Roman

La Dernière des Stanfield de Marc Levy

La Dernière des Stanfield

Auteur : Marc Levy

443 p.

Pocket, 2018

résuméEleanor-Rigby est journaliste au magazine National Geographic, elle vit à Londres.
Un matin, en rentrant de voyage, elle reçoit une lettre anonyme lui apprenant que sa mère a eu un passé criminel.
George-Harrison est ébéniste, il vit dans les Cantons-de-l’Est au Québec.
Un matin, il reçoit une lettre anonyme accusant sa mère des mêmes faits.
Eleanor-Rigby et George-Harrison ne se connaissent pas.
L’auteur des lettres leur donne à chacun rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore.
Quel est le lien qui les unit ?
Quel crime leurs mères ont-elles commis ?
Qui est le corbeau et quelles sont ses intentions ?
Au cœur d’un mystère qui hante trois générations, La Dernière des Stanfield nous entraîne de la France occupée à l’été 44, à Baltimore dans la liberté des années 80, jusqu’à Londres et Montréal de nos jours.

çacommencepar Je m’appelle Eleanor-Rigby Donovan.
Mon prénom vous dit peut-être quelque chose. Mes parents étaient fans des Beatles, « Eleanor Rigby » est le titre d’une chanson écrite par Paul McCartney.

La dernière des Stanfield me faisait de l’œil depuis sa sortie à cause de sa couverture en grand format que je trouve vraiment belle. Et qui prend tout son sens à la lecture. La version que propose Pocket est plus énigmatique… qu’attend cette femme dans ce café?

Pour les romans de Marc Levy, je lis rarement les résumés, préférant la surprise de la découverte de l’intrigue en cours de lecture. Et j’ai une fois de plus bien fait car au final je me suis retrouvée dans les mêmes conditions que l’héroïne, Eleanor-Rigby, et son acolyte, George-Harrison. Je suis partie à la découverte d’un passé inconnue, celui de sa mère.

Eleanor-Rigby est journaliste pour un magazine. Elle voyage dans le monde entier. Mais elle commence à éprouver le besoin d’un changement, de se poser. Un matin, elle reçoit un courrier énigmatique et anonyme lui annonçant que sa mère a commis un délit dans son passé, et qu’elle a une vie bien différente que de celle qu’elle imagine. Elle doit mener l’enquête et n’en parler à personne. A plusieurs milliers de kilomètre de là, un homme reçoit le même genre de lettres.

Qui se cache derrière tout ça? Pourquoi maintenant ? Pourquoi remuer ce passé?

Marc Levy découpe se récit en plusieurs partie et époque : on se retrouve dans le maquis français pendant la Seconde Guerre mondiale, dans les années 80 à Baltimore puis de nos jours entre Londres et Montréal. Plusieurs temporalités, plusieurs voix et différentes tonalités pour raconter ses récits qui se recoupent.

Le thème des secrets de famille est un thème récurrent dans la littérature, et un thème qui fonctionne souvent bien. C’est le cas ici car l’auteur arrive à imbriquer ces différents récits et le lecteur arrive à s’imaginer le lien qu’il peut y avoir (oui c’est prévisible mais ça ne me dérange pas forcément dans ce genre littéraire) tout en gardant une partie de mystère quant à la finalité de tout ça. J’ai été bien prise par cette histoire qui se lit vite. L’écriture de Marc Levy est toujours aussi efficace avec moi ! On s’attache aux différents personnages à qui il insuffle une part de réalisme. on se sent proche d’eux, avec leurs qualités et leurs défauts, et les embûches qui se mettent en travers de leur chemin. J’ai vraiment passé un bon moment aux côtés de ces deux personnages durant leur road trip.

en brefDans ce roman, Marc Levy parle de la famille et du passé qu’on préfère parfois oublier ou du moins cacher…

2 réflexions sur “La Dernière des Stanfield de Marc Levy

  1. Je vais peut-être le tenter maintenant qu’il est en poche. J’aime bien Marc Levy même si parfois c’est cousu de fil blanc et qu’il y a beaucoup d’incohérences, comme dans « une autre idée du bonheur »😁

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s