes » dévoilaient petit à petit leur calvaire en s’ouvrant à leur psy, Nadine. Dans ce roman, l’héroïne se nomme Nadine et est psy. Je pense donc qu’il s’agit d’un même personnage. Par ailleurs ce roman est également construit différemment. Dans les précédents, les chapitres étaient des « séances », on savait que les victimes s’en étaient sortis et on découvrait peu à peu ce qui leur était arrivé. Dans ce dernier, un événement du passé resurgit dans le présent de Nadine, mais le reste se déroule dans la chronologie du récit.

Alors que Nadine soigne une patiente qui a tenté de mettre fin à ses jours, Nadine se rend compte qu’elle vivait dans une communauté spirituelle, communauté qu’elle-même a connu quand elle était jeune fille. Cette communauté a tout d’une secte (même si la narratrice n’emploie jamais ce terme) : un gourou spirituel, les dons financiers, l’exclusion des « non-croyants », l’isolement, la culpabilité. Nadine va voir resurgir des souvenirs enfouis au plus profond de son inconscient, souvenirs qu’elle n’avait jamais réussi à faire remonter à la surface auparavant, malgré plusieurs thérapies. Horrifiée par ces réminiscences, elle va tout faire pour mettre fin aux agissements d’Aaron Quinn, le gourou. Elle va alors enquêter sur ses souvenirs, essayer de retrouver ceux qui ont vécu dans cette communauté dans le passé, essayer d’additionner les faits ensemble. Mais très vite, son enquête va se révéler être périlleuse pour elle et pour son entourage. Ce qu’elle va finir par découvrir va au-delà de son imagination. Ses émotions et sa vie vont en être transformées à tout jamais.

Je dois avouer que même si j’ai dévoré ce roman noir, il ne restera pas mon favori de l’auteur. En effet, je crois que j’ai préféré la construction et la découverte des premiers. Ici, le sujet est sans doute moins original et plus souvent traité que ce soit en littérature ou au cinéma. Le lecteur est donc moins surpris par le déroulement et le dénouement du récit. Néanmoins, la plume de Chevy Stevens reste addictive. Et même si on se doute plus ou moins de l’issue narrative, j’ai été accroché et je n’ai pas vu les pages tourner! En outre, j’ai apprécié la mise en place des sentiments des personnages, leur personnalité, la complexité des relations mise en avant par Chevy Stevens. Elle a une façon bien particulière de donner vie à ses personnages devant les yeux de son lecteur et on ne peut que s’attacher à eux et être émue par leur passé.

En bref…
 Si vous souhaitez vous plonger dans une histoire addictive et angoissante, ce thriller est fait pour vous!

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s