Roman "jeunes adultes"/Roman policier

Meurtre mode d’emploi de Holly Jackson

Meurtre mode d’emploi (à l’usage des jeunes filles)

titre original : A Good Girl’s To Murder

Autrice : Holly Jackson

trad. de l’anglais par Julie Sibony

522 p.

Casterman, 2019


résuméIl y a cinq ans, Sal Singh s’est accusé du meurtre de sa petite amie, Andie Bell, avant de se donner la mort. La police est sûre que l’affaire est résolue. Toute la ville aussi. Sauf Pippa…
La jeune fille réouvre alors l’enquête et déterre un à un des secrets compromettants au sujet d’Andie.
La liste des suspects se rallonge. Mais à trop s’approcher de la vérité, Pippa alerte aussi le véritable meurtrier… se mettant elle-même en danger.

Pip savait où ils habitaient.
Tout le monde à Little Kilton savait où ils habitaient.
C’était un peu comme une maison hantée en plein milieu de la ville ; les gens pressaient le pas en passant devant, leurs mots s’étranglaient et mouraient dans leur gorge.

cequejenaipensé Il y a très peu de polar dans la littérature pour ados en ce moment alors il est important d’en parler quand il y en a ! Et si vous aimez le genre il faut foncer sur celui-ci! On ne peut pas le lâcher! Il tient toutes ses promesses. Ados comme adultes devraient y trouver leur plaisir!

80% des personnes disparues sont retrouvées dans les premières vingt-quatre heures. 97% dans la première semaine. 99% des cas sont résolus au cours de la première année. Ça ne laisse plus que 1%.
1% des personnes qui disparaissent ne sont jamais retrouvées. Mais il y a un autre chiffre à prendre en compte : seuls 0, 25 de toutes ces affaires de disparition ont une issue fatale.

Où se situe Andie Bell , là-dedans? Quelque part entre 0,25 % et 1% , oscillant sans relâche par fractions infinitésimales.

Il y a cinq ans, un drame à secouer la ville. Une jeune fille, Andie, a disparu, probablement tué par son petit ami, Sal. Ce dernier s’est suicidé. Pas de réponse quand au mobile et le corps d’Andie n’a jamais été retrouvé. Cinq ans après, le drame hante toujours la ville, la famille de Sal est pestiférée, celle d’Andie n’a toujours pas fait le deuil.
Une jeune fille a décidé de remuer tout ça et de comprendre les coulisses de cette sombre affaire. Pippa va se servir d’un devoir de son année de lycée comme excuse pour enquêter à son tour. Elle est persuadée que Sal est innocent et qu’il ne s’est peut-être pas suicidé. Elle décide de passer outre les consignes pour interroger les proches d’Andie et de Sal et elle trouvera un allié dans son enquête : Ravi, le frère de Sal. Ensemble, ils vont tout faire pour l’innocenter et trouver ce qu’il s’est vraiment passé!
Pippa est déterminée et elle va prendre beaucoup de risques. C’est une jeune fille très intelligente, organisée, observatrice et qui a un très bon sens de l’analyse. Et elle va mettre toutes ses qualités au service du but qu’elle s’est fixé. Elle était loin de se douter de ce qu’elle allait mettre à jour. Elle va avoir peur (et nous aussi), elle va être choquée, déçue, sa détermination sera mise à rude épreuve. J’ai vraiment aimé son personnage, son charisme, l’aura qu’elle dégage. L’intrigue est bien ficelée, construite intelligemment et l’autrice, Holly Jackson, sait ménager suspens et rebondissement à bon escient.

« Ceci est ton dernier avertissement, Pippa. Laisse tomber. »

Elle ne lut qu’une seule fois les grosses lettres imprimées en noir, replia le papier et le glissa entre les pages de son livre d’histoire, qu’elle sortir en tremblant du casier…

Le roman est un pavé mais il se dévore. C’est bien écrit, c’est prenant, fluide, intrigant avec une petite dose de stress juste comme il faut. L’autrice n’oublie pas que son héroïne est une ado et donc son enquêtrice a aussi ses problèmes d’ado, de lycée, d’amitié et de famille à devoir gérer dans son quotidien, un moyen d’ancrer l’histoire dans une réalité tout en montrant les répercussions sur la psychologie de son héroïne. Elle va être amener à douter de ses décisions mais surtout à se méfier de ses proches. Sa liste de coupable potentiel s’allonge très vite et assez facilement… à se demander pourquoi la police n’a pas cherché plus loin dans ses investigations de l’époque !
La construction du texte est diverse car elle alterne le récit « roman » avec les retranscriptions du carnet d’enquête de Pippa, de ces conversations avec les témoins et coupables potentiels, des sms, mails. Cela permet de donner un rôle d’enquêteur au lecteur qui se sentira impliquer en épluchant les pièces de ce puzzle!
Pip n’était qu’à moitié surprise. Encore une nouvelle voie qui s’ouvrait dans le labyrinthe de la vie d’Andie Bell. Au fil des témoignages, la personnalité d’Andie devenait de plus en plus mystérieuse…

12992811_10209213650040435_505270499_n Un roman au suspens bien mené, bien écrit, bien construit. Je suis heureuse de savoir que je pourrais retrouver l’héroïne dans un autre récit Good girl, Bad Blood (pas de date de publication française connue pour l’instant!)

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s