Roman "jeunes adultes"

Everything, Everything de Nicola Yoon

Everything, Everything

Auteure : Nicola Yoon

trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Eric Chevreau

ill. de David Yoon

361 p.

Bayard, 2016

résumé Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.


çacommencepar J’ai lu beaucoup plus de livres que vous. Peu importe combien vous en avez lu, j’en ai lu plus. Croyez-moi. J’ai eu tout le temps.

cequejenaipensé Après avoir lu The sun is also a star, j’avais très envie de lire le roman qui a fait découvrir l’auteure (oui je sais je fais les choses à l’envers). Commencé samedi, et dévoré dans la journée. Je n’ai pas pu le lâcher. 
J’ai donc enfin fait la connaissance de Madeline ou Maddy. Cela fait dix sept ans qu’elle vit enfermer chez elle. Dans une maison aseptisée. Ou tout est contrôlé, mesuré, surveillé. Maddy est malade. Elle est une « enfant-bulle« . Elle est atteinte d’un syndrome extrêmement rare qui la laisse sans aucune défense immunitaire. Si elle sort de chez elle, elle peut en mourir. Sa vie tourne donc en rond. Les mêmes rituels chaque jour entre les soins infirmiers, les cours par correspondance, ses lectures qu’elle partage sur le blog qu’elle met à jour régulièrement, les jeux avec sa mère. Son univers va être chamboulé par l’arrivé de nouveaux voisins, enfin surtout de leur fils, Olly. Une véritable turbulence dans la vie paisible de cette jeune fille. Elle va l’observer, noter ses allers et venus. Il devient un sujet d’étude, de curiosité. Mais très vite, il va s’en rendre compte et tenter de créer du lien avec elle. S’en suit un échange de sms/messages. Une amitié complice va vite se créer entre eux. Même si Maddy redoute qu’il ait pitié d’elle.
Le lecteur la suit au quotidien. J’ai apprécié la personnalité enjouée de cette jeune fille qui pourrait déprimée et se laisser aller mais qui malgré tout reste joyeuse, et pleine d’espoir. Il faut dire qu’elle a beaucoup d’imagination ce qui l’aide à sortir de cette bulle. C’est une jeune fille qui a soif d’apprentissage et de découverte. Sa rencontre avec Olly va lui offrir un nouvel univers à découvrir. L’amitié… voire l’amour. Mais cela se fera pas à pas, petit à petit. Entre crainte et timidité. Olly est très prévenant, patient. Et lui aussi vit, à un autre degré, des choses pas évidentes dans sa famille et sa relation naissante avec Maddy est une vraie « bulle » d’air pour lui. Chacun a leur façon est emprisonné dans un quotidien qui les étouffe. Ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est la façon dont l’auteure, Nicola Yoon, fait naître leur relation : tout en douceur, en partage et en bienveillance. Ces deux-là sont vraiment tout mignon. J’ai apprécié leurs échanges virtuels à la fois touchants et drôles. Je suis tombée littéralement sous le charme de ces deux-là. j’ai aimé apprendre à les connaître, j’ai aimé les voir se découvrir, s’appréhender, faire des expériences, prendre des risques. J’ai aimé les voir tomber amoureux. Ils s’apportent mutuellement tellement de bonheur et de tendresse que c’est beau à lire!
Et puis l’auteure sait créer la surprise jusqu’à la fin. elle véhicule un très beau message que l’on retrouve d’ailleurs sur la couverture de l’édition que j’ai lu :
Le plus grand risque dans la vie, c’est de ne pas en prendre.
Et c’est vraiment LA phrase qui résume la relation entre Maddy et Olly, mais aussi celle entre Maddy et sa mère. Et qui prend tout son sens à la fin de la lecture de ce roman.
J’ai enchaîné ma lecture avec le visionnage du film qui retrace avec beaucoup de justesse la complicité et la tendresse existantes entre Maddy et Olly, mais j’ai trouvé qu’il y avait des ellipses et des modifications par rapport au roman.
12992811_10209213650040435_505270499_n Une romance tendre, douce avec un beau message sur la façon de voir la vie !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s