Documentaires

Zéro déchet : le guide inspiré de la nature

zéro-déchet-le-guide-inspiré-de-la-nature_629738bdc6520Zéro déchet : le guide inspiré de la nature

Autrices : Nathalie Tordjman et Chloé Metahri
Illustrateur : Guillaume Bouzard

187 p.

Salamandre, 2022

résumé Pratiquer le zéro déchet c’est bien.
En prenant exemple sur la nature, c’est encore mieux, d’autant plus si c’est illustré avec humour !
Cet ouvrage s’appuie sur le fonctionnement du monde naturel et ses astuces zéro déchet pour nous inspirer dans la recherche de solutions.
Se laver comme un chat, tout consommer sa nourriture comme un lynx, réparer son habitat comme un escargot, emballer léger comme une araignée, trier comme un champignon, épurer l’eau comme une algue…
Ce guide explique comment pratiquer le zéro déchet en évitant pièges et idées reçues.
Il donne des centaines de conseils pratiques pour chasser les déchets qui se cachent dans les moindres recoins de notre vie quotidienne.

cequejenaipensé Je suis l’une des autrices, Chloé Metahri, depuis quelques années sur Instagram (My slow life) et j’apprécie beaucoup les différents partages de son compte. C’est donc très naturellement que j’ai eu envie de lire cet ouvrage, d’autant plus que même si je ne suis pas « zéro déchet », j’essaie de faire au mieux pour ne pas gâcher et de créer le moins de déchets possibles. A l’heure de la surconsommation, de la pénurie, de la surchauffe de notre planète, je suis persuadée qu’on peut tous agir à notre propre échelle. 

Vous avez déjà pu lire sur mon blog, plusieurs avis sur des guides de zéro déchet, vous savez donc déjà qu’un c’est un sujet pour lequel je suis sensible… Alors qu’est-ce que ce guide apporte de plus ?

Tout d’abord, il est écrit par Nathalie Tordjman, journaliste spécialiste de la nature et de l’environnement et qui est adepte du mouvement depuis une trentaine d’année, et par Chloé Metahri connue pour son compte Instagram et son blog  My slow life, consultante et formatrice, elle a adopté un mode de vie en accord avec la nature et partage régulièrement ses astuces et ses conseils.

dp_1472_fr_62972cb5ee293

Dans ce guide, toutes deux vont s’appuyer sur la nature pour démontrer que cette mouvance n’est pas un apanage de l’humain Et pour accompagner leurs propos, elles sont accompagnées par les illustrations à tonalité humoristique de Guillaume Bouzard. Si, il y a quelques années, on regardait ce mouvement comme une mode, il apparaît aujourd’hui clairement comme un mode de vie, une prise de conscience à part entière.

Le documentaire est partagé en trois grandes parties : Anti-gaspillage, Recyclage et Prendre le zéro déchet à la racine.

Dans la première partie, les autrices s’attaquent donc à l’épineux problèmes du gaspillage : une action autant individuelle que collective. Faits, Etudes, chiffres, les autrices appliquent une analyse scientifique et éclairée. Dans le cas du gaspillage alimentaire, on nous explique que notre façon de nous alimenter n’est plus naturelle. Si on prenait l’exemple du lynx : quand il a réussi à tuer une proie, il ne laisse que ce qu’il ne peut digérer ou ce qu’il ne peut pas grignoter. La nature nous donne ainsi une leçon d’anti gaspillage. Si on adaptait sa façon de s’alimenter à nos habitudes ? Pourquoi jeter des restes ?  Il existe des contenants et des frigos qui conserveront pour un repas ultérieur, en les mangeant tel quel ou en les accommodants…

Dans cette même idée, les autrices développent plusieurs conseils et astuces pour réduire au maximum ce type gaspillage : acheter local, accommoder les fanes de radis, modérer sa consommation (avant de partir faire ses courses, on étudie ses fonds de placards et de frigo)… Et ce ne sont que quelques exemples! Il y a vraiment tout un tas de bonnes idées à appliquer facilement au quotidien.
Mais il n’y a pas que le gaspillage alimentaire : gaspillage énergétique alimentaire, lutte contre la surconsommation, réparer plutôt que jeter, préserver l’eau…

Chaque sous-partie est expliquée de façon ludique, claire, pédagogique mais pas moralisatrice et toujours en mettant en parallèle le comportement d’un animal : escargot, sittelle, lynx ou même blaireau ! On a encore beaucoup à s’inspirer de la nature !

La deuxième partie s’attaque au sujet du recyclage : le tri , le compostage, la réutilisation.
Et enfin, toujours sur la même idée, la troisième partie s’attarde sur la pratique du zero déchet au quotidien : et si on l’attaquait à la base ?  Par exemple, en optant pour des produits avec le moins d’emballage possible (si on y réfléchit, l’emballage est fait pour protéger certes, mais aussi pour qu’on repère le visuel d’une marque : on le met dans le chariot, on le paye et ça part direct à la poubelle… une utilité très courte vis à vis de son impact écologique non ?) , et si ce n’est pas possible les recycler comme l’araignée (elles empaquettent leur proie de leurs fils de soie et après elles les mangent avec sa proie : un emballage à usage unique et comestible!). Ensuite, elles passent au crible l’épineux sujet du plastique ou encore des produits industriels…

dp_1474_fr_62972cd2a9397

Bref, ce guide d’à peine 200 pages est très intéressant et offre un point de vue différent en optant avec le comparatif avec la nature qui nous entoure. Il y a énormément de choses à retenir de cet ouvrage et à appliquer à notre quotidien. On sait très bien que personne n’est parfait, mais si on n’essaie pas de faire mieux pour notre planète qui souffre, qui le fera à notre place ?
Alors si on n’essayait de faire notre part ?

 

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s