Feel good books/Roman

Noël à la petite boulangerie de Jenny Colgan

Noël à la petite boulangerie

Titre original : Christmas at Little Beach Street Bakery

Auteure : Jenny Colgan
trad. de l’anglais par Anne Rémond
361 p.
Pocket, 2018 (17377)

 

résumé Découvrez enfin le dernier tome des aventures gourmandes de Polly, l’héroïne emblématique de La Petite Boulangerie du bout du monde,
la série aux centaines de milliers de lectrices !
Polly Waterford ne voit pas le temps passer… Sa petite boulangerie l’occupe du matin au soir, au désespoir d’Huckle, son compagnon, qui rêve de profiter d’une simple grasse matinée avec elle. À l’approche des fêtes de fin d’année, Huckle rêve aussi d’un Noël en amoureux, bien au chaud dans leur grand phare, avec leur petit macareux Neil.
Mais quand Kerensa débarque à Mount Polbearne pour dévoiler à sa meilleure amie un terrible secret sur son passé, Polly voit soudain son avenir s’assombrir. D’autant que la révélation de Kerensa menace la belle histoire qu’elle a construite avec Huckle.
Jusqu’à présent, Polly a toujours réussi à surmonter les épreuves en cuisinant. Pourtant, cette fois-ci, préparer de bons petits pains risque de ne pas suffire à la sortir d’affaire.
Polly est-elle prête à affronter son passé ? Réussira-t-elle à remettre sa vie sur de bons rails pour passer un joyeux Noël auprès de ceux qu’elle aime ?

çacommencepar Cette histoire se déroule au moment de Noël, mais elle trouve en réalité ses racines au printemps précédent, avec un « événement très fâcheux ».
cequejenaipensé Cette année, Noël se passe en Cornouailles! Ah pas chez vous?
J’ai retrouvé avec tellement de plaisir Polly, Huckle et évidemment Neil ! Et puis contrairement à beaucoup, je ne suis pas triste de les quitter parce que je n’ai pas encore lu le premier tome donc je pense les retrouver tout bientôt! Oui je sais je suis pas du tout logique dans ma lecture de cette série mais la vie en a décidé ainsi!
Si vous avez lu  la première phrase citée ci-dessus (dans le « ça commence par… »)… vous vous doutez un peu de ce qui va bien pouvoir advenir à nos amis du phare… ou pas. Il faut parfois se méfier des apparences.
Les affaires tournent bien pour Polly et sa boulangerie. Elle ne compte pas ses heures, aime toujours autant ce qu’elle fait et vivre dans son phare… mais même si la boulangerie fonctionne elle ne roule pas sur l’or pour autant.
Son pain au levain est ferme, avec un goût de noisette et une croûte craquante; ses baguettes sont plus légères que l’air; ses focaccias sont denses et exquises, et ses scones au fromage délicats. L’odeur de ses gourmandises flotte à travers le village et attire les affamés et les curieux des kilomètres à la ronde
Par ailleurs, le miel de Huckle ne se vend pas très bien.  Reuben, toujours aussi exubérant et extrémiste, lui annonce qu’elle est invitée pour Noël mais qu’elle devra faire des tas de pains, biscuits et autres mets de son invention! Toujours égal à lui-même. Généreux mais à sa façon!! La famille de ce dernier débarque et sa femme, Kerensa, est loin de se réjouir de la situation. Surtout qu’il lui arrive quelque chose de pas drôle à vivre. Chose dont elle partage le secret avec Polly.
Ce secret va avoir des répercussions sur le couple de Polly. Leurs fiançailles sont déjà bien fragiles car Polly fuit tout envie de mariage et de projet de bébé… Elle a peur de l’engagement et on comprendra pourquoi dans cet ultime tome.
Je n’ai jamais eu l’intention de te quitter. C’est seulement que… Tu sais. J’ai été trompé par le passé, et ça a été tellement difficile. Ça m’a fait tellement mal. Et puis, je pensais te connaître parfaitement, j’ai paniqué. Mais on ne peut pas… on ne peut jamais connaître l’autre. Pas à cent pour cent. Les gens font ce qu’ils font pour certaines raisons. Et on peut choisir de les aimer pour ce qu’ils sont et, bon, c’est le marché. Ça fonctionne comme ça. Je comprends pourquoi tu as agi de la sorte. J’aurais préféré que tu ne… Non. J’aurais aimé que rien de cette histoire n’arrive.
Ce tome est un peu  moins léger que le précédent de par les thèmes abordés. Mais il conserve toute sa fraîcheur par la spontanéité des différents protagonistes et leurs personnalités démonstratives. J’aime tellement ces personnages. Chacun a un petit quelque chose qui nous fera sourire et qui nous émouvra.
Tu sais, la vie est un perpétuel changement.
Une très jolie fin proposée par Jenny Colgan. On a toujours autant envie de tourner les pages et on a ce petit pincement au cœur en les quittant même si tout est bien qui finit bien…
12992811_10209213650040435_505270499_n Une très jolie fin de saga !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s