Feel good books

Sortez-moi de là ! de Sonia Dagotor

Sortez-moi de là !

Autrice : Sonia Dagotor

316 p.

Le Cherche Midi, 2020

résumé
Madeleine, vieille fille de trente-cinq ans, vit au fin fond de l’Auvergne, couvée par sa maman. Son monde s’écroule brutalement lorsque celle-ci décède. Mais le destin vient frapper à sa porte, ou plutôt le notaire de famille, qui lui apprend qu’elle hérite d’un appartement… à Paris ! Madeleine n’a jusqu’alors jamais quitté son village natal, mais elle est prête à sauter dans le train et à se lancer dans l’aventure : il est temps pour elle de rattraper le temps perdu et de faire l’apprentissage de la vie.
Au cœur de la capitale, bien des péripéties décoiffantes et des rencontres loufoques l’attendent. Madeleine est loin d’imaginer qu’elles changeront à tout jamais le fil de son existence.
çacommencepar Maman est morte. Maintenant, je suis orpheline. Avant, je n’étais pas seule mais c’était tout comme. Nous n’étions pas toujours d’accord toutes les deux, c’est un euphémisme ! Mais elle est partie trop vite. Je n’ai rien vu venir.

cequejenaipensé Madeleine vient de perdre sa mère. Elles avaient une relation très particulière, peu aimante mais très dépendante l’une de l’autre. Madeleine n’a pas fait d’étude et sa vie a toujours tourné autour de la ferme et de sa mère. Aussi, au décès de celle-ci, elle n’a plus aucune repère, aucun cadre auquel se raccrocher. Et puis le notaire lui apprend qu’elle hérite de la maison familiale mais aussi d’un appartement parisien. Elle n’a jamais entendu parler de ce bien et elle a encore moins vu ses parents voyager! La mère de Maddie s’est assuré que l’appartement serait libre à son décès et elle conseille à Madeleine de vivre sa vie. Du jour au lendemain, elle quitte son village natale avec une simple valise et part à la découverte du monde… enfin de Paris déjà. C’est la première fois qu’elle prend le train. La première fois qu’elle va à Paris… Et elle ne le sait pas encore mais elle va encore vivre bons nombres de premières fois les jours suivants!

Non seulement j’ai un look d’une autre époque mais en plus, j’ai des manies de mamie. Mais tout ça va changer. Je vais être obligée de m’adapter. Paris ne voudra pas de moi si je ne rentre pas dans le moule. J’ai bien l’intention de devenir une réelle fashionista. L’idée me plaît. Un vrai challenge !

Son arrivée est moins calme qu’elle avait imaginé car déjà l’appartement est occupé par un jeune homme, et ensuite elle découvre qu’une habitante de l’immeuble est sa marraine !! Elle va dès lors découvrir un autre visage de sa mère et la jeune fille va mûrir d’un coup! Et elle a du boulot car elle est très ingénue, très candide et ne connaît pas grand chose à la vie extérieure à son village… Elle va tout simplement apprendre à vivre et apprendre à être une jeune femme de 35 ans.

Maman m’aimait. C’est ce que j’en retiens. Et je n’en reviens pas… Comme quoi, tout peut encore arriver, même quand on ne s’y attend plus.

Madeleine, ou plutôt Maddie, nom qu’elle adopte dans cette nouvelle vie qui s’offre à elle, est adorable. J’ai aimé sa fraîcheur, son innocence… bon c’est vrai parfois je me suis dit que l’autrice exagérée, ce n’est pas parce qu’on vit à la campagne qu’on ne connaît rien au monde de la ville! Surtout à notre époque il y a des moyens de se tenir au courant! Mais en même temps c’est cette innocence qui nourrit l’humour de ce roman, qui montre le décalage de rythme entre vie rurale et vie citadin. Ces maladresses involontaires provoquent quelques » Oh! mais c’est pas vrai! » ou autres éclats de rire. Cela amène pas mal de quiproquos et de situations cocasses. Maddie se révèle être pleines de ressources et les certitudes qu’elle avait en quittant son Auvergne vont se fragiliser petit à petit. Au fil des pages, on voit un papillon sortir de sa chrysalide, on découvre une jeune femme pleine d’envie et de curiosité. 

J’ai passé mon adolescence dans la plus grande ignorance des relations humaines. Très naturellement, j’ai quitté le système scolaire à l’âge de quinze ans. De toute façon, là où je vis, on n’a pas besoin de faire des études. À quoi cela m’aurait-il servi ? L’idéal aurait été que je me trouve un mari pour me sortir de là, mais même cela ne me traversait pas l’esprit. Je n’ai jamais quitté maman et elle ne m’a pas non plus poussée à sortir. Rencontrer quelqu’un n’a jamais été un sujet. Rien n’a été un sujet. On aurait pu tout aussi bien mourir en même temps que papa, je n’aurais pas senti la différence.

Sonia Dagotor nous offre ici un roman pleins de folie, d’humour et d’émotion pour son héroïne, avec une écriture facile et agréable à lire, avec peut-être quelques maladresses stylistiques. Ce roman est déjà sorti il y a deux en version numérique et de façon auto-éditée. Aujourd’hui les éditions Le Cherche Midi  le ressortent en version papier à l’occasion de la sortie du nouveau roman de l’autrice, Ceux qui s’aiment finissent toujours par se retrouver (dont je vous parlerai demain sur le blog!)

Un roman pétillant et drôle. Un feel good léger pour commencer vos lectures d’été !

 

 

 

3 réflexions sur “Sortez-moi de là ! de Sonia Dagotor

  1. Bonjour, je suis ravie que mon livre vous ait plu. En effet, j’aime m’amuser avec certains clichés, cela génère l’ascenseur émotionnel, ça me plaît !
    A très bientôt.
    J’ai aussi lu votre chronique sur « Ceux qui s’aiment finissent toujours par se retrouver ». Merci beaucoup

    A bientôt

    Sonia, l’auteure

    • Je suis bien d’accord avec vous quand ils sont bien utilisés (comme ici) les clichés amènent un vrai plus à l’humour d’un texte ! 🙂
      merci beaucoup de votre passage sur mon blog! ❤
      à bientôt !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s