Bande dessinée

Le Monde selon Zach de Jean Rousselot, Stéphane Massard et Djet

Le Monde selon Zach

Scénario: Jean Rousselot, Stéphane Massard
illustrateur : Djet

73p.

Grand Angle, 2018

résumé Là où il y a du noir ou du gris, Zach voit de la couleur.
Responsable « luminaire » dans un grand magasin parisien, Zach installe des ampoules de couleurs partout où il passe.
Mais sa petite amie le quitte, lassée de ce qu’elle croit n’être que des excentricités.
Dévasté, Zach croise alors le chemin de Clélia, une jolie star du porno. Dans l’impossibilité de voir la réalité telle qu’elle est, Zach voit Clélia… comme une danseuse classique. Et, se sentant regardée comme aucun homme ne l’a regardée depuis longtemps, Clélia se laisse embarquer pour un Paris-Bastia… sur un scooter.

cequejenaipensé J’étais très curieuse d’ouvrir cette bande dessinnée. La première de couverture n’y est pas pour rien. Le titre en néon rose fluo, le jeune homme en scooter, des photos qui s’envolent… Curieux non ?

Zach a été victime d’un grave accident quand il était tout petit et depuis il n’est plus tout à fait le même. Désormais adulte, il porte un regard émerveillé, innocent sur le monde. Il es responsable luminaire dans un grand magasin et aime offrir des conseils éclairés aux clients. Il semble avoir comme mission de mettre de la couleur dans la vie des gens.

Mais peu de gens apprécie sa façon de voir le monde, de positiver et d’embellir chaque chose. Sa copine le quitte! Encore un modèle d’ampoule comme cadeau de Noël! C’en est trop pour elle !
Déprimée, il se retrouve par hasard dans un bar à strip tease où une vedette de films érotiques donne un show. Mais lui ne voit pas un streap tease mais le ballet d’une danseuse classique. Il est sous le charme. La fille, Clélia, ne s’épanouit plus dans ce monde et décide de s’nefuir avec Zach, sur un coup de tête. Direction la Corse… en scooter… par les nationales. Un road trip hors du commun.

J’ai aimé le regard de Zach sur le monde, sa façon de s’émerveiller, de positiver (une question demeure : voit-il réellement les choses autrement ou était-il vraiment ultra positif!) . Il fait vivre une parenthèse lumineuse à la jeune femme qui déprimait.

Les scanaristes et l’illustrateur nous offre une bande dessinée poétique, avec un message positif, touchant.

Les illustrations de Djet sont très lumineuses et répondent bien à la positivité du scénario.

 

 

Les articles sont regroupés chez Stephie cette semaine.

11 réflexions sur “Le Monde selon Zach de Jean Rousselot, Stéphane Massard et Djet

  1. Bien original dis donc ! J’avoue que la couv’ me plaisait moyennement, mais l’idée du scénario m’a l’air assez bonne… Donc pourquoi pas au final ??

Répondre à Stephie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s