Roman policier

Au coeur de l’été de Viveca Sten

Au coeur de l’été

titre original : I studens hetta

Auteure : Viveca Sten

trad. du suédois par Rémi Cassaigne

411 p.

Albin Michel, 2017

résumé Week-end de la Saint-Jean sur l’île de Sandhamn. Les jeunes fêtards ont envahi les pontons, le port grouille de bateaux blancs. Musique à fond et alcool à flots. Dans la foule, une jeune fille avance en titubant avant de s’effondrer sous les yeux de la police. Pendant ce temps, Nora Linde s’apprête à célébrer la Saint-Jean avec son nouveau compagnon Jonas et sa fille Wilma. Mais la fête tourne au cauchemar lorsque, dans la nuit, Wilma disparaît. Le lendemain matin, le cadavre d’un garçon de seize ans est retrouvé sur la plage. L’inspecteur Thomas Andreasson, l’ami d’enfance de Nora, est dépêché sur les lieux. Les premiers éléments de l’enquête lui en révèlent toute la difficulté, chacun ayant sa propre version des faits. Qui est la victime et qui le meurtrier de cette nuit d’été ?
  Une marée de coques blanches avait envahi le port. Partout, sur les bateaux, on faisait la fête. Une foule désordonnée de jeunes éméchés allait et venait sur les pontons en ce tiède soir d’été. mais la jeune fille qui titubait dans la cohue tremblait de froid.
cequejenaipensé Comme tous les ans, le jour de la Saint-Jean, sur l’île paisible de Sandhamn, les jeunes viennent faire la fête au grand dam des habitants qui n’aiment pas cette journée troublée.
Bruit, bagarres, alcool, drogue… on peut aisément les comprendre. Et la fête de cette année-là, 2008, est endeuillée. En effet, on vient de retrouver le corps d’un jeune homme. Accident? Meurtre? C’est à l’inspecteur Thomas Andreasson d’élucider cette sombre affaire. 
En parallèle, son ami d’enfance Nora, habitante de l’île, l’appelle catastrophée pour lui demander son aide : Wilma, la fille de son compagnon, n’est pas rentré de la nuit. Ils s’inquiètent pour elle.
Cette lecture m’a permis de découvrir ce duo de personnages que vous avez peut-être déjà rencontré dans les précédentes aventures de Thomas Andreasson (La Reine de la Baltique, Du sang sur la Baltique, Les Nuits de la Saint-Jean, Les Secrets de l’Ile) ou dans la série diffusée sur Arte Meurtres à Sandhamn. Pour ma part, je vais tenter rapidement de mettre la main sur les livres et de regarder cette série car j’ai beaucoup aimé l’ambiance et la plume de Viveca Sten!
Dès les premières lignes, le cadre est posé. La fête, la confusion qui en découle, la colère des riverains, la détresse des amis de la victime, de sa famille. Thomas Andreasson ve devoir composer avec tout ça pour arriver à assembler les pièces du puzzle, à retracer le parcours de la soirée de la victime. Les témoignages des uns et des autres se complètent, se répondent, parfois sont incohérents. Mais Thomas et son équipe ne lâche pas. Il espère que les éléments seront éclaircis par son collègue de la scientifique.
Les pages défilent sans qu’on s’en rende compte. En une poignée d’heure, l’enquête se délie sous nos yeux. Et Viveca Sten nous mène, innocemment, vers un dénouement différent de ce qu’on pouvait imaginer. Elle a l’art de mettre en place de fausses pistes, et l’air de rien de nous mettre son personnage (et du coup le lecteur) sur la voie d’une éventuelle autre solution en disséminant quelques petits indices, jusqu’au moment où un détail fera inéluctablement basculer l’enquête. J’ai beaucoup aimé sa façon de construire l’intrigue. Le récit de l’enquête est entrecoupé par les témoignages des différents protagonistes. Cela éclaire la personnalité de chacun et rajoute des pièces au puzzle. Et cette façon de faire fait qu’on avance rapidement dans le roman, qu’on cherche nous aussi à comprendre les tenants et les aboutissants. Dans ce roman, elle profite de son récit pour faire un portrait fort sympathique des classes aisées, et de la jeunesse qui ne semble plus avoir aucun respect ni règles quand il s’agit de festoyer! 
en bref L’ambiance est là, l’intrigue aussi, un dénouement différent de ce qui pourrait être attendu. Une enquête bien mené par l’inspecteur Thomas Andreasson que j’espère retrouver bientôt dans de nouvelles aventures (et de plus anciennes!).
Et comme j’ai reçu ce roman en double,
je vous propose de vous faire gagner un exemplaire c’est pas beau la vie?
N’hésitez vraiment pas à participer et à partager ce concours!
Comment tenter votre chance? Cliquez sur l’image ci-dessous!

2 réflexions sur “Au coeur de l’été de Viveca Sten

  1. Pingback: Bilan Mars 2017 |

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #294# |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s