Roman policier / Thriller

La Chair de sa chair de Claire Favan

couv3367763La Chair de sa chair

Autrice : Claire Favan

393 p.

Pocket, 2022 (18489)

résumé Moira O’Donnell c’est, derrière le feu des boucles rousses et l’énergie inépuisable, une femme qui lutte pour garder la tête hors de l’eau. C’est une vie d’adulte démarrée trop tôt. Ce sont trois gamins livrés à eux-mêmes et autant de boulots cumulés pour les nourrir. Ce sont des pères absents : le premier, incarcéré le plus longtemps possible, croit-elle, et le second, suicidé. C’est une culpabilité sans fin. Moira O’Donnell, c’est la solitude d’une mère de famille dure au mal qui se bat, tombe et renaît. Pour ses enfants. Et avec eux. À la vie, à la mort. Chaque semaine, elle achète un ticket de loterie en rêvant à une vie meilleure. Mais les services sociaux ont d’autres projets pour elle… Et un problème n’arrivant jamais seul, l’équilibre précaire qu’elle pensait avoir créé vire bientôt à la tragédie.
 
 
cequejenaipensé Depuis ma découverte de la plume de Claire Favan avec son roman Serre-moi fort, je suis toujours curieuse de découvrir une de ses nouvelles intrigues. Toujours percutante. Toujours perturbante.
Et La Chair de sa chair ne fait pas exception à la règle. Elle nous livre une nouvelle fois un roman noir addictif et très original.
Claire Favan nous invite dans la vie de la famille de Moira O’Donnell. Une vie compliquée, difficile… et encore ces mots ne suffisent pas à décrire ce que cette famille doit affronter au quotidien.
Moira est la mère de Peter. Aujourd’hui, il est un ado responsable, sérieux et solitaire. Quand il était petit, il assistait impuissant à la violence de son père sur sa mère, jusqu’au jour où il a pris sa défense, envoyant son père à l’hôpital puis en prison. Les années sont passées, Moira avait refait sa vie et eu deux autres enfants, Nigel et Wendy avec un homme qui a fini par se suicider. Les épreuves continuent à s’accumuler car la pauvre petite Wendy a la mucoviscidose. Les dettes s’accumulent. Moira ne sait plus comment s’en sortir et les services sociaux ont décidé de s’en mêler.  Vous pensez que le sort s’acharne ? Vous avez sans doute raison… et il continue encore une fois ! Nigel sensible à la douleur familiale commet un geste irréparable envers la petite Wendy.
Moira choqué rejette totalement son fils fratricide. Et Nigel, à 9 ans, se retrouve dans une unité de diagnostique psychiatrique afin de déterminer s’il était mettre de ses gestes à ce moment-là. Et comprendre pourquoi il a fait ça. Mais le problème c’est que Nigel se renferme totalement sur lui-même. Mutique, inexpressif… son médecin se sent complètement démuni.
Nous allons suivre l’avancé des soins de Nigel en même temps que la « vie d’après » de Moira et Peter, affronter les regards, la culpabilité, mais pas seulement.
Le psychiatre de Nigel, Bruce, va enfreindre les règles pour aider son patient.
Claire Favan nous livre ici un roman tourné sur la psychologie des différents personnages, sur les apparences trompeuses. Drames, menaces, mensonges, manipulations : on ne sait plus qui croire. Le lecteur se retrouve aussi désappointé que le médecin qui se transforme en enquêteur. L’intrigue s’emmêle, s’éclaire et puis… on ne sait plus sur quel pied danser. J’ai aimé être perdue, ressentir à la fois des doutes, de la colère et de la crainte. Il y a un côté malsain à l’intrigue… on se demande jusqu’au bout jusqu’où l’autrice va nous emmener. Et… je ne m’attendais pas à moins que ce qu’elle nous propose… Terrible, perturbant, émouvant.
en brefUn roman original, perturbant, addictif et émouvant. Un grand roman psychologique signé Claire Favan! 

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s