Roman

Mes amis devenus de Jean-Claude Mourlevat

Mes amis devenus

Auteur : Jean-Claude Mourlevat
221 p.
Pocket, 2017 (16942)

 

résuméCinq amis de lycée, dispersés par la vie, organisent leurs retrouvailles après plus de quarante ans. Cette réunion va libérer leurs souvenirs, leurs rêves, leurs désenchantements, tout ce qui a fait d’eux ce qu’ils sont et qui les lie à jamais.

çacommencepar Sur le ferry qui relie Le Conquet à l’île d’Ouessant, nous ne sommes pas plus de vingt passagers, et la plupart somnolent en cabine malgré le temps clair.
cequejenaipensé Dans son dernier roman, Jean-Claude Mourlevat livre une réflexion sur l’amitié et le temps qui passe. 
Cela fait 40 ans que Silvère n’a pas vu ses anciens camarades de classe. Pourtant, ils étaient très unis à l’époque. Alors quand Jean l’appelle pour lui soumettre l’idée farfelue qu’il vient d’avoir, Silvère hésite. Est-ce vraiment une bonne chose de remuer le passé ? de risquer briser les images de leurs souvenirs? Mais finalement le projet se fait : se retrouver ensemble, tous les cinq – Silvère, Jean, Mara, Luce et Lours’ – comme avant, sans leur nouvelle famille. Et c’est ainsi que commence le roman : Silvère qui attend impatiemment mais avec appréhension l’arrivée du ferry sur l’île d’Ouessant, là où ils ont loué une maison pour quelques jours. Et alors qu’il guette, les appréhensions et les souvenirs remontent.
Jean-Claude Mourlevat va alors construire ce roman de retrouvailles de façon inattendue. On pourrait s’attendre à découvrir ensemble les 5 camarades, d’assister à l’effusion des retrouvailles et lors de veillées découvrir par leurs échanges leurs souvenirs communs. Au lieu de ça, le lecteur se retrouve au côté de Silvère qui attend. Et comme on pourrait le faire à sa place, alors qu’il guette leur arrivée, il pense à eux avant. Comment il  les a rencontré, comment leur amitié s’est créée, les épreuves qu’ils ont traversé. Et petit à petit, je me suis mise encore plus à sa place : je crois que je serais aussi stressée que lui par ces retrouvailles! La peur d’être déçu, de décevoir, d’avoir trop/pas assez changé… Est-ce vraiment une bonne idée tout ça? à quoi bon? Est-ce que se retrouver plusieurs jours sur une île dans une maison avec des gens qu’on ne connaît plus est une bonne idée ?
Et puis ils arrivent, ils descendent… et…
Jean-Claude Mourlevat à l’art d’évoquer le passé avec beaucoup d’émotion et de tendresse dans sa plume. On apprend à connaître les personnages avant de les rencontrer. tout comme le personnage principal on se retrouve dans l’attente, dans l’angoisse, comme si on attendait nos propres anciens camarades. Les émotions sont palpables, éprouvantes sur la fin du récit (oui j’ai versé quelques larmes). J’ai aimé cette amitié que le temps n’a pas ou peu perturbé. J’ai aimé la façon de l’évoquer, de construire le récit.
12992811_10209213650040435_505270499_n Un beau témoignage sur l’amitié et le temps qui passe.

Une réflexion sur “Mes amis devenus de Jean-Claude Mourlevat

  1. Pingback: Bilan Juin 2017 |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s