Roman "jeunes adultes"/Roman jeunesse

Les Prodiges de Jeremy Scott

couv5396797Les Prodiges
Titre original : The Ables
Auteur :  Jeremy Scott

trad. de l’anglais (États-Unis) par Michel Pagel
414 p.
Michel Lafon, 2016

résuméIls sont six
Ils sont handicapés
Personne ne croit en eux
Pourtant leurs pouvoirs sont incroyables
Ils sont les Prodiges,
Des superhéros comme vous n’en avez jamais vu !

 

çacommencepar Vous qui êtes voyants devrez, au moins un moment, faire preuve de tolérance: un aveugle ne peut fournir que des informations visuelles limitées et, franchement, je n’ai pas vu grand0-chose de ce que je m’apprête à vous raconter. Par chance, j’ai bien d’autres informations à signaler.
 cequejenaipenséUn roman avec des super héros? C’est pour moi!
Faut dire que le pitch donne envie d’en savoir plus non? Outre le fait que ce soit des super héros, j’ai été attiré par le fait qu’ils soient différents. Voilà donc ma première approche de ce roman.
Je l’ai ouvert, commencé et fait la connaissance de Phillip, 12 ans, aveugle de naissance. Un matin son père lui révèle un secret de famille, son histoire, son futur. Il est né super héros et il a l’âge où son pouvoir est en train de se révéler. Il est doté du pouvoir de télékinésie. Génial?! euh non pas tant que ça quand on est aveugle.
Phillip est un jeune homme intelligent et qui a toujours essayé de se fondre dans le décor. Il a peu d’amis. Alors cette nouvelle vie l’inquiète un peu. D’autant plus que la rentrée lui réserve une mauvaise surprise : il est dans une classe spéciale, une classe réservée aux ados différents. Lui qui a toujours été avec des enfants normaux, ça l’énerve un peu beaucoup! Mais, évidement, il va vite nouer des liens avec ses camarades. Leur amitié sera forte, et leurs pouvoirs complémentaires.
Ce roman n’a pas forcément une intrigue très inventive et surprenante (un groupe d’amis gentils, soudés, complémentaires contre un vilain méchant, perfide, sournois). Cependant, j’ai été entraîné par le rythme donné par l’auteur. Jeremy Scott signe ici son premier roman. Il s’est fait connaître grâce à sa chaine Youtube, CinémaSins, une chaîne qu’il consacre aux parodies de films.
Il a su créer des personnages charismatiques. Phillip sera entouré dans son aventure par Henry, télépathe, Donnie, trisomique avec un pouvoir pas encore révélé, Bentley, qui a une super-intelligence, James, téléporteur et… je vous laisse découvrir le sixième membre de cette fine équipe. Ensemble, ils vont luter non seulement contre un grand méchant, mais aussi contre les préjugés d’une société envers leur différence. J’ai aimé l’idée de faire d’eux des héros et de faire de leur différence une force qui les rassemble, qui va les mener loin.  Ils sont bien plus courageux que certains!
L’auteur a une plume assez addictive et une façon de présenter ses personnages qui fait qu’on s’y attache aisément et qu’on essaie de comprendre pourquoi le Super Vilain le cherche comme ça. Même si on sent que l’auteur maîtrise son intrigue et sait où il veut aller, on notera quelques incohérences et maladresses dans la narration. Plus d’une fois, j’ai eu l’impression qu’il oubliait la présence de certains personnages pendant une scène, un dialogue. Et cela m’a perturbé par moment. Je me disais : »ah tiens, il était là lui? » ou « ben il est passé où? j’ai raté un morceau ou quoi? » Ce sont de petits détails qui ne nuisent pas en eux-mêmes à l’intrigue. Et il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un premier roman, avec ses forces et ses faiblesses. Alors s’il y a une suite (et c’est fort possible vu le final), je suivrai avec grand plaisir les nouvelles aventures de ces Prodiges en espérant que Jeremy Scott améliore ces détails!
12992811_10209213650040435_505270499_n
Une très bonne surprise avec des super héros atypiques et attachants. Quelques maladresses certes, mais une intrigue qui tient en haleine, une écriture très agréable à lire. Humour et action sont au rendez-vous!
Merci à Livraddict et aux éd. Michel Lafon pour ce partenariat

2 réflexions sur “Les Prodiges de Jeremy Scott

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #255# |

  2. Pingback: Bilan Mai 2016 |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s