Roman

Les Nouvelles Aventures du fäkir au pays d’Ikea de Romain Puértolas

Les Nouvelles Aventures du fäkir au pays d’Ikea

Auteur : Romain Puértolas

Lu par Dominique Pinon

suivi d’un entretien avec l’auteur

6h07

Audiolib, 2018

Ed. La Dilettante, 2018

 

résumé Rappelez-vous l’épisode précédent : L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté
coincé dans une armoire Ikea ; soit Ajatashatru Lavash Patel et un soubresautant tour du monde emboîté dans une armoire Ikea qui l’avait vu, par avion ou par cargo, transbahuté d’Angleterre en Espagne et de Tripoli à Paris. Nous avions laissé l’homme coulant les plus doux des jours avec Marie Rivière, la dame de son coeur et écoulant par palettes entières le récit de sa déménageante saga. Notre héros macère dans l’aisance avec la volupté d’un cornichon dans la saumure et se confit dans le plus gras bien-être, son éditeur retoque son second opus, lisse à l’excès et bien bouffi de consensualité. Pour la faire brève, notre fakir est devenu mou du clou, glabre du sabre et son tapis de braises vire à la moquette haute laine. Réagissez mon bon ! Et notre Patel de repartir à la reconquête de soi. Cap sur la Suède pour rencontrer Dieu lui-même, l’Allah de la clé Allen, le maître d’Ikea, et se fournir en Kisifrøtsipik, la Rolls du tapis à clous.

 

 

Les Nouvelles Aventures du fäkir au pays d’Ikea de Romain Puértolas (Lu par Dominique Pinon. Extrait)

 

cequejenaipenséQuel plaisir de retrouver mon fakir préféré pour de nouvelles aventures ! 
Suite à la publication de son premier et seul roman, L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, qui a été un formidable succès, le fakir vit dans le luxe, ne sort plus et passe son temps à regarder la télé. Il vient cependant de soumettre un nouveau manuscrit à son éditeur qui il est sûr va adorer! Mais malheureusement le verdict est sans appel : c’est nul! aucune surprise, aucun intérêt pour ce roman de 14 pages ! C’est un électrochoc pour notre fakir qui regarde autour de lui : le constant est là. Il ne se reconnaît plus ! Il est où le Aja prêt à traverser la moitié de la planète pour aller trouver un Kisifrøtsipik ? Il est où l’aventurier en lui ?

Il confondait aussi champagne et shampooing, ce qui le mettait quelques fois dans d’embarrassantes situations, que ce soit chez lui, quand il annonçait à la fin d’un repas qu’on allait célébrer ça avec du shampooing, ou chez le coiffeur quand il demandait à ce qu’on lui mette du champagne sur la tête. Même dans le XVIème arrondissement, on trouvait cela un peu snob.
Il décide alors d’aller jusqu’en Suède, rencontrer Monsieur Ikea et lui demandait de fabriquer à nouveau ce modèle, pour se prouver qu’il est encore un fakir digne de ce nom ! Il laisse un mot à Marie et s’en va avec pour seul bagage ce qu’il avait lors de sa première aventure. Et évidement, fidèle à lui même, le voyage ne sera pas de tout repos!
J’ai adoré retrouvé l’humour unique de Roman Puertolas. C’est décalé, c’est déjanté, c’est absurde mais toujours avec une remise en question. il sait pointer du doigt là où ça fait mal mais avec humour. Ainsi ce tome 2 est plus noir, abordant des thèmes comme la maltraitance enfantine, la manipulation ou encore les migrants.
L’auteur découpe son histoire en deux temps en abordant aussi la jeunesse d’Aja, un passé oscillant entre bonheur et horreur quand il devient l’élève du troublant Baba Orhom. J’ai apprécié cette incursion dans l’histoire de notre héros malgré lui.
Mais ce que j’aime par dessus tout dans les romans de Romain Puertolas c’est le côté absurde de ces récits. Au bout de quelques minutes, je riais déjà. Et même si ce roman est plus dur, on rit quand même énormément des mille et un jeux de mots, des situations rocambolesques, du style absurde. J’ai aimé la vision très juste de l’auteur sur l’actualité brûlante, qu’il aborde à sa façon.
J’avais découvert Aja et ses aventures ikéaesques en Audiolib il y a 4 ans, et j’étais heureuse de retrouver cette suite dans ce même format, de nouveau lu par le talentueux Dominique Pinon. Il a un timbre de voix unique qui se marie à merveille avec cette comédie haute en couleur.
En bonus de version audio, nous retrouvons une interview de l’auteur qui nous explique la genèse de ce roman, son histoire avec le fakir. Une interview intéressante et qui apporte un plus à cette écoute plus qu’agréable !
12992811_10209213650040435_505270499_n Une suite réussie : toujours aussi géniale et drôle Ajatashatru Lavash Patel!

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s