Roman policier

Le temps est assassin de Michel Bussi

Le Temps est assassin

Auteur : Michel Bussi

15h17 / 624 p.

Audiolib, 2016 / Pocket, 2017

résumé Été 1989, Corse, presqu’île de Revellatta. Un fatal accident de voiture : quatre occupants, une seule survivante, une adolescente de quinze ans. Tous sont morts sous ses yeux.
Été 2016, devenue femme et mère, Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l’accident, avec sa famille, en vacances, pour exorciser le passé…
A l’endroit même où elle passait son dernier été avec ses parents, elle trouve une lettre.
Une lettre signée de sa mère… Vivante ?
 
cequejenaipensé Dans Le Temps est assassin, Michel Bussi nous emmène en vacances en Corse. En 1989 et en 2016.
En 1989, Clotilde, quinze ans, vit un été en famille. Elle nous raconte par le biais de son journal le déroulement de ses vacances, jour après jour. Ses questions existentielles, ses observations, ses relations avec ses parents, avec son frère, ses amis de vacances, sa Corse… sans savoir que ce décompte de jours de vacances est en réalité un compte à rebours engagé vers l’accident qui a coûté la vie à toute sa famille.
En 2016, Clotilde revient pour la première fois en Corse avec son mari et sa fille. Elle se sent enfin prête à retourner sur les lieux du drame, à revoir ses grands-parents. Mais cela ne va pas se passer comme prévu. Son retour ne passe pas inaperçu et elle va recevoir une lettre… signée de sa mère ! Entre folie et raison, elle va vouloir savoir la vérité. Elle va alors rassembler les pièces du puzzle de son passé, remuer l’histoire de sa famille, de ce coin de Corse. Ce qui ne va pas plaire à tout le monde.
La construction passé/présent proposée dans ce roman permet de bien comprendre les mécanismes qui se mettent en branle suite au retour de Clotilde sur la presqu’île de la Revellatta. On a l’impression d’une toile qui se tisse sous nos yeux. Michel Bussi nous met entre les mains tous les faits, petit à petit, pour arriver à trouver qui se cache derrière tout ça. A l’époque et aujourd’hui. On se transpose sans peine dans ces paysages corses – même si on n’y a jamais mis les pieds! J’ai senti les embruns, les odeurs, vu les paysages décrits comme si j’y étais.
Vingt sept ans sépare Clotilde de la vérité. Mais rien ne semble avoir vraiment changé dans ce petit coin de paradis corse. Les mêmes paysages, les mêmes personnes, la même ambiance, les mêmes rancœurs… ou presque. L’auteur prend son temps pour bien nous imprégner de la personnalité de chacun, de l’ambiance du lieu avant de déclencher e mécanisme, de lire la fameuse lettre de la mère de Clotilde. Les questions se bousculent alors. Le vrai visage de son entourage se révèle aussi (j’ai détesté son mari!). Mais j’ai aimé la façon dont l’auteur orchestre son intrigue. Il ne laisse rien au hasard. Et joue avec nous et nos intuitions!
en bref Michel Bussi nous emmène dans un beau voyage entre passé et présent, dans une Corse envoûtante.

3 réflexions sur “Le temps est assassin de Michel Bussi

  1. J ai adoré. ..suspense du debut à la fin je l ai dévoré passionnément et ça m a donné envie de découvrir les autres romans de Michel Bussi que je ne connaissais pas

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s