Feel good books/Roman

Mémé dans les orties d’Aurélie Valognes

Mémé dans les orties

Auteure : Aurélie Valognes

259 p.

Librairie générale française, 2016 (Le livre de poche, n°34058)

résumé Ferdinand Brun est atypique.
Le genre de vieux monsieur qui boude la vie et s’ennuie à (ne pas) mourir.
Tel un parasite, il occupe ses journées en planifiant les pires coups possibles qui pourraient nuire et agacer son voisinage.
Il suffit d’un nœud qui se relâche et laisse partir son seul compagnon de vie, Daisy sa chienne, pour que tout s’écroule.
Quand Juliette, une fillette de dix ans, et Béatrice, la plus geek des grands-mères, forcent littéralement sa porte pour entrer dans sa vie, Ferdinand va être contraint de se métamorphoser et de sortir de sa chrysalide, découvrant qu’il n’est jamais trop tard pour commencer à vivre…
  Avachi sur sa valise, Ferdinand Brun, quatre-vingt-trois ans, contemple, impuissant, son appartement, qu’il quitte pour toujours. Lui qui déteste les déménagements. Lui qui déteste la vie en communauté. Lui qui déteste les gens. Comment en est-il arrivé là ?
cequejenaipensé Première rencontre avec la plume d’Aurélie Valognes. Et je suis sous le charme de son univers « feel good« .
Pour une fois dans ce genre romanesque, le héros est un homme, un vieil homme. 83 ans et (presque!) toutes ses dents. 83 ans et un caractère de cochon. Ferdinand est un homme qui n’attend plus rien de la vie. Il passe son temps à râler, à embêter (pour rester polie!) ses voisins. Il leur en fait voir de toutes les couleurs. Surtout à la concierge Mme Suarez. Elle qui adore que tout soit impeccable, que tous respectent le règlement…
Ferdinand rythme ses journées par les ballades en compagnie de sa chienne, les coups en douces à la concierge et le sacro saint « Questions pour un champion »! Quand Daisy disparaît brutalement, Ferdinand se morfond encore plus, n’a plus goût à rien et tente même d’en finir. Sa fille, qui habite à Singapour, lui annonce que s’il ne fait pas des efforts il ira en maison de retraite! Quelle horreur! Cette promiscuité n’est pas pour lui. Cette sentence a comme l’effet d’un électrochoc chez lui. Et dans ce regain d’énergie, il va trouver une partenaire étonnante : sa nouvelle jeune voisine. 
On assiste alors à la renaissance de ce Ferdinand qu’on apprend à aimer, pour qui on s’attache. On le voit ouvrir son coeur à sa jeune voisine. Il s’épanouit, prend conscience qu’il n’était pas forcément heureux avant. Il ouvre les yeux sur ce(ux) qui l’entoure.
Aurélie Valognes a su dépeindre le portrait d’un homme bougon, acariâtre mais terriblement attachant au final! Moi j’aimerais bien un papy comme celui-ci à côté de chez moi (et pas celui que j’ai actuellement!! ).
J’ai adoré les personnages qui gravitent autour de lui notamment le petite Juliette, précoce, vive et observatrice et aussi Béatrice une mamy bien ancrée dans le monde moderne et très active.
Les chapitres sont courts, ce qui donne un rythme rapide à notre lecture. Le ton est enjoué mais parfois mélancolique. L’auteure a un regard toujours attentionné envers ses personnages. On passe un super moment avec ce Ferdinand et son mauvais caractère. J’ai ri face à ses facéties, à sa mauvaise humeur. Le roman se lit très vite car on aimerait que tout se finisse bien pour lui, qu’il ait ce qu’il désire le plus, ce qui est le mieux pour lui. 
Pour finir, j’aimerais dire que ce roman m’a fait penser à ceux de la talentueuse Barbara Constantine qui elle aussi aborde ces relations intergénérationnels avec un regard bienveillant. Je ne peux que vous conseiller de lire ces romans si vous avez aimé celui-ci (et inversement!).
en bref Un roman « feel good », du pur bonheur en pages! Un beau message sur l’importance de savoir écouter, parler avec nos aînés!

9 réflexions sur “Mémé dans les orties d’Aurélie Valognes

  1. Je l’ai aussi adoré!! un super roman 🙂 Ferdinand, l’anti héro par excellence!
    J’ai aussi beaucoup aimé l’incursion dans l’univers du troisième âge. on n’en parle pas beaucoup en général.

  2. Pingback: Bilan Mars 2017 |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s