Roman "jeunes adultes"

La Boîte de Anne-Gaëlle Balpe

La Boîte

Auteure : Anne-Gaëlle

188 p.

Sarbacane, 2015 (Exprim’)


Malt et Jen, deux jeunes désœuvrés, traînent leur ennui dans la ville d’Edens. Chaque jour, ils viennent sur le même banc. Et un jour, sous ce même banc, ils trouvent une boîte. Qui contient de l’argent et un numéro de téléphone. Le lendemain, une autre boîte. Qui contient encore plus d’argent. Et un message en prime : « Plus d’argent en échange d’un service ». En acceptant cette proposition, ils entrent dans le maillage d’une organisation tentaculaire qui ne les laissera plus s’échapper. S’engage alors une course-poursuite haletante, sur fond de trahison et de secrets révélés dont personne ne sortira indemne.

 La plupart du temps, tu te dis que tu vas juste faire pour la millième fois ce que t’as fait la veille. Que tu vas encore poser ton cul sur l’exacte même surface de l’exact même banc au milieu de l’exacte même place.
 

 Bienvenue à Edens! … enfin si une telle ville peut vous faire rêver. Tout semble sombre, terne, sans vie, sans saveur. Malt et Jonas, les amis inséparables, s’y ennuient à longueur de journée. Il n’y a rien à faire et aucun espoir que ça s’arrange. Surtout pour Malt : sa mère est très malade… et c’est bientôt la fin. Un de ses seuls rayons de soleil est sa relation avec Jen, sa petite amie.

Et un jour, sous LEUR banc, le banc où ils se donnent rendez-vous pour s’ennuyer ensemble, ils vont trouver une boîte avec un billet de 20. Ils se servent et regardent à peine les consignes qui accompagnent le billet. Le lendemain, même endroit, une nouvelle boîte : cette fois, 2 billets de 20 et un mot : « dernière boîte. Dernière chance. Un coup de fil et vous êtes riche. »
Pour Jen, c’est leur chance de se faire du fric facilement, Malt, plus réfléchi, hésite. Il craint que ce soit dangereux, illégal. Mais pour Jen, ils vont tenter le coup : il envoie un sms pour dire qu’ils sont partants. Ce SMS va changer leur vie. Ils vont d’abord recevoir un premier versement en liquide et un lieu de rendez-vous. Ils vont profiter de leur « richesse » soudaine, avec pour Malt, l’impression d’une épée de Damoclès qui risque de s’abattre sur eux… Et enfin, le « petit service » à rendre… en pleine nuit, il doit transporter un paquet d’un point à un autre. Et le lendemain, aux infos, les nouvelles lui font froid dans le dos… La culpabilité le ronge, la peur aussi… l’étau se resserre autour de lui, l’organisation à qui il a rendu service veut désormais l’éliminer parce qu’il a compris. Il en sait trop. Et c’est le début d’une course poursuite haletante, une course poursuite qui va lui permettre de se révéler, de comprendre qu’il est vraiment, et sur qui il peut compter.
En l’espace de quelques jours, sa vie bascule et il ne sera plus jamais le même… Un mal pour un bien?
En peu de pages, l’auteur a su être concis dans les faits tout en arrivant à donner corps à ses personnages. On a le temps de connaître leur façon d’être, de partager leurs émotions (et ils vont connaître beaucoup d’émotions fortes dans leur aventure!). Le lecteur accompagne Malt qui raconte son histoire à la première personne. Du coup, on se sent proche de lui et de ses sentiments, mais aussi de ses questionnements. Comme lui, on va tenter d’élucider tout ça, on tente des hypothèses, on se trompe…
Les mots d’Anne-Gaëlle Balpe tisse consciencieusement une toile de tension, de suspense. Elle choisit au plus juste ses mots pour exprimer ce qui se passe. Tout doit aller assez vite et doit être clair.
Dans leur périple, Jen et Malt arrivent dans une ville fantôme, une ville où un feu consume les souterrains de la ville depuis des années. Et, drôle de coïncidence, il y a quelques temps, j’ai entendu parler d’une ville américaine abandonnée – Centralia, Pennsylvannie – qui depuis 50 ans brûle (et qui devrait continuer à brûler pendant encore 2 siècles!!). Et je ne pense pas me tromper en disant que l’auteur s’en est inspiré!

 

Un roman palpitant, qui sait maintenir une tension tout au long!

Merci aux éditions Sarbacane pour cette lecture!

LOGO EXPRIM
 

6 réflexions sur “La Boîte de Anne-Gaëlle Balpe

  1. Pingback: Chez Vous #27 | Un Petit Bout de Bib(liothèque)

  2. Pingback: L’Ecrivain abominable d’Anne-Gaëlle Balpe |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s