Bande dessinée

Un petit livre oublié sur un banc – 1 de Jim et Mig

Titre : Un petit livre oublié sur un banc

tome 1

Auteur : Jim

Illustrateur : Mig

53 p.

Bamboo, 2014 (Grand Angle)

Résumé :

Certains livres peuvent changer une vie…
Camélia est assise sur un banc public. À côté d’elle, un livre est posé, comme abandonné. Elle l’ouvre et y découvre une dédicace invitant à le prendre, le lire et le déposer en retour sur un banc pour un prochain lecteur. Amusée, Camélia l’emporte. En le feuilletant chez elle, elle s’aperçoit que certaines lettres sont entourées et forment un message, une invitation à communiquer. Touchée et piquée de curiosité dans son quotidien banal et ennuyeux, elle aussi entoure des lettres, qui forment des mots, presque un vœu et repose l’objet sur un banc dans l’attente d’une réponse… S’engage dès lors une correspondance «à livre ouvert» avec un mystérieux inconnu…

********************
Les premiers mots
Ce livre est pour la personne qui le trouvera.

********************

Mon avis

Jim a eu l’idée de cette BD grâce à une mère passionnée de lecture. Elle n’aimait pas l’idée d’enfermer ses livres sur une étagère, de les voir serrés les uns contre les autres. Alors elle a pris l’habitude d’y inscrire un petit mot et de l’abandonner sur un banc et de les laisser vivre sa vie de livre! L’idée a fait son chemin et « Un petit livre sur un banc » est né.
Une histoire de lectrice et de livres ne pouvait que m’attirer! Camélia, souvent seule entre midi et deux, va grignoter son sandwich dans le parc à côté de son travail… Et un jour, elle trouve sur un banc un livre : « A l’ombre des grands saules pleureurs » d’un auteur anonyme. Elle va plonger dans sa lecture… et y découvrir un message codé. Elle va alors qu’une seule idée en tête : retrouver l’auteur des messages qui pour elle ne peut être que l’auteur du roman! Et même si son entourage se moque de sa nouvelle obsession, elle s’obstine.
Je dois dire que j’ai de suite été intriguée pas ce livre. J’ai trouvé l’enthousiasme de Camélia pour retrouver l’auteur assez communicatif! ON se laisse prendre au jeu de l' »enquête », le suspens monte petit à petit et la fin nous laisse bouche bée comme elle! Dans son texte, Jim s’amuse en mettant en parallèle le monde « moderne » et le monde des amoureux des mots : quand Camélia parle de Victor Hugo par exemple, son homme n’a qu’une idée en tête : décoder la notice de son nouveau smartphone hypermégaperformant!

Les illustrations de Mig sert la fraîcheur de cette intrigue : les traits de Camélia conviennent tout à fait à sa façon d’être et de foncer dans cette aventure!
En bref…

Un premier tome qui laisse sur sa fin! Je veux savoir! Vivement le prochain tome!

(c) Ed. Bamboo


5 réflexions sur “Un petit livre oublié sur un banc – 1 de Jim et Mig

  1. Pingback: Un petit livre oublié sur un banc – 2. de Jim et Mig | Azilis

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s