Roman Chick-Lit

La Vie rêvée d’Ava de Sophie Kinsella

couv71568538La Vie rêvée d’Ava

titre original : Love your life

Autrice : Sophie Kinsella

trad. de l’anglais par Daphné Bernard

429 p.

Belfond, 2022

résuméC’est décidé, Ava arrête le dating en ligne. Après beaucoup trop de rencards désastreux, elle ne se fiera plus qu’au seul algorithme qui vaille : son instinct.

Et que lui dit son instinct dans cet atelier d’écriture auquel elle s’est inscrite sur un coup de tête ? Que ce bel inconnu assis non loin d’elle pourrait bien être l’homme de sa vie. D’ailleurs ils n’ont que des points communs, et entre eux tout est parfait.

Ou presque. Car Matt vit avec des colocs geeks dans un appartement à la déco étrange; il est constamment accaparé par sa famille ; il est affublé d’une ex encombrante ; pire, il ne supporte pas l’autre mâle de la vie d’Ava, Harold, son chien.

Aïe. Peut-on aimer quelqu’un mais détester son mode de vie ? Faut-il faire des concessions ? Jusqu’à quel point ? À trop rêver sa vie, Ava ne risque-t-elle pas de se perdre en route ?

cequejenaipensé Toujours autant de plaisir à lire Sophie Kinsella. C’est frais, c’est drôle et touchant à la fois.
L’amour peut-il se définir par deux listes de caractéristiques concordantes ? Non ! Les algorithmes n’ont rien à voir avec l’amour.
Cette fois, on s’attarde sur la vie d’Ava. Après une énième déception amoureuse, Ava décide de se fier à son instinct plutôt qu’aux applis de rencontre. Ava est une jeune femme très active. Elle écrit des notices pour un laboratoire. Mais elle rêve d’écrire un livre, mais aussi de devenir aromathérapeute, ou créatrice de batik ou… bref, elle est un peu hyperactive côté créativité et vie professionnelle. Le seul soucis c’est qu’elle a du mal à s’arrêter sur une idée et aller au bout de celle-ci. Elle s’éparpille. Elle fait partie d’un groupe de copines atypiques mais fusionnel. ensemble, elles sont soudées, volubiles, enflammées mais toujours solidaires. Ava est aussi l’amie (et non la propriétaire) d’Harold, un beagle qu’elle vénère plus que tout.
Le soleil italien est différent, je dis. En Angleterre, il est radin. On le garde enfermé dans un placard pour que la population ne soit pas trop gâtée. On ne le laisse sortir que pour vingt-quatre heures. Et toujours sans prévenir.
Elle décide de s’inscrire à un atelier d’écriture en Italie… sur un coup de tête. Un atelier assez étrange. Chacun doit revêtir une tenue sobre, chacun se coupe de l’extérieur et prend une autre identité. Ils laissent qui ils sont à la porte du lieu. Ava devient alors Aria. Mais le stage est perturbé par l’arrivée de trois autres membres d’un autre stage annulé au dernier moment. Parmi eux, un homme qui aimante notre chère Ava dès que son regard se pose sur lui. « Butch », alias Matt. Venu pour un séjour « art martial », il va jouer le jeu de l’atelier. Et l’attirance d’Ava est réciproque. La formation va alors passer au second plan. Ces deux-là vont vivre quelques jours hors du temps, en apprenant à découvrir ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre, sans rien dire de leur vraie identité, sans rien dire de leur vie. Une histoire de vacances ?
Tous deux vont être vite rattraper par la réalité. Le hasard va faire qu’ils vivent dans la même ville. Mais à peine descendu de l’avion, Ava va être rattraper par la réalité.
Vont-ils continuer à se voir ?
Oui ils en ont tous deux envie.
Est-ce que leur façon de vivre à l’opposer va mettre en péril leur histoire ?
Je vous laisse le découvrir !!
On doit s’exprimer. On doit dire les choses. Les sortir au grand air au lieu de les laisser moisir dans des lieux clos.
Sophie Kinsella propose une nouvelle fois une comédie très drôle, dans l’air du temps dans les différentes thématiques (végétarisme, féminisme, envie de réaliser ses rêves, de changer de vie…). J’ai éclaté de rire plus d’une fois et passé un super moment avec Ava, Harold et Matt. Les différents personnages (les principaux autant que les secondaires) sont savoureux. Parfois un peu « too much » mais c’est aussi le charme des personnages de Sophie Kinsella.
J’ai aimé les questions que soulèvent Ava dans sa relation avec Matt. Est-ce que deux personnes avec des goûts particulièrement à l’opposé l’un de l’autre peuvent vivre une histoire d’amour ? Est-ce que l’amour est plus fort que les habitudes de l’un ou l’autre ? Est-ce qu’un couple peut vivre en faisant des compromis ? Les opposés s’attirent paraît-il… mais est-ce vrai quand il s’agit d’une intrigue de Sophie Kinsella ?
en brefUne nouvelle romance signée Sophie Kinsella : drôle et touchante! Les contraires s’attirent paraît-il…

Une réflexion sur “La Vie rêvée d’Ava de Sophie Kinsella

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s