Roman "jeunes adultes"

Fraternidad de Thibault Vermot

Fraternidad


Auteur : Thibault Vermot

619 p.

Sarbacane, 2019 (Exprim)
 

résumé Devon du Sud, Angleterre, 2019.
Ed Perry est un tocard. C’est l’avis de sa sœur, de sa mère, de Cliff, de Chloé, du lycée.Mais Ed Perry a un secret. Tous les vendredis soirs, il loue un cheval, déterre son épée et chevauche dans les bruyères. Puis il attend le prochain vendredi soir. Et puis un jour, il décide d’abandonner une fois pour toutes le désastreux réel.Et c’est donc ce qu’il s’emploie à faire : monter son propre gang de rêveurs venus des quatre coins d Europe, dans un envol de chapeaux à plumes, de masques et de rapières !

 

cequejenaipensé Un roman de capes et d’épées qui se passe en 2019 ? Pari réussi avec brio par Thibault Vermot. J’avais tellement aimé Colorado Train il y a deux ans que je me suis plongée dans ce roman les yeux fermés, confiante. Un roman radicalement différent mais tout aussi brillant.

Ed Perry est le souffre douleur de son lycée, mais aussi de sa sœur et semble-t-il du monde entier. Il se morfond dans cette vie médiocre mais a un jardin secret, un endroit où il s’épanouit, où il se métamorphose, à sa façon. Chaque fin de semaine, l loue un cheval et s’en va parcourir la forêt. Et là il n’est plus Ed le tocard, il devient Ed le preux chevalier. Il s’enveloppe de ses oripeaux, sort sa rapière et part braver le danger. Il adopte une attitude plus sûr  de lui, mais aussi un vocabulaire plus travaillé, plus moyenâgeux. Un soir, il crée un blog et décide de narrer ses aventures chevaleresques. Point de langues de bois, mais de beaux versets entrelacés, des alexandrins dignes des grands épopées. Forcément les commentaires sont moqueurs, méchants sauf un. Provenant d’une mystérieuse damoiselle… Un jeu va naître entre eux, une complicité. Sélène rentre dans ce jeu et va traverser une bonne partie de l’Europe pour le rejoindre. Ensemble, ils vont vivre des aventures rocambolesques à faire pâlir de jalousie les trois mousquetaires!

Nous avons notre langage, Selene, nous avons notre faiblesse, nos forces. Notre univers n’est peut-être pas plus beau que le reste du monde mais nous, au moins, nous courons jusqu’au bout de notre destin. Voilà ce que nous faisons.

Thibault Vermot nous offre un roman d’aventure moderne, inventif. Une ode à la liberté, à prendre sa vie en main ! Mais ce roman est plus qu’un roman d’aventures ou de capes et d’épée. Il est si riche et si différent qu’il est difficile de définir un genre précis. Mais bon a-t-on vraiment toujours besoin de mettre des étiquettes sur tout ? L’important ici c’est qu’en ouvrant ce livre, on oublie tout le reste. On est happé par l’énergie qui se dégage de la dynamique du texte, de l’inventivité de l’intrigue, de l’empathie que nous font ressentir les personnages.

Les gens le prenaient pour un taré, et est-ce que c’était vraiment sa faute ? Parfois il avait fait des efforts, il avait essayé de changer, mais pour plaire souvent il fallait devenir con, et ça il ne supportait pas le début de cette idée.

600 pages peuvent arrêter le lecteur mais ce serait dommage et réducteur de passer à côté de ce roman pour ça. Il s’y passe tellement des choses que vous aurez l’impression d’y vivre plusieurs vies/romans ! Les chapitres sont courts, dynamiques. Ils changent de registres : un coup un récit « classique », puis on passe à une épopée, à un enchaînement de poèmes épiques. Le vocabulaire, lui aussi, évolue sans cesse… Les émotions aussi sont très variées : on peut y rire, vibrer pour la passion des personnages, être en colère, avoir peur, même très peur… Certains passages sont d’ailleurs très noirs… Bref : lire ce roman est une véritable aventure littéraire !

Il sourit à Selene.
La route est longue encore
Lit-elle dans ses yeux
Nous marcherons au creux
De routes tortueuses
Que bordent les épines
Nous atteindrons des côtés
Hérissées de récifs
Nous voguerons au fil
De monstrueuses lames
Et dans les précipices
Que bordent l’océan
Nous serons aveuglés
De lumières soudaines
Selene, nous voici
Adossés à la nuit
Attendant que se lève
L’aube d’un nouveau monde.

 

en brefFraternidad est unique! A découvrir ! Vite !

 

Une réflexion sur “Fraternidad de Thibault Vermot

  1. Pingback: C’est lundi que lisez-vous ? #416# |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s