Roman

Lara, tome 1 : La ronde des soupçons de Marie-Bernadette Dupuy 

9791035403119-001-TLara, tome 1 : La Ronde des soupçons

Autrice : Marie-Bernadette Dupuy
Lu par Julie Puillon
16h19
Audiolib, 2020
Calmann Lévy, 2020

résumé Septembre 1946. A Locmariaquer, petit village du Morbihan, Lara, jeune fille libre de 18 ans libre et passionnée, tente comme toute la France d panser ses blessures de guerre. Après une violente dispute avec sa mère, elle fait une grave chute à vélo. Plongée quatre jours dans le coma, elle vit une expérience de mort imminente où lui apparaît une mystérieuse femme. Le même jour, un jeune couple fait une macabre découverte: le cadavre d’une jeune fille égorgée a été dissimulé sous le dolmen de Mané-Bras. Y a-t-il un lien entre ce crime horrible et l’étrange vision de Lara? Dans une atmosphère de suspicion généralisée, la recherche du coupable va bouleverser la vie de tout un village.

 

cequejenaipenséAyant adoré la dernière saga de l’autrice Marie-Bernadette Dupuy, Le Mystère Soline, j’étais très curieuse de découvrir autre chose de la même autrice. Mon choix s’est à nouveau porter sur une version audio de ses écrits avec la saga Lara. Ce choix n’est pas tout à fait anodin puisque l’actions e passe dans le coin de Bretagne où j’ai vécu pendant six ans ! Locmariaquer, Erdeven, Auray, Vannes… je connais bien alors forcément… Et puis on ne dit pas non à un petit voyage bretonnant !!

Mais… j’ai été un peu déçue par cette écoute. Présenté comme un roman policier avec un mélange de roman du terroir et de roman historique, je m’attendais à avoir plus d’action… Mais j’ai trouvé l’ensemble plutôt longuet, avec un rythme traînant, et des ellipses narratives à des moments où j’aurai voulu plus de détails. L’écriture est aussi moins fluide et moins moderne que dans Soline qui se passait de nos jours, ceci explique sans doute cela. Marie-Bernadette Dupuy a sans doute voulu donner un caractère historique supplémentaire à son texte dans les dialogues (ce qui est logique), mais dans les parties plus descriptives et explicatives, j’ai trouvé certaines phrases trop grandiloquentes.

Mais malgré ces déconvenues, j’ai apprécié ce voyage dans le temps et découvrir l’histoire de Lara, Tiphaine, Olivier et de tous les nombreux personnages peuplant les chapitres de ce roman.

Nous sommes au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. La France peine à se reconstruire. Les familles sont en deuil et d’autres dans l’espoir de retrouver encore un des membres de leurs familles. La guerre a laissé des séquelles un peu partout. Et les jeunes femmes rêvent de vivre leur vie de façon plus libres, de voir évoluer les vieilles coutumes. Et pourquoi pas pouvoir choisir et aimer l’homme de leur choix.

C’est dans ce cadre, que le cadavre d’une femme est découverte sous un dolmen à Locmariaquer. Egorgée. Mais qui a pu commettre un tel crime ? Rite morbide ? Vengeance ? Tueur prêt à récidiver ?

Les familles pleurent la jeune femme disparue, et les autres tremblent.

Ce sera à un jeune enquêteur, Nicolas Renan, de lever le voile sur cette sombre affaire. N’étant pas du coin, il peut se permettre de soupçonner plus de monde et de se détacher à la fois des rumeurs et des critères sociaux. Mais les moyens d’alors ne sont pas ceux de maintenant. L’enquête va être compliqué et on en lui facilitera pas la tâche.

Mais ce roman est aussi une saga familiale et un portrait de société. On suivra ainsi l’histoire de la jeune Lara, amoureuse d’Olivier. Un « étranger ». Il n’est pas du coin et certaines personnes l’ont accusé, à tord, d’avoir fait arrêter des résistants pendant la guerre. Il a été jugé innocent mais les on-dit sont tenaces. Alors, ils vivent leur histoire en cachette. Mais ça ne suffira pas pour attirer des problèmes à la jeune fille. Elle qui rêve d’amour et de partir en mer comme son père va vite être rattraper par la noire réalité. Il y a aussi Typhaine, une autre jeune femme, ayant succombée au charme d’un bel américain.

On suit donc plusieurs personnages traçant ainsi le portrait d’une époque en cours d’évolution mais une évolution compliquée par la bienséance ancrée dans les traditions et par une communauté très pieuse.

J’ai apprécié de découvrir la Bretagne de cette époque. Marie-Bernadette Dupuy aime, visiblement, mettre en avant des personnages féminins forts, charismatiques qui ont envie et besoin de changement, et qui rêve (comme Soline) de vivre amoureuse et heureuse.

L’intrigue policière passe très souvent en second plan, on l’oublie presque mais elle finit toujours par revenir à nous par un événement tragique.

en bref Un premier tome descriptif avec beaucoup de personnages, un fil conducteur policier mais qui semble presque être un prétexte à la découverte de ses familles coincées entre tradition et envie de changement. J’écouterai sans doute les tomes suivants.

Une réflexion sur “Lara, tome 1 : La ronde des soupçons de Marie-Bernadette Dupuy 

  1. Malgré l’aspect policier assez en retrait et j’avoue que ce n’est pas ce que je recherche, je reste vraiment intrigué par cette auteure que je me dois de lire au moins une fois dans ma vie !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s