Bande dessinée

Le Voyage d’Abel de Bruno Duhamel et Isabelle Sivan

Le Voyage d’Abel

Scénario : Isabelle Sivan

Illustrateur : Bruno Duhamel

72 p.

Editions Bamboo, 2020 (Grand Angle)

résumé « La vie est un voyage, pas une destination ». À Reclesme, dans un petit village au coeur de la France, Abel vit seul avec son chien, ses deux vaches et ses brebis. Il n’a jamais quitté son village. Pourtant, toute sa vie, il a rêvé de parcourir le monde, et imaginé de lointains voyages. En ce mois de septembre, et ce malgré son âge, Abel a décidé de partir en Éthiopie.

cequejenaipensé Un portrait de vie. Après ma découverte de l’illustrateur avec son superbe album Jamais, j’étais très curieuse de lire autre chose de lui. Ici il est en duo avec Isabelle Sivan et ça matche plutôt pas mal du tout !

Abel est un vieux monsieur qui a consacré sa vie à la ferme familiale, ce qui était loin d’être son rêve mais il n’y avait personne d’autres pour le faire, alors faute de mieux… Il y vit seul, avec son chien, ses deux vaches et quelques brebis. Il n’a jamais quitté le village et pourtant il a toujours rêvé de voyager, de partir loin. A défaut de le faire en vrai, il voyage à travers les guides touristiques qu’il se fait livrer. Les villageois se moquent beaucoup de lui à ce propos. Mais cette fois, c’est la bonne : il va enfin partir. Et ce voyage ce sera : l’Éthiopie.

Mois après mois, on suit son quotidien répétitif, monotone. Un quotidien emplit de rituel. Les planches d’illustrations en bicolore accompagnent à merveille le ton, l’ambiance du récit, contemplatif. Le lecteur est tout aussi spectateur de la vie d’Abel, qu’Abel est spectateur de sa vie. 

J’ai vraiment apprécié l’ambiance de ce récit, de ces planches. On s’attache au vieil Abel, on a un peu pitié de lui aussi et on aimerait bien que son rêve devienne réalité mais on se demande comment il pourrait le mettre en œuvre. Il est diablement bougon, râleur, tour à tour agressif et timide. Il a toujours gardé pour lui les choses qui lui tenait à cœur. Un lien se crée très vite entre le lecteur et lui. Un voyage statique à ses côtés, un voyage dans son intimité, ses rêves inaccessibles.

L’histoire est simple, avec un beau message sous-jacent, sur le pouvoir de l’imagination, sur le moteur que peuvent être des rêves sur notre quotidien.
Un album sublime que je vous invite à lire, à observer.

 

Les articles sont regroupés chez  Moka cette semaine.

10 réflexions sur “Le Voyage d’Abel de Bruno Duhamel et Isabelle Sivan

  1. les planches ont l’air très chouettes, en revanche le sujet, à priori, ne m’attire pas trop. A voir si je le trouve en bibliothèque

  2. Pingback: #NOUVEAUCONTACT_ de Bruno Duhamel | Les Lectures d'Azilis

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s