Albums

Shaolin, pays du Kung-Fu de Pierre Cornuel

Shaolin, pays du Kung-Fu

Auteur : Pierre Cornuel

44 p.

HongFei, 2020
Dès 7 ans

résumé Un jour, dans une Chine ancestrale, des brigands attaquent le village de la petite Mengmeng qui s’enfuit et trouve refuge au monastère de Shaolin. Elle s’y lie d’amitié avec Kun-Yi, jeune pratiquant de KungFu en apprentissage auprès de Maître Jong. Jour après jour, Mengmeng se rétablit et s’initie à la pratique et à la philosophie du Kungfu. Après sa guérison, elle regagne son village, retrouve les siens et aide les villageois à résister aux pillards.

 

 

cequejenaipensé Il y a très longtemps en Chine, le village de la jeune Mengmeng est attaqué par une bande de brigands. Alors qu’elle fuit le danger, elle tombe et s’évanouit. elle est alors recueillie et soignée par les moines au monastère de Shaolin. Là, elle se soigne, se repose, se reconstruit face à la terreur qu’elle a connu.  Même si son village et sa famille lui manque, elle trouve une sérénité qu’elle n’ jamais connu dans ce lieu. Elle va se lier d’amitié avec une jeune pratiquant de KungFu qui va lui donner envie de s’y initier elle aussi. Elle va alors en découvrir toute la philosophie de cet art ancestrale, un véritable art de vivre. Sa façon d’être va évoluer et quand elle sera prête, elle pourra rentrer au village et se sentir utile pour protéger ce dernier.

Cet album aux illustrations magnifiques (peinture aux pinceaux chinois, encre de chine et encres de couleurs) est très agréable à découvrir. Les dessins sont sublimes, majestueux et mettent le jeune lecteur dans l’ambiance de ce lieu d’exception. Le récit en lui-même est agréable. L’auteur, Pierre Cornuel a su se glisser dans la peau d’une jeune enfant et adapté ainsi son phrasé et son vocabulaire à l’âge du public cible. Le thème de l’injustice vécu par le jeune personnage est un thème fédérateur. On a envie qu’elle apprenne à se venger évidemment, mais le récit nous mène à une conclusion sage et juste du conflit qui oppose les villageois et les brigands. De plus, je crois bien que c’est la première fois que je croise le thème du KungFu dans un album destiné à la jeunesse. Il est agréable de découvrir de façon ludique cette philosophie de vie et ce art du combat. 

Dans les dessins de Pierre Cornuel, on retrouve toute l’espièglerie de la jeune fille et on voit naître la complicité entre les différents personnages. J’ai beaucoup aimé le sentiment d’entraide et de solidarité qui se dégage de ce récit. J’ai aimé me perdre dans les magnifiques illustrations. J’ai eu l’impression qu’on me contait cette histoire et non que j’étais en train de la lire.
Charmée par ce joli récit, je ne peux que vous conseiller d’aller le découvrir à votre tour.

 

 

A savoir, Shaolin est le 100ème livre des éditions HongFei! Bravo pour la qualité de vos ouvrages!

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s