Roman "jeunes adultes"/Roman historique

Comment je suis devenu Malcom X de Ilyasah Shabazz et Kekla Magoon

Comment je suis devenu Malcom X

titre original : X the novel

Autrices : Ilyasah Shabazz et Kekla Magoon

trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Christine Bouard-Schwartz

461 p.

Bayard, 2017

résumé Les parents de Malcolm ont toujours poussé à réaliser ses rêves. Mais comment Malcolm Little peut-il continuer à espérer après le meurtre de son père et l’internement de sa mère en hôpital psychiatrique ? D’autant que ses professeurs lui rient au nez lorsque Malcolm leur confie vouloir devenir avocat. Devenu orphelin, privé de ses frères et sœurs, Malcolm décide de fuir ce monde dominé par les blancs, d’abord à Boston, chez sa demi-sœur, pour s’étourdir de musique, d’alcool et de danse, avant de partir à Harlem, et de devenir un escroc accompli. Emprisonné pour vol à l’âge de 20 ans, Malcolm découvrira la religion musulmane, rencontrera la foi et deviendra Malcolm X, grand prêcheur militant pour la défense du peuple noir.


çacommenceparDes amis m’ont prévenu : je suis dans le pétrin. Je me glisse à l’extérieur du restaurant et je me retrouve dans la rue, mon flingue en poche.

cequejenaipensé Ilyasah Shabazz a voulu rendre hommage à son père en racontant son adolescence dans ce roman. Roman et non biographie car même si la majorité des faits et des personnages présents dans ce texte ont réellement existé, Ilyasah et la co-autrice Kekla Magoon ont ajouté une part de fiction. Cela donne un texte avec une possibilité d’empathie pour les personnages ainsi que du suspens dans le récit.
En fin d’ouvrage, la fille de Malcom X explique pourquoi et comment elle a voulu écrire ce texte à propos d’un homme qu’elle aimait et respecté. Pour reconstruire cette adolescence, elle s’est appuyé sur les différents écrits de son père, sur la correspondance  qu’il a entretenu toutes ces années avec ses frères et sœurs.
Ce roman biographique s’ouvre sur une scène de fuite. Malcom fuit un homme qui veut régler ses comptes. On est à Harlem en 1945. Chapitre suivant, on remonte dans le temps. Malcom a tout juste une dizaine d’années. On est dans sa ville d’origine. On fait connaissance avec ses frères et sœurs, sa mère et aussi avec sa situation familiale. Son père est décédé et ils tentent de subvenir à leurs besoins. Pas facile quand on est noir dans ces années là. Malcom et un de ses frères braconnent, commettent quelques petits larcins. Nombreux (ils sont huit), ils sont placés dans différentes familles d’accueil « pour leur bien ». On assiste aux prémices de la colère du jeune Malcom. L’injustice avec laquelle il a grandit. Dès qu’il en a l’âge il part rejoindre sa demie-soeur à Boston. Il abandonne ses études (au grand dam de sa famille, lui qui avait tant de capacité) et préfère la débrouillardise de la rue. Il apprend les paris, passent de métiers en métiers, fait des connaissances, rencontre des filles. Il se crée un réseau.
Le roman est construit autour de nombreux aller-retour entre ses années à Boston, sa jeunesse dans sa ville d’origine, puis plus tard à Harlem. Évidemment, avant de commencer ce livre, je connaissais Malcom X, son combat contre la ségrégation de la communauté noire américaine. J’ai apprécié d’en savoir plus sur cet homme, sur son parcours. Je dois avouer d’ailleurs qu’au cours de ma lecture, le jeune homme magouilleur et truand m’a parfois déplu et je me demandais comment il avait fait pour devenir l’homme engagé que tout le monde connaît. Il est intéressant de voir la « construction » de sa personnalité, de voir par où il est passé pour devenir ce fervent défenseur des droits de l’homme.
Les deux autrices ne cherchent pas à embellir ce passé pour rendre cet homme encore plus bon. Au contraire, elles nous montrent ses failles, ses erreurs, un parcours peu glorieux. Mais c’est ce sont ces failles et ses erreurs ainsi que son parcours chaotique qui l’a amené à prendre position et à mener son combat.
12992811_10209213650040435_505270499_nUn roman historique et biographique sur un personnage clé de l’histoire américaine : Malcom X. Il permettra aux adultes d’en savoir plus sur l’homme qu’il était et aux adolescents de faire sa connaissance et de susciter leur curiosité pour en savoir plus sur lui.

2 réflexions sur “Comment je suis devenu Malcom X de Ilyasah Shabazz et Kekla Magoon

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #335# |

  2. Pingback: Bilan Février 2018 |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s