Roman jeunesse

Papa, t’es où ? d’Agnès de Lestrade

Papa, t’es où ?

Auteure : Agnès de Lestrade
51p.

Bulles de savon, 2018

résuméAvec ma petite sœur Maddy on est dans un foyer où il y a plein d’autres enfants, mais on sait qu’on n’y restera pas très longtemps. Dès que papa va retrouver un travail, il reviendra nous chercher, c’est promis. En attendant ce jour, je raconte à mes copains que mon père c’est Stromae et que c’est à cause de sa tournée internationale qu’il n’est pas encore venu. Un mensonge qui va me compliquer la vie.
 

çacommenceparNous, avec ma petite soeur Madeleine, on habite dans un foyer. Un foyer c’est comme une grande famille avec pleins de papas et de mamans qui ne sont pas des papas et des mamans, mais des éducateurs.

cequejenaipensé Deuxième lecture pour moi dans cette jolie collection de Bulles de savon réservée à une autrice jeunesse que j’apprécie beaucoup : Agnès de Lestrade. Ma première lecture a été Les Cerfs-volants qui abordait le thème de la pauvreté en Inde. Cette fois-ci, elle s’attarde une nouvelle fois sur un drame de la pauvreté. Elle nous présente Maddy et Maurice. Leur père, au chômage, ne peut plus payer le loyer. Ils se retrouvent à la rue. Leur père les place alors dans un foyer le temps de trouver une situation. Maurice, alias Momo, tente par tous les moyens d’embellir la réalité. Sa soeur et lui ne sont pas malheureux dans leur foyer. Ils sont bien entourés et se font beaucoup de copains. Mais pour sa soeur, il veut lui faire croire qu’ils sont dans un camp de vacances. Il ne veut pas qu’elle pense que son père les a abandonné comme leur mère. Il la protège. Mais Momo ne « ment » pas qu’à sa soeur. Un jour, dans un élan irréfléchi, il dit à ses meilleurs amis qu’ils sont là incognito. Leur père est un chanteur ultra connu : Stromae. Mais bon il est en tournée et pour les paparazzis il faut que ça reste secret. Mais les mensonges ce n’est pas évident à faire. Surtout pour Momo. La vérité va le rattraper.
Dans ce petit roman, il y a beaucoup de choses en très peu de pages. Agnès de Lestrade arrive à donner vie à un petit garçon très attachant. Momo est déterminé, loyal et un grand frère protecteur. Il veut faire le bien mais il se trompe. On éprouve beaucoup de douceur pour ce petit garçon.
L’autrice aborde des thèmes peu évidents pour un jeune public. La pauvreté, le chômage et ses conséquences sur les familles. Elle le fait de façon très intelligente en l’abordant du point de vue de Momo. C’est lui qui parle, il l’écrit avec ses mots, son innocence et son regard à la fois candide et observateur. Il est suffisamment averti pour comprendre la situation. Il en a honte et tente de s’en préserver. Ce texte est l’occasion pour l’autrice de véhiculer un joli message de bienveillance, de fraternité et de partage.
en bref  Un petit roman au sujet délicat et traité avec beaucoup d’humanisme.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s