Roman jeunesse

Un ogre dans ma maison de Stéphane Gisbert et Joëlle Dreidemy

couv23389000

Un Ogre dans ma maison

Auteur : Stéphane Gisbert
Illustratrice : Joëlle Dreidemy
224 p.
Sarbacane, 2022 (Pépix)


résumé Blanche Blondin, 9 ans, est une enfant surdouée qui adore se mêler des affaires des autres. Lorsque sa mère tombe amoureuse d’Hannibal, un ogre poilu aux dents pointues, la petite fille est persuadée qu’Hannibal veut la dévorer et que ses nombreux amis en ville ont les mêmes intentions maléfiques.

cequejenaipensé Un nouveau Pépix  ? Ouiiiii! Des illustrations de Joëlle Dreidemy (Comment j’ai changé ma soeur en huître, Souris, Maman! …)? Re-ouiiiii !! Elle fait partie des mes illustratrices chouchous dans cette collection! Et depuis ma rencontre avec elle l’année dernière à Lire en poche (à Gradignan, près de Bordeaux), j’ai encore plus hâte de découvrir ses nouveaux tableaux, qui agrémentent toujours avec facétie les textes des auteurs de cette collection de chez Sarbacane. 

Stéphane Gisbert est aussi un auteur que j’apprécie beaucoup. Il a notamment commis dans la collection Pépix : Le Grand Magasin fluo, Télévizor ou encore Peur de rien. Il reste ici dans le registre de la peur chez l’enfant.

Blanche a 9 ans. C’est une jeune fille très maline. Même encore plus que ça puisqu’elle a un très haut QI et elle sait qu’elle est très mûre et très intelligente. Elle pourrait être agaçante mais elle est finalement attachante… Malheureusement pour elle, on pourrait dire qu’elle est aussi intelligente que malchanceuse.

un-ogre-dans-ma-maison-wip-bis-1400x

En effet, sa mère ramène un nouvel homme à la maison. Elle est totalement in love de lui ! On pourrait presque voir des petits cœurs qui sortent de ses yeux tellement elle est en admiration devant lui ! Mais ce n’est pas du tout le cas de Blanche… Cet homme est immense, hirsute. Il a des mains démesurées, des dents qui ressemblent à des crocs…

un-ogre-dans-ma-maison-wip-1400x

Blanche a son sixième sens qui la titille. Quelque chose la dérange chez lui. Ce n’est pas qu’elle refuse que sa mère soit amoureuse à nouveau. Même si elles sont très fusionnelles, elle veut que sa maman soit heureuse. C’est que cet homme, Hannibal (drôle de nom n’est-ce pas ?), lui est totalement antipathique. La première chose qu’il exige en arrivant c’est de ne pas être en contact avec le chat car il est allergique ! Son chat dehors? Blanche n’aime pas ça. Plus le temps passe, plus le malaise augmente. Et le lecteur ressent ce malaise. Les regards, les sous-entendus… Elle en est sûr : le mal s’est introduit chez elle. D’ailleurs, une camarade d’école va confirmer ses soupçons. D’après ce qu’elle lui raconte, Hannibal ferait partie d’un clan d’ogre. Des ogres qui ont des règles. Notamment dans leur façon de ramener de la chair fraiche (celle de jeunes enfants) pour un dîner tel le banquet final des albums d’Astérix !

Si Blanche a du mal à croire sa nouvelle amie car son esprit cartésien refuse cette option « fantastique », elle va vite se faire une raison. Hannibal est bien un ogre. Et le fameux banquet se rapproche dangereusement !!

Les illustrations de Joëlle Dreidemy épousent à merveille le côté terreur de ce roman, tout en apportant des petites touches de malices par ci, par là.

en bref Encore une belle réussite que ce roman Pépix sorti en juillet ! Un régal à lire, à trembler, à vivre !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s