Roman historique/Roman policier

La Neuvième Pierre de Kylie Fitzpatrick

couv41530640La Neuvième Pierre
Titre original : The Ninth Stone

Auteur : Kylie Fitzpatrick

trad. de l’anglais par Céline Schwaller

499 p.

Babel noir, 2012 (63)

résuméLondres, 1864. Sarah O’Reilly, une jeune orpheline, s’est déguisée en garçon afin de pouvoir travailler au London Mercury, le journal de Septimus Harding. Elle y fait la rencontre de Lily Korechnya. La riche veuve, qui tient une colonne consacrée aux “femmes exceptionnelles”, prend vite Sarah sous son aile.Lily a été engagée par lady Cynthia Herbert, dont l’époux est mort en Inde, pour l’aider à dresser le catalogue de sa magnifique collection de bijoux. Son attention est attirée par neuf grosses pierres que le maharajah de Bénarès a confiées à lady Herbert afin qu’elle les fasse réunir en un navaratna, un talisman sacré, travail qui ne peut être réalisé qu’à Londres. Elle remarque en particulier un diamant rouge sang flamboyant qui semble exercer une troublante influence sur ceux qui le touchent.C’est alors que surviennent deux horribles meurtres. Un officier des douanes, sur les docks, puis un bijoutier de Hatton Garden, chacun ayant été en contact avec la pierre, sont retrouvés étranglés d’une étrange façon. Holy Joe, un simple d’esprit, est accusé des deux crimes, mais ni Lily ni Sarah ne croient à sa culpabilité. La piste des pierres disparues va emmener Sarah en Inde, au coeur de la caste des étrangleurs, dévouée au culte de Kâlî, la déesse de la destruction et de la mort…Des quartiers pauvres des bords de la Tamise aux palais disparus de Bénarès, de l’Angleterre victorienne à l’Inde sacrée, Kylie Fitzpatrick a écrit un roman plein de mystère et d’aventure qui mêle habilement meurtres, mythes, superstitions et philosophies orientales.

çacommencepar Suspendu dans les cieux il existe un filet, entièrement tissé de fils de lumière. Ce filet est accroché très haut, au-dessus du palais d’Indra, le roi des dieux. À chaque intersection du filet d’Indra se trouve une pierre précieuse, et chacune est éclairée, non seulement par sa propre lumière, mais par la lumière de toute les autres pierres qu’elle reflète, et par les reflets des reflets, embrassant une galaxie infinie. Je suis l’un de ses joyaux., je suis l’un d’eux, mais les reflète tous.

cequejenaipenséCe roman m’a été offert par une amie très chère il y a des années. Je savais par son conseil que j’allais l’apprécier. Mais il m’a quand même fallu un challenge pour arriver à le sortir de ma PAL ! Alors qu’ai-je pensé de cette lecture ?
Tout d’abord il s’agit d’un roman policier noir, un roman policier historique un peu aussi ésotérique. Très différent des polars noirs psychologiques que je lis habituellement, il a néanmoins retenu toute mon attention et mon intérêt. je me suis donc retrouvé au côté de Sarah O’Reilly, une jeune orpheline à Londres en 1864 cette jeune fille doit s’occuper de sa sœur et fait tout pour s’en sortir. Contrairement aux coutumes de l’époque, cette jeune fille se grime en garçon afin de pouvoir travailler librement au London Mercury, journal local. Elle va et faire une rencontre, la rencontre qui va bousculer sa vie et son futur point cette rencontre c’est celle de Lily Korechnya, une femme unique en son genre écrit sur les femmes et vient d’être engagée par une dame Cynthia Herbert dont l’époux est mort en Inde. Elle désire effectuer un catalogue de ses bijoux mais ce qui va retenir son attention ce sont 9 pierres précieuses qui viennent directement du Maharadjah de Bénarès. Ce dernier voulait en faire un talisman sacré mais par la particularité de ces pierres aucun bijoutier local ne voulait s’en occuper. Cynthia Herbert a donc proposé d’amener ses pierres à Londres. Malheureusement les pierres disparaissent et plusieurs hommes sont tués. Un homme proche de Sarah et de sa petite sœur sera accusé de ces crimes et condamné à la peine capitale. L’enquête est close mais un sentiment d’incertitude, d’inachevé reste au cœur de Sarah.
Sarah et sa petite sœur seront recueillies par Lily et accueilli chez elle. A la mort de cette dernière la dame de compagnie ayant perçu l’héritage continuera à s’occuper de ces deux jeunes femmes. Sarah arrivera à atteindre son but d’écrire pour le journal et partira sur les traces de son ami Lili en Inde où elle rencontrera des hommes étranges ou le mystère des 9 pierres précieuses refera surface.
Dans ce roman nous n’avons certes pas un rythme soutenu ni une tension palpable. Par contre nous avons un récit dense où on apprend énormément de choses sur l’époque, sur l’histoire de la femme et de sa place dans la société mais également sur la religion hindoue. J’ai appris beaucoup de choses c’était vraiment très intéressant. L’auteur s’attarde aussi beaucoup sur la symbolique des pierres précieuses sur leur valeur sur leur légende point et dans un subtil mélange littéraire et poétique elle arrive à lier une tension policière et des légendes ancestrales et superstitions.
en bref Un roman noir qui nous plonge au cœur du Londres victorien, entre  croyances hindoues et symbolique des pierres précieuses.
 piochedans ma pal

2 réflexions sur “La Neuvième Pierre de Kylie Fitzpatrick

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s