Roman "jeunes adultes"

Si loin de toi de Tess Sharpe

Titre : Si loin de toi

Titre original : Far from you

Auteur : Tess Sharpe

traduit de l’anglais (États-Unis) par Magali Duez

484 p.

Robert Laffont, 2014 (R)

Résumé :
Sophie Winters a failli mourir. Deux fois.
La première fois, elle est âgée de quatorze ans et réchappe à un terrible accident de voiture qui la laisse avec de multiples cicatrices, une jambe qui boite et une dépendance à l’oxycodone, un puissant antidouleur dont il lui faudra plusieurs années pour se désintoxiquer.
La seconde fois, elle a dix-sept ans, et ce n’est plus un accident. Sophie et sa meilleure amie Mina se font attaquer dans les bois par un homme masqué. Sophie survit, mais Mina n’a pas cette chance. Lorsque les policiers concluent à un deal de drogue qui a mal tourné, rejetant partiellement la faute sur Sophie, personne ne veut croire ce qui est pourtant la vérité : cela fait plusieurs mois que Sophie est clean, et c’est Mina qui l’a conduite dans les bois lors de cette nuit fatale pour un rendez-vous auréolé de mystère.
Après un séjour forcé en cure de désintoxication, Sophie revient chez elle se confronter à une nouvelle réalité plus que glaçante. Le frère de Mina ne veut plus lui adresser la parole, ses parents craignent qu’elle ne fasse une rechute, ses anciens amis sont devenus des ennemis, et Sophie doit réapprendre à vivre sans celle qui était sa moitié. Pire encore, personne ne se pose les bonnes questions et Sophie va devoir démasquer le meurtrier par ses propres moyens. Mais à chaque petit pas qu’elle fait, Sophie s’approche davantage d’une révélation totale, sur elle-même, sur Mina… et sur le secret que les deux amies partageaient.
********************
Les premiers mots
Tout ça n’a pas commencé ainsi. On aurait pu le penser pourtant : deux filles terrifiées au milieu de nulle part, blotties l’une contre l’autre, leurs yeux exorbités rivés sur l’arme qu’il tient dans la main.
Mais ce n’est pas le début. L’histoire a commencé la première fois que j’ai failli mourir.
********************

Ce que j’en ai pensé

 Quel roman! Je ne m’attendais pas à ça du tout en l’ouvrant! Je savais qu’il avait eu droit à un très bel accueil sur la blogo, je savais un peu de quoi ça parlait mais j’étais loin de me douter de l’ampleur de ce que j’allais ressentir!
On est directement plongé dans l’horreur de ce qu’a pu vivre Sophie, le personnage principal (cf. les premiers mots). Sophie a perdu sa meilleure amie qui a été sauvagement assassinée sous ses yeux. Tout le monde pense que c’est sa faute. En effet, quelques années plus tôt, Sophie, victime d’un accident de voiture, est tombée de la spirale de la dépendance aux médicaments. Elle a menti, trahi la confiance que son entourage lui portait. Mais elle est allée en cure, elle est clean depuis plusieurs mois. Alors quand l’assassinat a lieu dans un coin réputé de trafic de drogue, ça ne peut être que parce qu’elle a rechuté et que c’est elle qui a amené sa meilleure amie dans ce lieu. Donc il n’y a pas à chercher plus loin : c’est une droguée, une menteuse, et elle est coupable de cette mort. Sophie est envoyé d’office dans un nouveau centre de désintox, doit suivre des séances chez le psy. Personne ne la croit, personne ne lui fait plus confiance. Elle est désormais seule, malheureuse et surtout pleine de rage. Alors quand elle sort enfin de sa cure, elle n’a qu’une idée en tête : trouver le coupable, trouver qui a tué son amie/sa sœur et plus encore, car toutes deux avaient une relation fusionnelle qui allait bien au delà d’une simple amitié…
Sophie est une jeune fille qui m’a émue, profondément touchée. J’ai souffert pour elle du manque de confiance qui l’entoure. Je n’arrêtai pas de crier (dans ma tête!) aux autres personnages : « mais ouvrez les yeux! elle n’a rien à se reprocher! Mais bon sang! elle n’avait que quatorze ans quand elle s’est mis à consommer trop de médoc! C’était une enfant! Elle a droit à une erreur! elle souffrait! Mais là c’est bon! Elle a besoin d’aide! d’amour! pas de votre mépris! » Et on peut dire que Sophie est courageuse parce qu’elle va devoir faire face à bien des obstacles et à pas mal de préjugés! Mais elle veut rétablir la vérité pour elle mais surtout pour Mina, son amie.
Ce roman c’est une vague d’émotions. L’auteur alterne les récits entre passé et présent, entre moments de bonheur, de désespoir, de colère. La tension, au fur et à mesure de l’enquête de Sophie, monte crescendo jusqu’à un final plutôt surprenant. On s’attache à Sophie, on la voit évoluer entre les différents moments de sa vie, au fur et à mesure qu’elle découvre ce que lui cachait son amie. Sophie est un personnage que je n’oublierai pas de sitôt. Et son histoire n’ont plus!
En bref…
 Ce roman est fort, puissant. Il m’a chamboulé, et ne me quitte pas vraiment depuis que j’ai tourné la dernière page. La plume de Tess Sharpe est fluide et sait captivée l’attention. Une merveille que je vous conseille et j’espère que vous l’aimerez autant que moi!
logocoeur

5 réflexions sur “Si loin de toi de Tess Sharpe

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s