Roman "jeunes adultes"/SF / Fantastique

Maudits soient-ils de Courtney Alameda

Maudits soient-ils

titre original : Shutter

Autrice : Courtney Alameda
trad. de l’américain par Scadi Kaiser
409p.

Milan, 2017

résumé Malicia Helsing est la descendante d’Abraham Van Helsing, le célèbre chasseur de monstres (créé par Bram Stoker dans son roman « Dracula »). Cet héritage génétique fait d’elle une tétrachromate : elle a le don de voir l’aura des morts. Armée de son appareil photo, elle capture l’essence des démons qui s’attaquent régulièrement à San Francisco. Jusqu’au jour où l’horreur s’abat sur elle. Un démon, qui semble en savoir long sur la famille Helsing, jette sur Malicia et ses trois meilleurs amis, spécialistes comme elle en exorcisme, une malédiction qui les tuera en sept jours. Dès lors commence un terrible contre-la-montre… Chaque jour, une chaîne grandit sous leur peau, menaçant de rompre leurs organes pour finir par les étrangler. Et ce n’est pas tout : son propre père, directeur de l’académie Helsing, la pourchasse, craignant que cette malédiction contamine tous les habitants de la ville. Pour sa survie, Malicia n’a d’autre choix que de combattre la créature la plus puissante qu’elle ait jamais rencontrée.

 

çacommencepar On pourrait appeler ça une insomnie de faucheuse ; en tout cas les morts ne me laissaient pas dormir la nuit. A chaque fois que le soleil se couchait, je les sentais systématiquement s’agiter, avoir faim.
Tuer.

cequejenaipensé Malicia, l’héroïne de ce roman fantastique, n’est rien d’autres que la descendante de l’illustre Van Helsing, le célèbre chasseur de monstres. Avec ses amis, Ryder, Jude et Oliver, ils font partie de l’élite de chasseurs de monstres. En tant qu’héritière, Malicia est censée montrer l’exemple mais elle est plutôt une tête brûlée qui préfère foncer seule face au danger. Elle a une particularité très efficace dans son métier. C’est une tétra. Elle peut voir les spectres. Elle les chasse avec divers appareils photo qu’elle a adapté pour ces occasions.
Alors qu’ils sont appelés sur le terrain, Malicia et son équipe sont victimes d’un ectoplasme très puissant qui les contamine. Ils ont une semaine pour lever cette malédiction, ce mal qui les ronge de l’intérieur. Alors que son père veut l’isoler, la jeune femme et ses amis s’enfuient et vont mener leur propre enquête à leurs risques et périls.
J’ai eu un peu de mal au départ avec le personnage de Malicia. Elle est tellement fonceuse et à un petit côté je-sais-tout un peu agaçant. Mais très vite on comprend pourquoi elle a ce type de comportement avec les personnes qui lui sont proches. Elle ne supporte pas de mettre en danger les gens qu’elle aime. Et pourtant, il va falloir qu’elle y arrive car le spectre lui en veut personnellement et ce n’est pas seule qu’elle pourra y arriver. Elle pourra compter sur son équipe de choc (et de charme) et surtout sur son ami de toujours Ryder. Entre elle et lui, les sentiments ont évolué au cour de leur vie. Malheureusement, Malicia ne doit pas penser à lui comme cela, c’est contraire à la tradition. Les Van Helsing sont une grande famille et elle doit prendre pour compagnon un autre membre d’une grande famille, comme les descendants de Bram Stocker.
Côté intrigue, Courtney Alameda a trouvé une idée ingénieuse pour renouveler la mythologie des fantômes. J’ai trouvé l’idée sympathique et bien amenée. L’enquête est dynamique et surprenante. J’ai eu du mal à lâcher le roman tellement j’avais envie de savoir qui lui en voulait à ce point là. L’autre élément qui m’a fait tourné les pages si rapidement est la relation entre Malicia et Ryder. Tous les deux sont tellement attirés l’un par l’autre qu’on a envie que tout se finisse bien pour eux. Ils se tournent autour mais résiste car ils savent qu’ils n’ont pas le droit. Bon on sait bien qu’ils vont finir par céder hein, c’est pas vraiment une surprise, mais on a envie de savoir quand et pourquoi ils vont enfin céder à la tentation. Et puis Malicia, quand elle est auprès de Ryder, est tellement différente. Elle devient une jeune fille maladroite et indécise. Et c’est peut être la vraie Malicia au fond!
J’ai dévoré cette histoire. J’ai tremblé, sursauté, espéré aux côtés de tous nos héros. J’ai aimé cette revisite de la chasse aux monstres et de l’utilisation des miroirs et des planches de Ouija. Mais, car il y a un mais, j’ai trouvé qu’il y avait un goût de trop peu en ce qui concernait certains personnages. J’aurais aimé en savoir plus sur Jude et son étrange pouvoir, sur Oliver aussi. Peut-être y aura-t-il une suite un jour! Enfin je l’espère! 🙂
12992811_10209213650040435_505270499_n  Une revisite de la chasse aux monstres surprenante.

4 réflexions sur “Maudits soient-ils de Courtney Alameda

  1. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #7] Bilan 3 – Muti et ses livres

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s